Trois cas de pratiquants portés disparus dans les provinces de Hubei, Hunan et de Jilin

Mme Cao Qiongfen de Huangshi, province de Hubei a été persécutée Jusqu’à l’effondrement mental, elle est portée disparue

Mme Cao Qiongfen, la quarantaine, résidait dans la ville de Dazhi, Huangshi, Province de Hubei. En août 2000, Mme Cao fut « illégalement condamnée » à un an de travaux forcés et envoyée dans le Camp de Travaux Forcés de Shizishan dans la Province de Hubei. Début septembre, elle fut transférée dans la Neuvième Equipe du Camp de Travaux Forcés de Shayang. Trois mois plus tard, la persécution l’a laissée dans un état d’effondrement mental.

En mars ou avril 2001, Mme Cao fut transférée dans la Seconde Equipe du Camp de Shayang. A ce moment là, elle avait presque perdu conscience à cause de la persécution brutale à laquelle elle avait du faire face là-bas. Même les personnes qui la connaissaient, n’étaient plus capables de la reconnaître. Avant c’était une personne en bonne santé, un peu rondelette, mais depuis ce moment là son poids à chuté au point qu’elle pesait moins de 35 kgs, perdant ainsi toute aptitude au travail. Malgré la détérioration de sa santé, des co-détenus criminels furent envoyés pour la surveiller, ils la battaient et lui hurlaient dessus fréquemment. Les gens pouvaient entendre chaque jour des hurlements plaintifs en provenance de sa cellule.

La peine de Mme Cao Qiongfen a été prolongée pendant longtemps . Pour l’instant, personne ne sait où elle se trouve.

Mme Xie Meng’e pratiquante de la région du Hunan portée disparue depuis 2000

Mme Xie Meng’e, 48 ans, était employée à l’Usine de Machines de Métallurgie de Changsha dans la Province de Hunan. Elle a commencé la pratique du Falun Dafa en 1996. Après le début de la persécution le 20 juillet 1999, elle est allée à Pékin à deux reprises pour y faire appel. Elle a été arrêtée de nombreuses fois et fut condamnée à un an de travaux forcés. Elle fut relâchée plus tard bien avant la date prévue de sa libération pour raisons de santé grave. La police du commissariat de Guikuang et les gardes de la sécurité de l’Usine de Machine de Métallurgie de Changsha l’ont surveillée après sa libération et la harcelaient fréquemment. Ils l’ont forcée à écrire la soi-disant déclaration de garantie et dans le même temps, ils lui ont annoncé qu’elle était licenciée. Mme Xie Meng’e en avril 2001 a quitté son domicile et personne n'a plus eu de nouvelles d’elle.

Mme Yin Fengcai pratiquante de la province de Jilin portée disparue depuis plus de cinq ans

Mme Yin Fengcai, la cinquantaine, était une employée de la Ferme Forestière de L’Est, Bureau Forestier Dashitou, Ville de Dunhua, Province de Jilin. Après le 20 juillet 1999, elle est allée à Pékin pour faire appel pour Dafa et là elle fut illégalement arrêtée. Elle fut plus tard envoyée à l’Hôpital psychiatrique de la ville de Yanji, où elle fut brutalement persécutée. Après sa libération elle a disparu, et l’endroit où elle se trouve actuellement est inconnu.

Date de l'article original : 13/9/2006
Categorie: Témoins oculaires

Version Chinoise disponible sur : http://minghui.ca/mh/articles/2006/8/31/136783.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.