Un meurtre dans la ville de Siping

Un meurtre dans la ville de Siping : Mlle Dai Chunhua, pratiquante de Dafa, meurt au centre de détention, laissant derrière elle son jeune fils et sa vieille mère.

Mlle Dai Chunhua, pratiquante de Dafa âgée de 33 ans, vivait dans la ville de Siping, province de Jilin. Elle était infirmière dans un centre hospitalier de la région. Le 17 février 2002, la police est venue l’arrêter et l’a envoyée au centre de détention de la ville. Le 9 mars 2002, sa famille retrouva son corps à la morgue. On a aussi appris que deux autres pratiquants ont été arrêtés en même temps que Mlle Dai, parce que des brutes qui voulaient l’argent de la récompense [la police avait diffusé une liste de pratiquants de Dafa qui étaient recherchés et offrait une récompense pour leur capture] les avaient dénoncés.
Avant son décès, afin de protester contre la persécution, Dai avait mené une grève de la faim au centre de détention.
Mlle Dai Chunhua a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996 et a vite progressé. Le jour du nouvel An 2001, elle est allée à Pékin pour faire un appel pacifique, a été arrêtée puis ramenée sous escorte dans sa région d’origine. Elle a ensuite été persécutée et on l’a forcée à démissionner de son travail. Afin d ‘éviter d’être envoyée dans un centre de lavage de cerveaux, Mlle Dai n’a eu d’autre choix que de quitter sa maison et de déménager fréquemment, pour éviter l’arrestation.
Se souvenant que de nombreuses personnes de sa ville natale étaient toujours trompées par les mensonges et la calomnie et qu’elles ne connaissaient pas la vérité, Mlle Dai a risqué sa propre vie et est retournée à la ville de Siping, où elle a alors utilisé ses maigres économies pour fabriquer des documents sur Dafa. Les brutes malignes ont fait des avis de recherche portant son nom et un texte « recherchée par la police et récompense pour capture » et l’ont dénoncée ensuite.
La région du comté de Lishu d’où Mlle Dai était originaire est connue pour sa pauvreté. De plus, Mlle Dai laisse derrière elle sa mère âgée de plus de 70 ans et son jeune fils, âgé de 8 ans.
Source
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/5/30/22579.htmlTranslated
Chinese version available at http://www.minghui.ca/mh/articles/2002/5/29/30991.html
La situation difficile d’un garçon de 12 ans

Les parents de Yuan, jeune garçon de 12 ans, étaient divorcés. Yuan vivait avec sa mère. En 1998, il a commencé à pratiquer le Falun Dafa avec elle. Les deux en ont bénéficié à la fois mentalement et physiquement.
En avril 2000, la mère de Yuan a été détenue illégalement. Le père a alors récupéré la garde de l’enfant, avançant la raison que la mère était en détention et qu’elle ne pouvait donc plus s’occuper de son fils. La mère de Yuan a de nouveau été détenue illégalement. Après avoir été libérée, Yuan réclama de retourner vivre auprès de sa mère, car son père le traitait violemment pour le contrôler. Parfois, lorsque son père venait de se quereller avec quelqu’un, il se vengeait sur Yuan pour passer sa colère.
Une fois, il a blessé Yuan à la tête, et le garçon n’a pas pu poser la tête sur l’oreiller pendant plus de dix jours. Ses notes à l’école ont chuté. Ses pensées allaient toujours vers sa mère, parce qu’elle avait été très patiente pour l’aider dans ses études, et elle l’avait aussi aidé à utiliser le principe de « vérité-compassion-patience » comme guide dans la vie.
En octobre 2001, Yuan a fait appel auprès du tribunal pour que sa garde revienne à sa mère. Selon la loi, si l’enfant a la capacité de décider (et s’il a plus de 10 ans), le tribunal considérera l’opinion de l’enfant. En d’autres mots, Yuan avait le droit de choisir d’être avec sa mère. Le tribunal, cependant, utilisant comme excuse le fait que sa mère pratiquait le Falun Gong, donna la garde de l’enfant au père (violent). Dans un pays où l’on abuse de la loi comme cela, un jeune garçon de 12 ans a été complètement marginalisé et ses droits humains ignorés.
Source
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/5/30/22595.html
Chinese version available at http://minghui.ca/mh/articles/2002/5/20/30533.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.