Mme. Xu Xiuwen, 65 ans, est persécutée par le Centre de detention de Bana et la prison de Yongchuan

Pratiquante de Dafa, Mme Xu Xiuwen de l’agglomération de Chongqing a été persécutée du fait de sa foi déterminée en Falun Dafa. La police de la station de police de Nanquan l’a cruellement torturée afin de lui extraire une confession. Elle a par la suite été emprisonnée dans le Centre de détention de Banan et la prison de Yongchuan, et persécutée pendant trois ans et demi avant d’être relâchée. Son corps a été gravement blessé.

Mme Xu Wenxiu a 65 ans et vit à Chongqing City. Après que le Parti communiste chinois (PCC) ait commencé à persécuter Dafa en juillet 1999; Mme. Xu est allé à Pékin demander justice le 29 décembre 1999. C’est alors qu’elle a été arrêtée et emprisonnée au Centre de détention de Liziba situé au centre de l’agglomération pendant presque un mois.

Sous l’intense pression du PCC, Le lieu de travail de Mme Xu l’a mise sous assignation à domicile pour trois mois; depuis le 8 mai 2000. Le 25 janvier 2001, parce qu’elle avait confectionné plusieurs banderoles proclamant « Falun Dafa est bon ». Mme Xu a de nouveau été arrêtée par la police de Nanquan. La station de police de Nanquan a établi une chambre de torture, où la police a menotté les mains de Mme Xu derrière son dos. Liu Xianghai, Yang Daibling, et deux autres officiers l’ont interrogée, battue et insultée, demandant qu’elle révèle qui l’avait encouragée à faire les banderoles. Qand Mme Xu n’a pas répondu, la police a soulevé ses mains menottées qui étaient toujours derrière son dos, ce qui a fait enfler ses mains et lui a causé une grande souffrance. Ils l’ont torturée pendant plusieurs jours et nuits, la privant de nourriture et de sommeil. Après ces quelques jours, les menottes ont entaillé sa chair. Ses deux mains sont devenues paralysées par la persécution et elle n’a pas été capable de prendre soin d’elle-même depuis.

Plus tard, Mme Xu a été emprisonnée au Centre de détention du district de Banan pendant un an et demi. Elle a été forcée à dormir sur un sol mouillé chaque jour. Lorsqu’il pleuvait beaucoup, sa couverture était si trempée qu’on aurait pu en extraire de l’eau en la tordant.

Elle a été par la suite emprisonnée dans la prison pour femmes de Yongchuan. Après avoir été torturée pendant si longtemps, elle est devenue très malade. Son abdomen a enflé et elle ne pouvait plus manger, boire ou se déplacer. Pourtant les gardes l’ont quand même forcée à travailler. Ce n’est qu’après avoir réalisé qu’elle était mourante qu’ils l’ont emmenée à l’hôpital pour un traitement d’urgence. Elle n’a pas été relâchée avant qu’elle n’ai été torturée pendant trois ans et demi, malgré qu’elle devait prendre soin de sa mère âgée de 95 ans et de son mari, qui avait presque 80 ans.

Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/8/6/134896.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.