WOIPFG: Rapport d’enquête sur le camp de la mort de Sujiatun concernant sa pratique systématique du prélèvement d’organes sur des pratiquants vivants du Falun Gong.

WOIPFG: Premier rapport d’enquête sur le camp de la mort de Sujiatun, ville de Shenyang, province du Liaoning

(2e Partie)

Le 30 mars 2006

Introduction

L'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG) a confirmé dans ses enquêtes que l'hôpital de médecine chinoise traditionnelle du district de Sujiatun dans la ville de Shenyang, également connu sous le nom de Centre de traitement de thrombose de la médecine chinoise et occidentale intégrée du Liaoning (l'hôpital de thrombose tout court, ci-dessous) avait installé un four crématoire illégal pour brûler les corps et pour détruire les preuves. L'existence d'une énorme banque humaine d'organes dans la région de ville de Shenyang a été vérifiée. Le prélèvement des organes des pratiquants du Falun Gong illégalement détenus pour des greffes a été confirmé non seulement dans la région de Sujiatun mais également dans beaucoup d'autres endroits à travers toute la Chine continentale.

I. Il a été de nouveau confirmé que la chaudière à l'hôpital de thrombose de Sujiatun est utilisée comme four crématoire

Tel que mentionné par un témoin oculaire, l'hôpital de thrombose était l'endroit où les organes des pratiquants du Falun Gong étaient prélevés pendant qu'ils étaient encore vivants [1]. Selon notre enquête, bien qu'un salon funéraire existe dans le district de Sujiatun [2], des corps humains ont en effet été incinérés à l'intérieur de la chaudière de l'hôpital. Certaines personnes impliquées dans ce processus terrifiant de brûler les corps ont ramassé les bijoux et d'autres effets personnels sur les cadavres [3]. Selon le Règlement de la gestion de l’enterrement publié en 1997 par le Conseil d’ État chinois, le travail funéraire était géré par le département civil de l'administration à chaque niveau. Personne n'est autorisé à construire des installations crématoires sans approbation [4]. L’hôpital de thrombose ose violer les règlements d'État ouvertement pour incinérer les corps humains en utilisant une chaudière privée ; ceci les implique dans le fait de s’être potentiellement débarrassé d’un grand nombre de cadavres, pour soustraire leurs actions à un examen public minutieux.

II. Une énorme banque humaine d'organes existe dans la ville de Shenyang

Shenyang est l'une des villes dans la nation où sont exécutées des greffes d'organes sur une échelle extrêmement grande

Nous avons découvert que pas moins de dix hôpitaux dans la ville de Shenyang ont exécuté des transplantations d'organes. En 2005, 250 greffes de rein et 70 greffes de foie ont été rapportées. En janvier 2006, l'hôpital général pour la région militaire de Shenyang (dont le service d'urologie est le centre des greffes du rein de la région militaire) a exécuté plus de 1.500 greffes de rein. [5] L'hôpital numéro 463 de l'armée de libération populaire chinoise (un hôpital de l'Armée de l'Air) dans la ville de Shenyang est en tête de la région de Shenyang dans la province du Liaoning en termes du nombre de greffes de rein de corps homogènes étrangers exécutées. En 2005, plus de 600 greffes de rein et 120 greffes de foie ont été exécutés à l'hôpital adjoint numéro 1 de l'université médicale de la Chine. [6] En raison des caractéristiques des opérations de greffes d'organes, le développement à grande échelle de greffes d'organes peut seulement être réalisé dans une région où l'approvisionnement est suffisant.

Sources d’approvisionnement d’organes

Selon l'éthique culturelle traditionnelle, les Chinois ont toujours été conservateurs concernant la question des dons d'organes. Donc, ceux qui donnent leurs organes sont plutôt rares en Chine. Selon des rapports internationaux largement distribués et des témoignages, la source habituelle des greffes d’organes en Chine continentale était ceux des condamnés à mort. [7] Ceci est un fait incontesté dans la communauté internationale. En raison de la pratique générale des greffes d'organes dans diverses régions en Chine, les organes des condamnés à mort ne peuvent être utilisés que par les hôpitaux locaux près du site d'exécution des prisonniers, à quelques exceptions. Selon un rapport international d'Amnesty, environ 2.000 prisonniers sont exécutés annuellement en Chine, [8] et le nombre estimé le plus élevé pourrait être autant que 10.000 par an. Selon nos experts médicaux, les chances de réussite des greffes de rein entre les membres de la famille est de 50%, mais la possibilité de réussite complète entre deux étrangers est un sur plusieurs millions. [ 9 ] Donc, considérant des facteurs tels que le type de compatibilité de tissu, même dans une compatibilité incomplète, le taux réel d'utilisation des organes des condamnés à mort est plutôt bas.

