AP: Un Allemand arrêté en Islande dit qu’il a été questionné à propos du Falun Gong

Presses Associées, 6/10/2002 REYKJAVIK, Islande (AP)

Deux jours avant la visite du president de la Chine, un étudiant allemand a dit que les fonctionnaires des douanes en Islande l’ont arrêté à l’aéroport Lundi et l’ont questionné à propos du mouvement Falun Gong.Johann Benediktsson, commissaire de la police et des douanes à l’aéroport de Keflavik, a confirmé que Peter Recknagel de Frankfort avait été arrêté puis relâché. On lui a pose quelques questions puis on lui a dit qu’il était libre de partir,” a dit Benediktsson.L’islande a interdit à tous les membres du Falun Gong d’entrer dans le pays dans une tentative de prévenir une grande démonstration contre le Président Jiang Zemin, dont le pays a interdit le groupe en juillet 1999, le qualifiant de menace à l’idéologie communiste.

Les adeptes du Falun Gong disent qu’il est un mouvement de méditation pacifique et que des centaines [de ses pratiquants] sont morts en résultat des mauvais traitements policiers et de la torture pendant la répression Chinoise.Recknagel, étudiant en maîtrise de Chinois à l’Université de Franckfort, a dit qu’il avait été détenu pendant presque six heures."Ils ont confisqué mon téléphone portable, mon argent et m’ont dit pour l’essentiel que j’étais arrêté. Ils ont dit que je serais très probablement renvoyé demain (Mardi) matin à Frankfurt," a dit Recknagel, la trentaine.

Des centaines de membres étrangers du Falun Gong étaient attendus en Islande pour protester contre la visite de Jiang le 16 Juin.Les ambassades d’Islande du monde entier ont reçu l’ordre de suspendre les visas pour les membres du Falun Gong jusqu’au 18 juin et le gouvernement a vidé une école pour servir de centre de détention pour ceux qui ont essayé de venir en Islande.

http://www.boston.com/dailynews/161/world/German_detained_in_Iceland_say:.shtml

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.