Mme Liu Xizhen de la province de Jilin, 64 ans, a été persécutée à mort

Mme Liu Xizhen était une pratiquante de Dafa de 64 ans de Shouzijin City, Ferme de Hongxing, comté de Qianguo, agglomération de Songyuan, dans la province de Jilin. Avant de pratiquer Falun Dafa, elle souffrait de plusieurs maladies, ne pouvait pas se déplacer librement, et avait avec sa famille des relations tendues. Depuis qu’elle avait commencé à pratiquer en 1999, toutes ses maladies avaient miraculeusement été guéries et ses relations familiales étaient devenues harmonieuses.

Le 20 juillet 1999, le régime criminel de Jiang et le Parti communiste chinois (PCC) ont commencé leur impitoyable persécution de Falun Dafa et des pratiquants de Dafa. Mme Liu est allé à Changchun avec plusieurs dizaines de pratiquants appeler le gouvernement local à libérer tous les coordinateurs bénévoles du Falun Gong illégalement arrêtés le 21 juillet, mais ils ont été interceptés par les policiers cette nuit là alors qu’ils étaient dans le train et ramenés à leur ville natale, où ils ont été détenus pour la nuit. Le 23 juillet, les autorités de la ferme ont établi un centre de lavage de cerveau et Mme Liu y a été envoyée pendant sept jours.

Le 2 septembre, elle et une dizaine d’autres pratiquants sont allés à la Ferme Hongguang pour une pratique des exercices de grande envergure et d’autres activités de validation de la Loi. Lorsqu’elle est revenue, Mme Liu a été envoyée pour onze jours au centre de lavage de cerveau par les autorités de la ferme. Sur les ordres du chef du centre de détention local , Liu Zhenli, Liu Xizhen a été envoyée au centre de détention et persécutée pendant encore dix jours le 30 janvier. Pendant le temps qu’elle a passé au centre de lavage de cerveau, Mme Liu a été forcée à lire et regarder des livres et des vidéos diffamant Dafa.

Afin de clarifier les faits et valider la Loi, Liu Xizhen a fait le voyage à Pékin le 26 décembre 2000 avec quelques autres pratiquants, mais ils ont été arrêtés dans le train. Ils ont alors été ramenés à leur ville natale et illégalement emprisonnés pendant plus de cinquante jours. Ils ont été brutalement maltraités par le personnel de la prison et torturés par les criminels, qui leur ont uriné dessus. Ils ont été aussi nourris de mais pourri non décortiqué trempé dans de l’eau. Liu Xizhen a passé tout le Nouvel an chinois dans le centre de détention. Avant de relâcher Mme Liu, le Bureau de la sécurité public a extorqué 5.000 yuans à sa famille, leur promettant des les leur rendre un an plus tard. Lorsque les membres de famille de Liu ont essayé de récupérer leur argent un an plus tard, le Bureau de la sécurité public n’a pas tenu leur promesse et refusé de le rendre. Du fait des circonstances difficiles, la famille a été laissée sans suffisamment d’argent pour acheter des graines et du fertilisant pour l’année suivante.

Depuis l’hiver 2000, Liu Xizhen avait reçu de constantes menaces, sa maison a été ouverte par effraction par Liu Shenli et les policiers du Bureau de la sécurité publique du comté lui ont extorqué de l’argent. Les malfaiteurs sont souvent entrés chez elle par effraction tard la nuit, en utilisant des barres de fer pour ouvrir sa porte. Mme Li a souffert une pression mentale énorme et vivait dans un stress constant. Le 28 décembre 2001, lorsque le gang de Liu Zhenli a fait irruption encore une fois chez liu Xizhen, ils ont extorqué 200 yuans à sa famille (qui ne sont pas pratiquants), menaçant d’emmener Liu Xizhen de nouveau s’ils ne donnaient pas l’argent.

Une autre fois, Liu Zhenli est encore une fois entré par effraction chez Mme Liu et a essayé de lui prendre un livre de Dafa des mains mais elle a refusé de céder. Liu Zhenli l’a envoyée à terre d’un coup de pelle et est sorti de la maison. Lorsque Liu Xizhen l’a pourchassé au dehors, Liu Zhenli s’est moqué d’elle, agitant son livre de Dafa, puis il est parti au volant de sa voiture. Liu Xizhen était complètement désemparée, elle est tombée par terre dans son jardin et a éclaté en larmes. Du fait des constantes effractions, menaces et extorsions, Mme Liu vivait dans la terreur et sous une pression mentale constante. Ses anciennes maladies ont réapparu et sa santé s’est beaucoup détériorée. Le 30 août 2006, Liu Xishen est décédée durant la nuit.

C’est une vérité éternel que les bonnes actions seront récompensées et les mauvaises actions auront leur rétribution. Le Parti communiste chinois fera certainement face à la punition du ciel pour ses crimes haineux contre l’humanité.

Date de l’article original : 9/10/2006

Version Chinoise disponible sur :
http://minghui.ca/mh/articles/2006/9/15/137865.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.