AP: Un employé d’une organisation d’assistance des Etats Unis disparaît à Pékin

Ecrit par Alexa Olesen
Presses Associées
22 Juillet 2006


PEKIN – Un membre Chinois de la Fondation Asie, une organisation américaine d’assistance, qui pratique le Falun Gong, a été détenu par les autorités Chinoises il y a plus de deux mois de cela. On n’est toujours sans nouvelles de lui, nous ont dit samedi, sa femme et un employé.

Bu Dongwei, aussi connu sous le nom de David, a été emmené de chez lui dans le district de Haidian à Pékin par sept ou huit officiers de police en civil le 19 mai, nous a dit depuis Washington D.C sa femme, Lou Hongwei, au téléphone.

Barnett Baron, Vice-président de la Fondation Asie basée à San Francisco, a dit dans une déclaration par email, que l’organisation avait été informée de la détention par la famille de Bu et peu de temps après l’information a été confirmée par les autorités Chinoises.

« La fondation n’a reçu aucune information officielle supplémentaire à ce jour » a dit Baron. Le site Web de la Fondation dit fournir une aide juridique, éducative et des services de santé aux femmes Chinoises migrantes des régions rurales, parmi d’autres programmes.

Lou dit que ses parents, qui vivent avec Bu, 38 ans et leur petite fille de 18 mois, lui ont dit que la police l’a emmené sans explication et a confisqué dans l’appartement un ordinateur ainsi que les livres du mouvement spirituel Falun Gong interdit en Chine. Lou étudiait à l’époque en Angleterre pour un master à l’Université de Cambridge. Elle dit aussi que, la famille n’a pas été informée de l’endroit exact où il se trouvait ni des raisons de son arrestation, en dépit de leurs nombreux appels téléphoniques aux autorités locales. Lou a dit qu’elle croit que son mari est détenu au Centre de détention de Qinghe à Pékin.

Un homme qui a répondu au téléphone au Centre de Détention de Qinghe vendredi a dit qu’il ne pouvait pas savoir si Bu Dongwei était incarcéré et qu’il n’avait aucun moyen de s’en assurer. Les appels au Bureau de la Sécurité Publique de Haidian ont été transférés au quartier général de la police à Pékin, lequel n’a pas immédiatement répondu à une demande d’information faxée concernant M. Bu.

C’est très, très ironique parce que son métier était de protéger les gens en les informant de leurs droits » a dit Lou, venue aux Etats-Unis pour demander à la Fondation Asie de l’aider à localiser son mari.

Lou nous a dit qu’elle et son mari pratiquaient le Falun Gong depuis 1996. En 2000, ils ont passé entre huit et dix mois dans des camps de travaux forcés à Pékin pour avoir envoyé une lettre aux dirigeants Chinois leur demandant de réévaluer leur décision d’interdiction du groupe […]

Toutefois, à l’époque, les autorités avaient informé leur famille de leur condamnation et de l’endroit où ils étaient détenus.

http://www.contracostatimes.com/mld/cctimes/news/state/15099963.htm

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.