La pratiquante de Falun Dafa Wu Dabi a été assassinée

Wu Dabi était une employée du gouvernement de 57 ans à la retraite, du village de Mimou, district de Qingbaijing, ville de Chengdu, province de Sichuan. Elle habitait près de la gare ferroviaire du district de Xindu. Avant de cultiver Falun Dafa, elle avait des bronchites chroniques, des douleurs importantes à l’épaule, une maladie qui affectait son système de reproduction et autres affections. Il y a cinq ans, elle commença à pratiquer le Falun Dafa et était depuis en parfaite santé. Elle a également fait économiser à son employeur des sommes importantes en dépenses médicales. Après 1999, quand le Falun Dafa a commencé a être calomnié et les pratiquants persécutés, elle est allée à Pékin plusieurs fois valider Dafa et a été illégalement détenue à plusieurs reprises.
Le 4 février 2002, quatre des cinq policiers de la ville de Suining et de la sous-station de Chengjiao du district de Xindu l’ont enlevée de chez elle sans raison et l’ont emprisonnée dans le centre de détention du district de Xindu. Elle a protesté en faisant une grève de la faim. Le jour suivant, la police l’a transférée dans le centre de détention de Wujiawan de la ville de Suining où elle a subi toutes sortes de tortures.
Dans l’après-midi du 23 mai 2002, six des sept policiers de la ville de Suining et de la sous-station de Chengjiao du district de Xindu sont allés chez elle. Ils l’ont trompée pour lui faire ouvrir la porte. Une fois à l’intérieur, ils ont révélé leurs véritables intentions et lui ont dit qu’ils étaient là pour l’emmener dans un camp de travail forcé et qu’ils avaient tous les mandats nécessaires. Wu Dabi et les membres de sa famille ont refusé fermement leurs demandes illégales et leur ont expliqué la Loi et clarifié la vérité. Même les voisins ont essayé de raisonner la police en disant qu’ils n’étaient pas autorisés à arrêter des bonnes personnes. La police a été retenue trois heures par ces gens, mais ils persistaient à vouloir emmener Wu Dabi. Wu Dabi a été contrainte à une action extrême. Elle a sauté par la fenêtre pour essayer de s’échapper et s’est blessée. Les membres de sa famille l’ont emmenée à l’hôpital du peuple de Xindu.
La police a eu beaucoup de conversations privées avec le personnel médical. Dans la matinée du 24 mai, les docteurs l’ont trouvé dans une bonne condition en faisant leurs rondes. Aux alentours de 14h30, elle a été emmenée dans la salle d’opération et vers 17h, on l’a déclarée morte. Personne ne sait comment elle est morte les docteurs ne l’ayant pas opéré. Aux alentours de 19h, les membres de sa famille ont vu son corps dans la morgue.
Encore un autre crime commis par Jiang et son régime politique et dont ils devront être tenus pour responsable.

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/6/20/23295.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.