Anciennes histoires de cultivation : Devenir une nonne

Parmi les disciples de Shakyamuni, il y avait une disciple aux grands pouvoirs supra normaux. Elle avait mené une vie très dure avant de devenir nonne. On raconte que …..

Il y a longtemps, dans l’agglomération de Taxila, il y avait un vieil homme respecté qui avait une fille très belle. Lorsque la fille eut seize ans, ses parents la marièrent à un élégant jeune homme. La vie était paisible. Peu après le mariage, la fille tomba enceinte. Mais bientôt son père mourut. Sa mère eut une relation charnelle avec son beau-fils. Lorsque la fille le découvrit, elle fut très triste, et quitta la famille après avoir donné naissance à sa fille.

Elle ne tarda pas à se remarier afin d’avoir quelqu’un qui la soutienne. Un jour l’homme d’affaires revint de Taxila et ramena avec lui une concubine qu’il avait acheté en payant beaucoup d’argent. Au début il la cacha. Par la suite il l’amena chez lui et dit à sa femme : « Tu n’as qu’à partir si ça ne te plait pas. »

La femme apprit que la concubine, qui avait moins de seize ans, venait de sa ville natale. Elle demanda alors à la fille qui étaient ses parents. Lorsqu’elle entendit leurs noms elle s’évanouit presque. La jeune fille était sa fille ! Bien qu’elle eut abandonné la fille depuis si longtemps, elle pouvait encore dire que c’était sa fille car celle ci avait une si grande ressemblance avec elle lorsqu’elle avait seize ans. Elle fut si triste qu’elle demanda aux cieux : » Pourquoi ma destinée est-elle si tragique ! Partager le mari avec ma mère ? Partager le mari avec ma fille ? Pourquoi ? »

Découragée et sachant plus quoi faire de sa vie, elle chercha un moyen pour en finir, rencontrant le moine Maudgalaputra (aussi appelé Mujianlian) elle lui demanda : « Je suis une personne pleine de karma. Le monde est trop horrible. Je dois être piégée dans des relations karmiques et c’est pourquoi j’ai vécu dans cette fange. Pouvez-vous me conseiller, sans quoi ne n’aurais plus d’autre choix que de me suicider. »

Maudgalaputra la consola : “Ne perds pas espoir. Mon Maître Shakyamuni sauve les gens de la difficulté. L’eau de son Dharma peut nettoyer l’agitation dans ton cœur et te sauver pour la terre pure où il n’y a pas de souffrance. »

Lorsque la femme alla trouvé Shakyamuni et lui demanda de devenir none, Shakyamuni l’accepta et lui demanda de cultiver diligemment. Bientôt elle atteignit le fruit du statut d’Arhat et fut conne comme celle avec le plus de capacités supra normales parmi toutes les disciples de Shakyamuni.

Son nom était Lianhuase. Elle eut une vie amère, mais lorsqu’elle se décida à cultiver, elle réussit comme Maudgalaputra atteignant le Nirvana.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.