Informations supplémentaires sur la mort du pratiquant de Falun Dafa Wang Weihua de la ville de Qiqihar dans la prison numéro 3 de la ville de Harbin, province de Heilongjiang

Le pratiquant de Falun Dafa M.Wang Weihua de la ville de Qiqihar, province de Heilongjiang, est mort dans la prison numéro 3 de la ville de Harbin en juin 2003. On a découvert dans une autopsie qu'il y avait dix-neuf blessures majeures sur son corps.

Wang Weihua est né en juillet 1979. Ses parents ont divorcé quand il était petit et il a vécu avec sa mère, Wu Shujie. Sa mère était souvent malade et ne pouvait pas aller travailler. Quand il était au collège, il a souffert de la tuberculose.

En 1993 quand ils passaient par les moments les plus difficile de leurs vies, Wu Shujie a eu la joie de connaître Dafa. Après la pratique de Falun Dafa pendant plus d'une année, elle a guéri des maladies multiples sans besoin de traitement médical. Depuis lors, Wang Weihua a également pris le chemin de la pratique de Falun Dafa et son état de santé s’est amélioré rapidement.

Le mal a commencé à persécuter Dafa en 1999. Afin de clarifier la vérité au sujet de Dafa au gens, Wang Weihua et sa mère sont allés à Pékin pour protester en octobre 1999. Plus tard ils ont souffert de la persécution sous forme d'arrestation et d'emprisonnement dans les camps de travaux forcés. Ils n’ont pas pu être ensemble depuis lors.

Wang Weihua a fait des choses pour clarifier la vérité. Il a confectionné un grand haut-parleur qu'il utilisait pour crier la vérité à tous au centre de détention, et il a appelé la police pour leur dire de ne pas persécuter les pratiquants de Dafa. Le 10 avril 2001, Wang Weihua a été arrêté par la police dans la zone de Jianhua, ville de Qiqihar. Là il a été torturé par des moyens inhumains tels que la"grande suspension ", être forcé à se reposer sur une chaise de fer, avoir ses parties génitales pincées par des officiers de police, etc...

Au moment où il était à son dernier souffle à cause de la torture, sa mère Wu Shujie a été libérée après avoir été emprisonné au camp de travail de Wanjia pendant un an et demi. Avec l'aide de sa famille, Wang Weihua a été libéré sous caution pour traitement médical. Avant que son état de santé se soit amélioré, cependant, il a été de nouveau arrêté par la police. Il a été condamné à quatre ans et a été emprisonné dans la prison numéro 3 de la ville de Harbin.

Afin de rendre visite à son fils, Wu Shujie est également venue plus tard à Harbin et elle a travaillé là. En avril 2003, elle a été également arrêtée.

Le 17 juin 2003, la famille de Wang Weihua a reçu une notification de la prison. La notification indiquait que M. Wang Weihua avait été tué avec un fer par le criminel Zhang Shuyou. Zhang avait vingt-huit ans, et il était condamné à vingt ans d'emprisonnement pour meurtre et vol.

Plus tard, l'autopsie a constaté qu'il y avait dix-neuf blessures majeures sur le corps de Wang. Elles étaient sur sa bouche, sa tempe, le dessus de sa tête, sa poitrine, son dos, ses bras, ses jambes et ses organes internes. Pendant ce temps, ses membres de famille ne pouvaient pas trouver sa mère, Wu Shujie. Ce n'est qu'après une attente de quatre-vingt-dix jours que le corps de Wang a été enterré.

À ce moment-là, Wu Shujie a été emprisonnée dans un centre de détention dans la ville de Harbin. Le garde a éléctrisé son cœur avec un bâton électrique toute la nuit. Son cœur n'a pas pu supporter cela et elle a perdu connaissance plusieurs fois. Elle a été amenée à un hôpital pour le traitement de premiers secours. Le docteur a pensé que sa situation était si critique que quelqu'un devrait l'accompagner vingt-quatre heures sur vingt-quatre. C'était la raison pour laquelle la famille de Wang n’a pas pu la trouver .

On a appris récemment que Wu Shujie a été condamnée à sept ans d'emprisonnement. Elle est maintenant emprisonnée dans la prison des femmes de Harbin et sa santé est très mauvaise. Elle ne sait probablement toujours pas que son seul fils est mort en raison de la persécution.

Parce que la police bloque l'information, le processus entier sur la façon dont Wang Weihua est mort nécessite toujours d'être complété et exposé par des initiés. Mais il y a un point certain : cela n'était certainement pas aussi simple que ce que les gardes de prison ont déclaré : « un criminel a tué Wang. »

L’affaire de Wang Weihua a été traitée par le sous directeur de la prison dont le nom de famille est Yang et Liu Ximin, le chef de la section de détective de prison. Le garde de service le jour où Wang Weihua a été tué est Tang Dongfang, qui n'a jamais encore réapparu après cette affaire.

Article relatif :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2003/7/10/37973.html

Date de l’article original: 3/3/2007

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/2/16/149132.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.