Réfuter la réponse d’un porte parole du Parti communiste chinois

Selon le site web officiel du Ministère des Affaires étrangères du régime communiste chinois, l’après-midi du 4 avril 2006, Liu Jianchao, porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères, a employé des mots forts pour diffamer le Falun Gong lors d’une conférence de presse de routine. Liu répondait à une question liée au commentaire d’un représentant du Département d’Etat des Etats-Unis Adam Ereli sur le Camp de concentration de Sujiatun. La forte réponse de Liu était une tentative de dissimuler la culpabilité du PCC.

Si le Falun Gong qui enseigne aux gens à suivre Authenticité, Compassion et Tolérance, est considéré comme “pervers” alors la corruption, les violations des droits de l’homme, le meurtre brutal de personnes ordinaires, et la persécution d’innocents sont ils considérés comme bons ? L’établissement par le PCC de camps de concentration pour éliminer les pratiquants de Falun Gong, voler leurs organes alors qu’ils sont encore vivants, et incinérer leurs restes est-il considéré comme bon ? L’ "auto-immolation " place Tiananmen (orchestrée par le PCC pour diffamer le Falun Gong) est-elle considérée comme bonne ? L’agression de Gao Ronrong au bâton électrique pendant sept heures consécutives, détruisant son visage et la tuant, est-elle considérée comme bonne. Leurs actions viles sont évidentes.

Les pratiquants de Falun Gong s’efforcent d’être de bonnes personnes qui suivent Vérité, Compassion, Tolérance. Elles travaillent normalement et vivent des vies de famille harmonieuses. Grâce à la pratique, elles obtiennent un corps sain et un esprit sain, et sont satisfaites de leurs vies. C’est quelque chose de bon pour la société. Cependant, Le PCC ne tolère pas ces bonnes personnes. Le PCC a commencé la plus perverse et méprisable des persécutions qui est aussi sans précédent. Ils ont utilisé les pires mensonge sans en envisager les conséquences. Ils ont donné les ordres d' " épuiser financièrement , ruiner les réputations, et détruire physiquement" les pratiquants de Falun Gong et que " Tuer [un pratiquant de Falun Gong] ne sera pas puni. Il n’y a pas d’enquête sur l’identité du mort. Le corps est immédiatement incinéré. " Des milliers de pratiquants sont morts de la persécution. Combien de familles ont été déchirées ? Combien de bons employés et d’étudiants ont été arrêtés, battus, ou condamnés aux camps de travail où à la prison ? Les familles et la société ont été gravement désorganisées par le PCC. D’énormes sommes des contribuables ont été utilisées pour persécuter le Falun Gong au lieu de servir l’économie. Qui "créée l’instabilité sociale en Chine " ? Qui" interfère avec les vies normales du peuple chinois" ? Qui " met en danger la santé physique de la population chinoise " ? (Le PCC accuse souvent le Falun Gong et les pratiquants de toutes ces choses. ) N’est-ce pas manifeste ?

Trois témoins ont pris l’initiative de témoigner sur le Camp de concentration de Sujiatun. L’Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong a publié un rapport d’enquête. Un ancien médecin militaire de la région militaire de Shenyang souhaitant rester anonyme a confirmé l’existence du Camp de Sujiatun et a dit qu’il y avait 36 de tels camps dans toute la Chine. Les sombres secrets sont révélés un à un. Les crimes terrifiants seront exposés. Le jugement des divinités sur le PCC ne tardera plus.


Version chinoise :
http://minghui.org/mh/articles/2006/4/6/124595.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.