Une pratiquante qui a obtenu la Loi en prison se souvient de la pratiquante Mme Ding Yan.

J’étais très triste lorsque j’ai appris que Mme Din Yan avait été torturée à mort pour avoir validé la Loi[enseignements ou principes du Falun Gong]. Le temps que j’avais passé avec elle revenait devant moi :

Le 24 Juin 1999, j’ai été emprisonnée au centre de détention n° 1 à Shijiazhuang pour un délit criminel. Tout d’abord, je n’ai pas pu affronter la réalité et j’ai fait une grave dépression nerveuse. Je ne voulais plus vivre, alors j’essayais d’échapper à cette vie douloureuse en me privant volontairement de nourriture, méthode lente pour se suicider. Je souffrais constamment, avec des larmes, dans la douleur.

Cette même année, j’ai eu la chance de faire la connaissance de Ding Yan. Cette rencontre est devenue le tournant de ma vie. Son agréable voix chantante nous amenait de la chaleur et du bonheur, et chacune dans la cellule a pu bénéficier de son habileté à couper les cheveux. Elle était en bonne santé et optimiste, faisant toujours le travail avant les autres, nous a souvent enseigné à ne pas nous battre ou injurier les gens et que nous toutes devions devenir de bonnes personnes. Grâce à elle, nous avons pu apprendre Falun Gong et expérimenter par nous mêmes que Falun Gong est bon. Beaucoup désiraient pratiquer et quelques uns disaient : « je pratiquerai Falun Gong quand je sortirai. Si jamais je devais revenir ici, ce sera parce que je pratique Falun Gong ! ». Elle m’enseigna aussi à vivre une vie franche et loyale. Elle m’apprit à réciter Hong Yin et me dit « le suicide crée aussi du karma ». Je lui écrivis « je veux que vous soyez mon amie car je sais que vous ne me mentirez pas ». Elle dessina un Falun et les mouvements des quatre premiers exercices et écrivit « il y a le Maître et il y a la Loi, alors vous ne serez pas toute seule». A ce moment là, je pensais que ce que Ding Yin disait était juste, mais je ne comprenais pas la Loi selon la perspective de la Loi. Alors elle m’écrivit un autre message disant « la cultivation est sérieuse. Si vous ne pouvez pas prendre la Loi pour Maître, alors je ne pourrai plus vous écrire, parce que je suis aussi une pratiquante. Si vous cultivez la Loi de Bouddha, vous devez vous y appliquer, corps et âme ». Peu après elle a été transférée, mais je n’ai pas réalisé que cette séparation était définitive.

Grâce à l’influence de Ding Yan et d’autres pratiquants, je prenais part à la cultivation en Dafa pour assimiler « Vérité, Compassion et Tolérance ». Bien qu’ayant auparavant marché sur un chemin capricieux, ma conscience n’était pas morte. Je crois en la vérité et veux devenir une véritable bonne personne. J’ai appris à considérer les autres d’abord à devenir généreuse et à traiter chacun avec bonté. Avant d’obtenir la Loi, je haïssais mon beau-père et ma belle-mère, mais maintenant non et leur suis reconnaissante de s’occuper de mes enfants. Falun Dafa m’a donné une nouvelle vie et m’a fait oublier le suicide. Dafa m’a aidé à retrouver un corps en bonne santé et m’a permis de devenir une noble personne. J’ai souvent soupiré « si j’avais étudié Falun Dafa plus tôt, je ne serai jamais arrivée ici ».

Ding Yan nous a quittés mais son cœur inébranlable inspire toujours tous ceux qui la connaissaient. Le texte qu’elle a écrit « Que la vie soit glorifiée dans la Rectification de la Loi » (conférence de partage d’expériences de Guangzhou) est devenu le témoignage éternel de l’accomplissement de son propre serment. Ding Yan, salut à vous ! C’est un éternel honneur pour moi de vous avoir rencontrée.

Note : le 28 Octobre 1999, Ding Yan a participé à une conférence de presse tenue à Beijing par des pratiquants de Falun Gon qui, pour la première fois, a donné l’opportunité aux médias du monde d’obtenir une vue juste des pratiquants de Falun Dafa en Chine. Le 26 Novembre de la même année, elle était arrêtée lors de la conférence de partage d’expériences de Guangzhou. Le discours qu’elle a donné à la conférence «Que la vie soit glorifiée dans la Rectification de la Loi » http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2000/1/14/10211.html] a encouragé d’innombrables pratiquants […]. La nuit du 18 Août 2001, Ding Yan était torturée à mort à la prison de Chengde.


Autres articles sur Ding Yan :

La pratiquante de Falun Dafa, Mme Ding de Shijiazhuang, province d’Hebei, a été torturée à mort par les gardiens de la prison de Chengde : http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/9/7/13629.html

L’histoire enregistre la Gloire éternelle.
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/1/3/5465.html

Rapport spécial sur le premier anniversaire de la conférence de presse tenue par les pratiquants de Falun Gong à Beijing le 28 Octobre 1999.
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2000/11/8/6248.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.