Spero News (TX) : Meurtres en Chine pour prélever des organes humains

Jeudi 1er février 2007 Écrit par Martin Barillas

Les enquêteurs canadiens ont publié leur mise à jour le 31janvier qui contient malheureusement des allégations choquantes au sujet du gouvernement totalitaire chinois. Ce qu'on suspecte et redoute depuis longtemps , il apparaît que la Chine ajoute à son catalogue de crimes contre l’humanité, celui de « prélever des organes », c’est à dire, de prélever sans leur consentement les organes de personnes vivantes. Selon le rapport, les membres du Falun Gong, un mouvement spirituel indigène en opposition au gouvernement communiste - sont particulièrement visés. [ Note des rédacteurs : Les pratiquants de Falun Gong s'opposent et résistent à la persécution, mais n'ont jamais cherché le pouvoir politique. ]

Me David Matas, avocat international des droits de l’homme de l’Ontario, Canada et l’Hon. David Kilgour, ancien secrétaire d’état canadien pour la région Asie-Pacifique ont mené une enquête à la demande de la « Coalition d'Investigation sur la Persécution du Falun Gong » basée à Washington

Huang Jiefu, ministre adjoint chinois pour la santé publique a admis lors d' une conférence aux Philippines en 2005 que des organes sont en effet prélevés des prisonniers exécutés. Cependant, c'est cette semaine que le porte-parole de Mao Qunan du Ministère de la santé a avoué, en dépit des démentis précédents et répétés, que les organes « étaient prélevés » des prisonniers. Que cette pratique immorale soit pratiquée spécifiquement envers les membres du Falun Gong est une question que ce Mao de dernière heure a pu esquiver !

Quiconque a prêté attention à la Chine durant cette dernière décennie aura noté les gains considérables dans la richesse et la productivité du pays le plus peuplé du monde. Que la Chine ait pu acquérir un bon nombre d'entreprises et de métiers de la confection venant des Etats-Unis et d'autres pays n'est pas non plus un secret. Des fortunes sont faites en Chine sur le dos des ouvriers qui ne peuvent ni exprimer une autre opinion, ni s'organiser. Et des fortunes sont faites dans l'Ouest, particulièrement par les détaillants tels que le Wal-Mart et le Kmart, qui vendent aux Américains et aux Européens disposés de la marchandise fournie par le travail exploité.

Mais on dirait que l'Occident a oublié juste à quel point le gouvernement chinois est meurtrier depuis que Mao Tse-tung est arrivé au pouvoir au début des années 50. Selon le Livre noir sur le communisme: crimes, terreur, répression par Stephane Courtois, et d'autres, les communistes chinois ont été responsables de l’assassinat de bien plus de personnes innocentes qu'Adolph Hitler ou Joseph Stalin n'ont pu en faire en tout. Des millions de paysans, d'intellectuels, de missionnaires, d'ennemis politiques, et d'autres sont, depuis des décennies, parmi les victimes du saccage meurtrier de la Chine. On oblige les femmes qui attendent un enfant en plus de celui qui est autorisé par le gouvernement chinois à avorter de leurs enfants non-nés. Les chrétiens qui appartiennent aux églises non-approuvées par le gouvernement doivent pratiquer leur culte en cachette par crainte des coups, de la torture, de longues peines de prison et de disparitions. Des bouddhistes tibétains qui quittent leur patrie sous le contrôle du pouvoir chinois sont assassinés pendant qu'ils essaient de s'échapper au Bhutan, en Inde, et au Népal voisins.

Comme le rapport récent sur le prélèvement d’organes le souligne, la Chine dirige sa colère sur les pratiquants de Falun Gong, les Tibétains, les Bouddhistes, et autres minorités. Mais c'est le Falun Gong qui suscite particulièrement l’attention. Ceux du Falun Gong qui se sont identifiés ont été traités férocement lors de la célèbre manifestation Place Tiananmen. Une fois arrêtés, ils ont été torturés et emmenés dans leurs districts natales respectifs où les membres de leurs familles et leurs collègues de travail ont été également ciblés pour avoir été exposés à la contagion du Falun Gong

Les patients qui reçoivent des organes prélevés comme le foie et les reins viennent de Chine et de l'étranger. On leur dit de se présenter pour l'opération quelques heures à peine avant de passer sous le bistouri. Souvent réalisées la nuit, les chirurgiens et les infirmières présents lors de l'opération restent anonymes alors qu’on ne permet pas aux patients de voir de documents qui stipulent que les organes viennent de donneurs consentants. Selon les calculs froids des maîtres communistes de plus en plus prospères de la Chine, la transaction des organes prélevés dans des prisonniers (vraisemblablement ces organes ont été prélevés alors qu'ils étaient encore vivants) est tout simplement une utilisation efficace et profitable d'une ressource humaine qui serait autrement gaspillée.

Il y a peu de preuves encore vérifiables de ces crimes. Le corps de la victime est incinéré et aucun mot sur la question n’est donné aux membres de la famille. Les salles d'opérations où se produisent de tels meurtres et de telles transplantations ressemblent à n'importe quelle autre salle.

Le rapport a dû se fier aux témoignages des receveurs des organes, aux déclarations du gouvernement chinois, ainsi qu'à celles du Falun Gong. Les auteurs ne se sont pas rendus en Chine pour enquêter mais ils ont proposé d'y aller pour corroborer ou réfuter ces allégations terrifiantes..

Mais le tout porte la marque de la véracité. Après les horreurs de l’Holocauste, aucune personne intelligente ne peut entièrement critiquer les rapports d’assassinats aux mains des totalitaires. Vous, en tant que lecteur, vous voilà donc prévenu : Comme à la fin des années 1930 et durant la deuxième guerre lorsque les rapports sont sortis de l’Allemagne sur le gazage des homosexuels, des Juifs, des Bohémiens, des Polonais, et des handicapés mentaux, vous devez en tenir compte. Le peuple de la Chine crie au désastre. . Sera-t-il entendu ?

Rapport concernant les allégations de prélèvement d’organes des pratiquants de Falun Gong en Chine http://investigation.go.saveinter.net

Martin Barillas est un ancien diplomate des états-Unis et un observateur des droits de l'homme qui a servi en Amérique latine, en Europe, et aux états-Unis. Il est rédacteur pour les informations concernant la religion pour le « Spiro-News » et les blogs de « HispanoBizantino ».

http://www.speroforum.com/site/article.asp?id=7720&t=Murders+in+China+to+

Traduit de l'anglais au Canada le 3 février 2007
de : http://clearwisdom.net/emh/articles/2007/2/3/82288.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.