Honnête, bienveillant et prêt à aider les autre

Wang Zhaosu vivait à Suanzao (aujourd’hui l’agglomération de Yanjin dans la province du Henan) durant la Dynastie Song. Il était honnête et bon, avait de grandes connaissances et était toujours prêt à aider les autres. Il avait un esprit clair et peu de désir.


Wang Zhaosu étudiait dur depuis sa petite enfance mais il ne voulait pas être fonctionnaire du gouvernement. Il avait un caractère remarquable et était bien respecté dans le village. Il réunissait souvent des érudits d’autres endroits et les enseignait lui-même. Lors de l’apparition de conflits entre villageois, beaucoup d’entre eux n’allaient pas au tribunal, ils demandaient la médiation de Wang Zhaosu. Ce qui montrait le respect que les villageois lui portaient.


Lorsque Wang Zhaosu allait en courses, il payait le prix demandé sans jamais marchander. Les gens en ville se disaient l’un l’autre : " M. Wang ne marchande jamais lorsqu’il fait des achats. Nous ne devrions pas lui demander un prix trop élevé. "


Une fois, lorsque Wang Zhaosu retapa sa maison, il entassa des poutres de bois à l’intérieur des grilles. Un soir, des voleurs essayèrent de forcer les grilles pour voler les poutres. Lorsque Wang Zhaosu le découvrit, il ne dit rien et lança même les poutres par dessus les grilles. Honteux, les voleurs quittèrent sa maison. Depuis lors, aucun voleur n’a plus été découvert dans le village.


Wang Zhaosu avait un âne. Beaucoup de gens venaient le lui emprunter. Chaque fois que Wang Zhaosu avait besoin de sortir, il demandait toujours à ses serviteurs si quelqu’un voulait emprunter l’âne. C’est seulement lorsqu’ils lui disaient : " Personne n’a demandé à emprunter l’âne " que Wang sortait de chez lui. Il craignait que quelqu’un ayant besoin de l’âne ne puisse le trouver s’il partait. Il était tellement bienveillant et si prêt à aider les autres.


Wang Zhaosu était bien connu pour ses connaissances et sa vertu. L’Empereur Taizu de la Dynastie Song, Zhao Kuangyin, entreprit un voyage spécial pour demander à Wang Zhaosu les principes pour gouverner un pays et garder un corps sain. Wang Zhaosu dit à l’empereur : " Gouverner un pays n’est rien d’autre qu’aimer ses citoyens, rester en bonne santé n’est rien d’autre que limiter ses désirs. " L’Empereur Taizu peignit ces mots sur le mur et le bureau de la cour impérial afin de se les rappeler constamment à lui-même.


L’Empereur Taizu voulait garder Wang Zhaosu comme officier, cependant, ce dernier avait peu de désir de renom ou de gain et refusa l’offre. Alors l’empereur appointa son fils comme professeur de l’Ecole Nationale [un professeur dans la plus haute école de la nation]. L’empereur récompensa Wang Shaosu avec du thé, de la médecine et 200.000 d'espèces sonnantes et trébuchantes pour qu’il mène une vie confortable en retournant chez lui. Wang Zhaosu vécut 89 ans et mourut chez lui.


Source : Minghui.org

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.