Récits de persécution de pratiquants dans le comté Qidong, province de Hunan

Récemment, plusieurs pratiquants de Falun Gong du comté Qidong, province de Hunan ont été illégalement arrêtés et persécutés.

M. Kuang Zongyao, âgé de 57 ans, vit dans le village Xinhe, ville de Buyunqiao, comté Qidong, province de Hunan. Aux alentours de 21 :00 heures, le 2 juillet 2006, quelqu’un a hurlé le nom de Kuang depuis l’extérieur. M. Kuang s’est levé du lit et a demandé qui c’était. Une personne a demandé : ‘’ Pouvons nous vous emprunter une clé ?’’ M. Kuang a ouvert la porte, mais quatre policiers du poste de police de la ville de Buyunqioa se sont rués à l’intérieur et l’ont enlevé. Puis, ils l’ont poussé dans un véhicule et l’ont mené vers le centre de détention. La police a déclaré que M. Kuang serait détenu pendant 15 jours. Cependant, ils n’ont donné aucune explication.

Le directeur de l’Equipe de Sécurité Nationale, Peng Jian, a déclaré: ‘’ Il est bon de battre les pratiquants de Falun Gong à mort.’’ Il a tenté de découvrir la source des matériaux de clarifications des faits de Kuang Zongyao. M. Kuang n’a pas répondu. Trois jours après l’arrestation, la police a pillé le domicile de M. Kuang et confisqué une moto. Peng Jian a brutalement interrogé M. Kuang pendant trois jours et deux nuits. La torture durant l’interrogatoire a fait virer les jambes de M. Kuang au violet et l’a blessé sur tout le corps. La torture n’a pas cessé au moment où cet article a été écrit.

M. Zhou Guangquan, âgé de 50 ans, vit dans la ville de Jinqiao, comté Qidong, province de Hunan. Aux alentours de 7 :00 heures, le 2 juillet 2006, les agents du département de police de la ville de Jinqiao sont entrés par effraction au domicile de Zhou, l’ont pillé, et l’ont arrêté. La police a confisqué un téléphone portable, un lecteur MP3, et quelques matériaux de clarifications des faits. Ils ont emmené Zhou Guangquan à l’Equipe de Sécurité Nationale du comté et l’ont menotté à l’encadrement d’une fenêtre pendant deux jours, durant lesquels M. Zhou a été interrogé et torturé.

M. Zhang Xianzhao, âgé de 61ans, vit dans la ville de Guoshuiping, comté Qidong, province de Hunan. Au matin du 1 juillet 2006, cinq personnes environ sont entrées par effraction au domicile de M. Zhang Xianzhao. Certaines de ces personnes portaient des uniformes de police. Ils ont pillé le domicile de M. Zhang, ont dévasté ses placards, brisé ses lunettes et confisqué ses livres de Falun Gong. Zhang Xianzhao n’a pu arrêter ces criminels. Le 4 juillet, aux alentours de midi, ce gang est entré de nouveau par effraction au domicile de Zhang Xianzhao et l’ont tiré au dehors, ont frappé ses membres, et l’ont fourré dans une voiture. Ils ont conduit M. Zhang au département de police de la ville de Guoshuiping. Là, il fut forcé de mettre ses empreintes digitales sur un document diffamatoire. Plus tard, ce même jour, Zhang Xianzhao a été envoyé dans un centre de détention, où il a été détenu jusqu’à ce jour.

Zhang Xianzhao a un champ de deux acres de riz. Actuellement, c’est le moment de récolter le riz et de semer la seconde récolte de l’année. Personne ne se trouve à la maison pour effectuer des travaux de ferme, ainsi, la famille de Zhang devra supporter une grosse perte financière.


Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/3/76286.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.