La pratiquante Qu Xiumin a échappé à la session de lavage de cerveau et a été forcée à devenir sans domicile

La pratiquante Mme Qu Xiuming, 31 ans, est employée de la Clinique Baiqi dans l’agglomération de Shulan, province de Jilin. Mme Qu a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998 et en a bénéficié mentalement et physiquement . Mais après que la persécution ait commencé le 20 juillet 1999, elle a été sévèrement persécutée. Elle a été dénoncée aux autorités plusieurs fois, ce qui a eu pour conséquence que la police est venue chez elle de nombreuses fois et que les cadres de son lieu de travail l’ont harcelée. Elle a aussi été détenue plusieurs fois et envoyée dans un camp de travail. Les fonctionnaires de son lieu de travail ont essayé de la forcer à renoncer à la pratique en menaçant de la licencier.

Le 24 juillet 2006, alors que Mme Qu était en train de travailler, elle a été convoquée pour s’entretenir avec les haut fonctionnaires de son lieu de travail, mais au lieu de ça, ils l’ont arrêtée. Ils l’ont envoyée à une session de lavage de cerveau à l’Hôtel du Réservoir Xiangshui dans la ville de Jishu, agglomération de Shulan. Il y avait des dizaines de pratiquants détenus là. Les sessions de lavage de cerveau appliquait de nombreuses règles, par exemples : par exemple deux personnes se surveillaient mutuellement, chaque pratiquant demeurait dans une pièce séparée ; avant d’aller aux toilettes, les pratiquants devaient demander la permission aux officiers dans le couloir. De plus , les pratiquants n’étaient pas autorisés à quitter leur chambre. Il y avait des sessions de lavage de cerveau chaque jour ; la session du matin était de 8h30 à 11h 30. Durant les sessions, ceux qui accompagnaient les pratiquants n’étaient pas autorisés à interrompre et les enregistrements audio ou vidéo étaient interdits.

Il a été rapporté que le 25 juillet à 2h du matin, Mme Qu est sortie par la porte de devant. L’officier de service a entendu la porte s’ouvrir et s’est lancé à sa poursuite, mais il n’a pas pu la rattraper. Les fonctionnaires de la session de lavage de cerveau ont dit que Mme Qu avait escaladé le mur et s’était échappée.

Mme Qu Xiuming est à présent sans domicile, ayant laissé son bébé de deux ans avec ses beaux-parents. Chaque jour, les fonctionnaires de son lieu de travail vont chez elle et harcèlent ses beaux-parent pour essayer de savoir où elle se trouve et menacent de la renvoyer si elle ne revient pas. La famille n’a plus un instant de paix du fait du harcèlement incessant.

Date de l’article original : 12/9 /2006

Catégorie : témoin oculaire

Chinese version available at http://www.minghui.org/mh/articles/2006/8/12/135396.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.