Mes expériences de persécution en prison

je suis un pratiquant de Falun Dafa qui habite Fushun City, Chine. En juillet 1999, tous les journaux ont commencé à diffamer Falun Dafa et Maitre Li. En octobre lorsque je suis allé à Beijing demander justice pour Falun Dafa et clarifier les faits, j'ai été arrêté illégalement et envoyé au centre de détention Dashagou à Qingyuan. Le soir, le directeur a demandé à deux détenus d' attacher les cordons d'un générateur de courant autour de mes poignets, et alors ils ont démarré la machine pour me torturer avec du haut-voltage. Ensuite ils ont attaché les cordons à mes chevilles et ils m'ont électrocuté. Mon corps entier s'est contorsionné et je suis tombé sur le sol, mais les détenus m'ont relevé et ils ont continué à me torturer.

Dix-sept jours plus tard, Lin Kejun, le chef de la région administrative de Ying'emen, Qingyuan, m'a ramené à ma ville natale. Sur le chemin du retour, j'ai répondu affirmativement à sa question si je voulais aller encore faire appel. Me forçant à une pause comme si je conduisais une motocyclette, il a battu ma tête avec un tuyau d'arrosage épais jusqu'à ce que mon visage soit enflé et que je transpire abondamment. Alors il m'a mis les menottes sur le radiateur et m'a dit que d'après les directives de ses supérieurs, il était bon d'utiliser la torture sur les pratiquants de Falun Gong, et que toute mort causée par la torture pouvait être apporté comme un cas de suicide.

J'ai été arrêté sur un site de production de matériaux en février 2001 et j'ai été condamné à huit années d'emprisonnement à la prison Shenyang No. 2. J'ai fait une grève de la faim pendant cinq jours et j'ai été nourri de force deux fois. J'ai été transféré plus tard à la prison Lingyuan No. 1. Lorsqu'on m'a surpris en train de fabriquer une banderole de Falun Dafa, le directeur en chef de la prison, Guo, a ordonné à plusieurs gardiens de me mettre les menottes et m'a forcé à m'agenouiller en m'électrocutant avec des bâtons électriques. Mon refus de maudire le Maître a fait que les gardiens m'ont battu et électrocuté avec des bâtons. Plus tard, j'ai été détenu dans une petite cellule isolée, avec des menottes derrière le dos pendant dix jours, et ensuite j'ai eu les menottes devant pendant dix autres jours. J'ai développé un oedème pulmonaire (accumulation de liquide dans les poumons) du côté droit de ma poitrine à cause de la torture et j'ai été envoyé à l'hôpital.

En automne 2003 j'ai fait une grève de la faim pendant 15 jours durant lesquels j'ai été enfermé dans un cellule isolée humide et noire et menotté au lit pour être nourri de force. Un jour, le détenu qui était responsable de surveiller la cellule, Wu Jianning, m'a frappé au cou et a attaché mes membres au lit. J'ai crié "Falun Dafa est bon!" et plusieurs détenus ont sauté sur moi et m'ont fourré quelquechose dans la bouche. Je me suis évanoui deux fois. Les criminels m'ont surveillé à tour de rôle, ils ne m'ont pas autorisé à dormir et ils ont continué à me battre à intervalles réguliers pour me garder éveillé. Un des détenus a frappé mes jambes avec un tuyau en caoutchouc et il a frappé mes côtes avec ses poings. La douleur de ces coups a duré plusieurs mois. Les autres méthodes de torture incluaient de me brûler les pauvmes avec un bol d'acier inoxydable plein d'eau bouillante, d'insérer des aiguilles dans mes majeurs, de tirer ma barbe, et m'empêcher d'utiliser les toilettes.

Une nuit, mes lèvres sèches ont commencé à peler et je ne pouvais plus respirer. Après avoir éprouvé de sévères contractions, j'ai senti que ma respiration et que mon pouls s'étaient arrêtés tous les deux. Quelques médecins de la prison sont venus pour mesurer ma tension et ils ont frappé à coups de poing mes plantes de pieds pour me ranimer. Après, ils m'ont menotté encore plus serré, ce qui m'a fait m'évanouir plusieurs fois.

En janvier 2005, j'ai été transféré à la prison Fushun No. 2. Ne voulant pas coopérer avec les gardes, j'ai refusé de mettre l'uniforme de prison, je n'ai pas répondu pendant l'appel et j'ai refusé d'exécuter le travail forcé. Cela a résulté en plusieurs maltraitances physiques et aucune visite de la famille pendant plus de six mois. J'ai été informé que cela avait été fait " selon des directives d'"en haut."


Individus impliqués dans la persécution:
Prison Qingtai, ville Fushun
Chef de section de la transformation, Wang Xingjie: 86-413-6610670
Vice directeur de l'hôpital de prison, Wang Limin
Chef de la section d'éducation, Yan Huojun: 86-413-6610123

Le 30 août 2006

Date de l'article original : 9/14/2006

Version Chinoise disponible sur :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/8/31/136789.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.