En appliquant le nombre à une ville telle que Shenyang, même si tous les organes utilisables des condamnés à mort sont assortis au type de tissu utilisés, la disponibilité ne peut pas satisfaire la quantité annuelle requise pour des opérations de greffes dans cette ville. Cependant, Wu Gang, professeur associé au département de greffe d'organes de l'hôpital adjoint numéro 1 de l'université médicale de la Chine a dit : "actuellement, nous avons amplement de sources de rein à Shenyang !" [10]

Durée d’attente pour une greffe d’organe

En raison du manque de donneurs de rein, le temps d'attente pour un rein est prolongé. Même aux USA où le sens du don public d'organe est courant, un patient en Nouvelle Angleterre doit habituellement attendre trois à sept ans pour une greffe de rein, où les établissements médicaux sont abondants. Selon l'information de groupes étrangers qui organisent des voyages en Chine pour la greffe d'organe et selon les résultats des enquêtes de WOIPFG, çà ne prend qu’une semaine à un mois pour avoir une greffe de rein en Chine, y compris la durée pour la compatibilité avec le type de tissu. [11]

Le réseau du Centre d'Aide Internationale de Greffes en Chine (CITNAC) à l'université médicale de la Chine dans la ville de Shenyang garantit un mois et pas plus que deux mois de durée d'attente pour les greffes du foie. Le temps d'attente pour trouver un rein approprié n’est que d'une semaine, tout au plus un mois. Si un problème surgit lors de la chirurgie avec le rein fourni, ils en garantissent un autre en moins d'une semaine. [12] Puisque la source de reins pour cette urgence doit également être compatible avec le type de tissu du destinataire, il est presque impossible d'en obtenir d’un condamné exécuté ou quelqu'un mort suite à un accident. La seule source probable provient d'une banque disponible d'organes. Puisqu’un rein doit être transplanté dans un délai de 24 heures, les approvisionnements d'organes disponibles à la banque doivent provenir de personnes vivantes. En tenant compte des facteurs d’assortiments de tissus et d’autres facteurs, la vérité est qu’une banque d'organes humains avec un très grand nombre de tissus compatibles et de prélèvement est continuellement en fonction.

Fournir les greffes d’organes aux étrangers

CITNAC dans la ville de Shenyang a été établi en 2003. Sur son site Web en cinq langues différentes (Japonais, Coréen, Anglais, Russe et Chinois), le centre attire des patients de partout dans le monde et a déclaré que tous les ans, plus de 100 greffes de rein et 20 greffes de foie sont exécutées au centre.

Depuis 2004, plus de 100 patients japonais ont reçu des greffes d'organes dans seule la ville de Shenyang. [13]

De 2003 à 2005, plus de 3.000 citoyens coréens du sud sont allés en Chine pour des greffes d'organes.

Voice of America : a rapporté qu’une personne à Vancouver ayant un commerce international de greffes de rein, s’est occupé de nombreux patients canadiens voyageant en Chine pour des greffes de rein.

III. Le camp de concentration de Sujiatun n'est pas le seul ; au moins huit provinces et villes ont des camps de concentration pour le prélèvement d’organes humains des pratiquants du Falun Gong kidnappés

Selon des chiffres officiels en Chine, de 1991 à 1998, seulement 78 greffes de foie ont été exécutées nationalement. Cependant, depuis l'année 1999 lorsque la persécution du Falun Gong a commencé, le nombre s'est multiplié rapidement, avec 118 greffes de foie en 1999, 254 en 2000 et 486 de 2001. En 2001 les greffes de foie étaient de 996. [14] En 2003, le nombre a tout d’un coup grimpé jusqu'à plus de 3.000, [15] ce qui signifie que l’approvisionnement en organes a sensiblement augmenté dans tout le pays depuis 1999. Ici, nous avons présenté les transplantations de foie comme exemple parce que sans foie, un simple organe, le donneur ne pourrait pas survivre après que le foie lui soit enlevé.

Les enquêtes de la WOIPFG ont prouvé que les organes des pratiquants du Falun Gong ont été utilisés pour les greffes dans les provinces et les villes telles que Henan, Shandong, Shanghai, Guangzhou, Pékin, Tianjin, Liaoning, Hunan et Hubei, mais probablement d'autres également. Les employés d'hôpitaux et les médecins participant directement ont exprimé qu'ils peuvent fournir les organes des pratiquants du Falun Gong. [16] Basé sur notre enquête initiale, nous pouvons conclure que le camp de concentration de Sujiatun n'est pas le seul où le prélèvement d'organes des pratiquants de Falun Gong pour la greffe a eu lieu ; un tel type de camps de concentration existent dans la plupart des régions de la Chine.

