Le noble respect de Zigong pour son maître Confucius

 


Après la mort de Confucius, dans le Hall de délibération du Pays de Lu, Shusun Wushu a dit à tous les hauts fonctionnaires : " Zigong est plus vertueux que Zhongni " (nom de plume de Confucius). Après que Zigong ait entendu cela, il a dit : " laissez moi vous donner un exemple pour montrer pourquoi ce point de vue est absurde. Prenons le mur pour exemple. Le mur autour de ma maison est de la hauteur d’une épaule. Lorsque les gens passent à côté du mur ils peuvent voir comme ma maison est agréable. Mais le mur autour de la maison de mon professeur est haut d’une dizaine de pieds, et on peut à peine trouver l’entrée principale de sa maison. Donc peu de gens peuvent voir combien sa maison est agréable et combien il est riche. Le Maître a fait un jour le commentaire suivant : " Il y a très peu de gens qui peuvent entrer par ma porte. " Les mots du Maître sont très appropriés pour cette situation.


Toutefois, Shusun Wushu continuait à dire de mauvaises choses à propos de Zhongni. Zigong l’apprit et dit : " Il ne devrait pas dire de telles choses. Zhongni était quelqu'un que personne ne pouvait calomnier. Toutes les autres personnes vertueuses sont comme les sommets des montagnes. Bien qu’ils puissent être grands, ils peuvent être surpassés. Zhongni est comme le soleil ou la lune brillant au-dessus de nous ; qui peut briller davantage ? Bien qu'il y eut des gens ne voulant rien avoir à faire avec lui, leurs paroles arrogantes ne pouvaient toucher la splendeur du soleil ou de la lune, mais seulement montrer leur ignorance. "


Chen Ziqing dit aussi à Zigong : " Zigong, vous faites les choses si respectueusement et prudemment, comment Zhongni pourrait-il vous être comparé ? " Zigong le réprimanda : " Un homme de bien ne devrait pas faire de commentaires si légèrement. Mon professeur est inatteignable, tout comme nous ne pouvons pas atteindre le ciel avec une échelle. Si mon professeur avait pu avoir sa voie, les gens ordinaires auraient suivi ses principes pour gouverner un pays. Il aurait été populaire et apprécié, et les vies des gens seraient devenir paisibles et prospères sous sa direction. Sa vie était un honneur et sa mort une tragédie pour le monde. Qui pourrait être comparé avec cette sorte de saint ?


Zigong était une personne intelligente avec de grandes capacités de discussion. Après son apparition publique, la situation des six pays changea radicalement et il fut respecté par les gens de nombreux pays. Toutefois il était toujours capable de rester humble.


Aujourd’hui, le Maître lui-même nous a enseignés les principes universels. Ce à quoi nous nous sommes éveillés sur la base de la Loi est comme un bol d’eau que nous avons puisé dans l’océan de cet immense univers. Quelquefois, il peut refléter la beauté des montagnes, le soleil et la lune, mais ne devenons jamais arrogant au point de permettre à l’interférence démoniaque de notre propre esprit de nous faire marcher dans la direction opposée.

Version Chinoise :
【传统文化】子贡敬师

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.