Des pratiquants de Falun Gong remettent du matériel de clarification de la vérité à la Reine d’Angleterre lors de sa visite à Dundee

Le 28 mai 2002 était une belle journée ensoleillée à Dundee. De nombreux policiers parcouraient les rues de cette petite ville écossaise généralement tranquille. Lorsque nous avons posé des questions au sujet de la présence de la police, un officier nous a répondu que Dundee était l’une des villes que la Reine et le Prince Philip devaient visiter pendant les célébrations nationales du Jubilée.

J’étais assez surpris d’apprendre que la Reine y assisterait ; il avait été annoncé au préalable que le Prince Philip viendrait à l’université de Dundee. J’avais pensé lui remettre un livre de Falun Dafa et des documents clarifiant la vérité. Le matin de la soi-disant visite, j’ai donc enveloppé des livres de Dafa et des documents clarifiant la vérité. J’ai pensé, « Aurais-je la chance de lui remettre le cadeau ? » J’ai réalisé que se serait une chance pour la famille royale de connaître Falun Dafa, et que je ne devrais pas laisser passer cette opportunité. Alors, trois d’entre nous ont décidé de se diviser en deux groupes et d’aller à deux endroits auxquels la Reine et le Prince étaient supposés aller. Les deux autres pratiquants allèrent à City Square, alors que je suis allé à l’université.

A l’université, j’ai appris que le Prince n’avait pas prévu d’y rencontrer le public, je me suis donc aussi dirigé vers La place de la ville. Sur le chemin, des dizaines de milliers de personnes attendaient déjà l’arrivée du Prince. Je me suis avancé vers le centre de la place où était la foule. Depuis la place, la Reine devait marcher jusqu’à l’hôtel de ville. Quelques personnes devant moi partirent, et j’ai pu avancer. Les nuages montèrent dans le ciel et une pluie fine s’abattit sur nous. Le Prince Philip arriva à la place le premier. Une annonce nous prévint de l’arrivée prochaine de la Reine.
Le Prince, le Maire et le public devaient attendre la Reine sous la pluie. Le Prince se tenait de l’autre côté de la place et parlait avec des gens dans la foule. J’ai soudain réalisé que l’arrivée séparée de la Reine et du Prince n’étaient pas une coïncidence. Nous avions la chance de donner du matériel de clarification de la vérité au Prince Philip pendant qu’il était en contact avec la foule. Les deux personnes devant moi me chuchotèrent, « venez ici, venez de ce côté. » Le Prince est venu de notre côté mais a parlé à des gens qui étaient à quelques mètres de nous. Le Prince est alors venu vers nous et j’ai pu lui remettre le cadeau. « Ayez l’obligeance d’accepter mon cadeau, » ai-je dit. Le Prince m’a alors demandé en souriant « Qu’est-ce que c’est ? » « C’est sur la culture chinoise traditionnelle », ai-je répondu. « Oh, la Chine, j’aimerais aller en Chine. Et la culture chinoise… Oui, qu’avez-vous dit sur la culture chinoise ? » Le Prince semblait être immergé dans ses souvenirs de Chine. « Oui, c’est à propos… » A ce moment-là, les haut-parleurs annonçaient l’arrivée de la Reine. Le Prince accepta le cadeau.
La Reine est arrivée à l’hôtel de ville sous les applaudissements du public. Les deux autres pratiquants n’avaient pas eu la chance de lui remettre leurs cadeaux. Nous avons décidé de réessayer lorsque la Reine partirait. Après avoir demandé le chemin de départ de la Reine à des policiers, nous sommes allés de l’autre côté de la place. Vers 16h55, la Reine est à nouveau venue sur la place, sous les acclamations du public. J’avais ma fille de deux ans sur les épaules et je tendais le cadeau, enveloppé dans un papier doré. Un autre pratiquant, tenant l’autre cadeau, était derrière nous, et le troisième était prêt à prendre des photos. A 17h00, la Reine, accompagnée par les membres de la famille royale, a marché droit vers nous. Elle a accepté le cadeau que ma fille lui tendait, et a demandé, « Qu’est ce que c’est ? » « C’est un CD de musique chinoise, Pudu et Jishi, » ai-je répondu. « De la musique chinoise ? » la Reine demanda à nouveau et essaya de comprendre exactement ce que c’était. J’ai dit « Oui, c’est… » A ce moment-là, le pratiquant qui était à côté de moi lui tendit aussi son matériel de clarification de la vérité. La Reine l’a aussi accepté. La foule s’avança alors vers nous pour s’approcher de la Reine qui était sur le point de partir. Nous avons quitté la foule et sommes rentrés à la maison calmement.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.