Un policier s'engage dans la voie de la cultivation après avoir lu les Neuf Commentaires

Il y a un policier très droit et honnête qui travaille dans un centre de détention dans la province de Shandong. Il déteste le Parti Communiste Chinois(PCC), le trouvant corrompu et incompétent. Après avoir appris combien vrai sont les Neuf Commentaires sur le Parti Communiste, il a décidé de les lire. Il croit que les Neuf Commentaires exposent véritablement la mauvaise nature du parti. Ce policier rend souvent visite aux pratiquants du Falun Dafa et demande du matériel de clarification de la vérité. Il distribue ce matériel autour de lui et le montre aussi aux prisonniers. Récemment, il a commencé à étudier la Loi, à pratiquer les exercices et à envoyer les pensées droites. Il fait écouter les conférences du Maître aux prisonniers. Plusieurs d'entre eux ont dit qu'ils essaieraient d'être de bonnes personnes et qu'ils ne feraient plus rien contre la loi.

Un cadre de la ville protège des pratiquants

Il y a plusieurs pratiquants dans notre ville. Nos compagnons pratiquant font bien les trois choses. Chacun d'entre nous fait ce qu'il est capable de faire. Plusieurs cadres qui sont venus dans notre ville avaient été victime de la propagande qui diffame Dafa. Leur compréhension est devenue bonne après que nos pratiquants leur aient clarifié les faits. Plusieurs cadres du parti comprennent le principe cosmique principal « le Bien est récompensé, le Mal est puni. »

En 2003, le chef du bureau 610 désirait arrêter des pratiquants dans notre ville. Cependant, tous les pratiquants ont été informés de cela à l'avance par les cadres. Ainsi les plans du chef n'ont pas pu se réaliser.


Traduit au Canada le 30 juillet 2006
Version anglaise http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/7/15/75488.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.