A propos du caractère chinois "De" (Vertu)

On traduit communément par Vertu la signification du caractère chinois “De”, expliquée dans le dictionnaire Kangxi comme signifiant " bon, beau, juste, brillant, pur et exemplaire." En fait dans les inscriptions d’oracle de la dynastie Shang et les documents de la précédente dynastie Qin, " De" était interchangeable avec un autre caractère chinois "De", qui signifiait "obtenir" ou "gagner," et il a aujourd’hui la même prononciation. Par conséquent le mot " De" ("Vertu" a la signification d’ "obtenir ou gagner." Dans le livre Shuowenjiezi, "De (Vertu)" était expliqué : "De signifie gain. Le gain intérieur dépend de soi, tandis que le gain extérieur dépend des autres. "


Le “De (Vertu)” était considéré comme la qualité qui différencie l’homme de la bête. Un être humain est digne d’être appelé un être humain seulement lorsqu’il/elle se conforme au standard moral d’un être humain. Pour quelqu’un qui aspire à "harmoniser la famille, gérer les affaires d’état, et amener la paix au monde ", on doit d’abord " cultiver son propre corps ". Qu’est-ce qu’implique " cultiver son propre corps " ? Cela implique la cultivation de son caractère moral. Selon les différents niveaux de caractère moral, chez les êtres humains, il y a les états d’être un sage, un homme de vertu, un homme au noble caractère, ou un homme au caractère vile. Par conséquent, l’empereur, qu’on appelait habituellement le Fils du Ciel, devait " cultiver le De pour être qualifié pour sa noble destinée", et " respecter le De pour protéger son peuple". Pour des citoyens ordinaires, " il y a des centaines de façons différentes de faire les choses, mais on doit prendre le De comme La priorité", et on doit cultiver son caractère moral et préserver le De."


Pourquoi le “De (vertu)” est-il si important ? Dans la communauté de ceux qui cultivent et transcendent le niveau des gens ordinaires env"cultivant le corps" (cultiver son caractère moral en tant qu’être humain), cette question est considérée encore plus clairement. Le fondateur de Falun Dafa, M. Li Hongzhi, enseigne ce qui suit :


" Le De (vertu) est accumulé avant la naissance, être empereur, ministre, riche, noble tout cela vient du De, sans De on ne peut pas les obtenir, le De perdu tout cela se disperse. C'est pourquoi celui qui cherche pouvoir et fortune doit d'abord accumuler son De, endurer des souffrances et accomplir de bonnes actions peut accumuler beaucoup de De.." ("Riche et vertueux" dans Points essentiels pour un avancement diligent)


" Chaque personne a un corps spécifique dans un grand nombre d’espaces et à l’intérieur d’un espace déterminé, il existe un champ tout autour du corps humain. Quel champ ? Ce champ est le De dont nous parlons. Le De est une matière blanche qui, contrairement à ce que nous pensions autrefois, n’est pas quelque chose d’ordre spirituel ou de l’ordre des idées, il a bel et bien une existence matérielle. C’est pourquoi dans le passé les gens âgés parlaient d’accumuler ou de perdre du De, on n’a jamais rien dit de plus juste.."(Zhuan Falun, traduit en Europe).


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.