Ici, nous avons documenté quelques cas. De plus amples détails sont à venir dans un rapport séparé :

Cas No. 1 (un hôpital adjoint à une université médicale dans la Province du Hunan)

Médecin : Les organes que nous choisissons proviennent de personnes jeunes et en bonne santé. Nous n’utiliserions absolument pas ceux de gens âgés.

Enquêteur : Y en a-t-il de pratiquants du Falun Gong ?

Médecin : Vous pouvez en être assuré. (Note : ce qui signifie « absolument »)

Cas No. 2 (un hôpital de la province de Shandong)

Enquêteur : un rein d’une personne qui pratique le Falun Gong est sain ; en avez-vous de cette sorte…

Médecin : Umh… Nous en avons de plus en plus maintenant et au mois d’avril nous en recevrons sûrement davantage.

Enquêteur : Pourquoi davantage au mois d’avril ?

Médecin : Je ne peux pas vous dire parce que c’est relié à … ca ne veut pas dire… Nous n’avons pas besoin de vous l’expliquer parce que çà ne s’explique pas…

Cas No. 3 (un hôpital de la ville de Guangzhou)

Enquêteur : Combien de temps est-ce qu’on doit attendre pour une greffe de foie ?

Médecin : Si vous venez ici, vous n’attendrez qu’une semaine.

Enquêteur : Mais la greffe de foie devrait être fraiche et saine, c’est mieux d’un donneur vivant. Vous n’utiliseriez pas un organe d’une personne morte, n’est-ce pas ?

Médecin : Bien sûr, nous en utiliserons un bon !

Enquêteur : Y en a-t-il de gens qui pratiquent le Falun Gong ?

Médecin : Ceux dont nous nous servons sont tous de cette sorte.

Cas No. 4 (une université médicale dans la ville de Tianjin)

Enquêteur : Le médecin a dit que la source du rein est très bonne parce que la personne pratiquait le Qigong. Lorsqu’on a demandé quel genre de Qiqong, la réponse était le Falun Gong. Est-il vrai que ceux qui pratiquent le Falun Gong sont en meilleure santé ? ...

L’employé de l'hôpital : Naturellement, nous en avons de cette sorte ici aussi... les organes proviennent de personnes qui respire ou ont encore un battement de cœur. Nous en aurons aussi ; nous avons reçu plus de dix reins de cette sorte jusqu'ici cette année... naturellement, la qualité du fournisseur d'organe est un facteur principal, ce qui veut dire que la personne doit être jeune et la période de temps pour le manque de sang chaud est très courte après le prélèvement [ quand l'approvisionnement du sang est insuffisant et le rein reste à la température normale du corps] ; parfois nous n'avons même pas cette période de manque de sang chaud. Le rein d'un tel type n'a jamais eu ce problème, donc il doit être très bon pour le rétablissement du patient à la longue. C'est certain...

L’Organisation Mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong (WOIPFG)

References:

1. The Epoch Times, le 17 mars 2006, “New Witness Confirms Existence of Chinese Concentration Camp, Says Organs Removed from Live Victims,"
http://www.theepochtimes.com/news/6-3-17/39405.html

2. Northern Land Net, adresse du salon funéraire de Sujiatun: Qiansandao Gangzi Village, ville de Shenhe. Direction: prenez l’autobus vers l’ouest du terminus d’autobus de Nanta vers Chenxiang; départ à chaque demi-heure. Tel: 24-89572311

3. WOIPFG rapport d’enquête: SJT_X_0004

4. Règlement de gestion d'inhumation du département civil d'administration de la République populaire de Chine, http://www.mca.gov.cn/mca/laws/fagui20.html

Interment Management Regulation from the Civil Administration Department of the People's Republic of China, http://www.mca.gov.cn/mca/laws/fagui20.html

Article 3: Le département civil d'administration du Conseil d'état est responsable du travail funéraire national. Le bureau civil d'administration du gouvernement local au-dessus du niveau du comté est responsable du travail funéraire dans sa juridiction.

Article 9: Personne ne peut bâtir un salon funéraire sans permission.

10. Chinese Business News, le 24 décembre 2004, "Human Organ Sale Ad All over Hospital and Doctor Claimed Sufficient Kidney Sources (with photo)," reportage de Gan Jing.

11. WOIPFG rapport d’enquête: SJT_F_

12. China International Organ Transplant, "The Selection of Volunteers"

13. Boxun News Net, le 1 mars 2006, quote from Japanese Common News Agency "Japanese
government to Investigate Death of Japanese citizens from Organ Transplant in China."

14. Health Newspaper, le 2 novembre 2004, "The History of Organ Transplant in Our Country"

15. Oriental Organ Transplantation Center Net, le 5 novembre 2004, "The Silent Formation of Chinese Organ Transplant Market"

Date de Parution: 01/04/2006

Traduit de l’anglais au Canada le 1 avril 2006
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/4/1/71458p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.