Pourquoi j’ai été persécuté

Maître dit :

    "Peu importe ce que fait un disciple de Dafa , il faut toujours considérer la Loi comme la plus grande, quand vous mettez en place quoi que ce soit vous devez d'abord penser à la Loi. Vous vous souvenez, je vous ai dit souvent une phrase, un disciple de Dafa pense d'abord aux autres dans chaque chose qu'il fait. Chaque fois qu’une chose se passe, qu’une situation apparaît, même une petite chose, ma première pensée est d’abord pour les autres, puisque cela est devenu naturel, je pense tout simplement d'abord aux autres." ( Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi de Boston en 2002)


Quand je regarde en arrière pourquoi j’ai été persécuté, c’est parce qu’aux moments critiques ma pensée était toujours égoïste, ce qui était la manifestation de mon Xinxing à ce moment là. C’était aussi pour des motivations égoïstes que je me sentais obligé de sortir et de valider Dafa. Comme il y avait de l’égoïsme dans ma validation de Dafa, il existait donc de la peur et des failles, ce qui naturellement n’était pas bon. Mes failles ont été utilisées par les facteurs de la perversité et j’ai été illégalement arrêté. Celui qui fait passer autrui avant lui-même n’aura aucune peur dans son cœur en clarifiant la vérité.

Quand j’ai été arrêté et battu, mes pensées étaient égoïstes, je n’ai pas réussi à me considérer moi-même comme un pratiquant et j’ai oublié que les pratiquants avaient des capacités supranormales. Je considérais la persécution simplement comme des êtres humains persécutant d’autres êtres humains, sans la moindre pensée droite. A cause de mon égoïsme, d’autres pratiquants ont aussi été persécutés. Face aux actes pervers et aux abus verbaux des policiers, je n’étais évidemment pas calme ni dans l’état "sans reproches ni haine" mais j’ai plutôt réagi avec colère et des mauvaises pensées. Ma capacité à endurer était celle d’une personne ordinaire. Je ne me comportais pas en accord avec le principe que Maître nous a enseigné : " ne pas rendre les coups pour les coups, ne pas rendre les injures pour les injures". J’ai été "transformé" en camp de travail. Bien que je n’étais pas totalement perdu, je ne faisais qu’endurer passivement. Nombre de ceux qui ne sont pas " transformés" endurent aussi passivement. Bien entendu, pour moi, ceux qui ne sont pas "transformés" en camp de travail sont merveilleux, car ce n’est pas une chose facile à faire.

Depuis que je suis rentré chez moi du camp de travail, j’ai regardé en moi-même, sans complaisance. J’avais quantité d’attachements et une mentalité humaine. Je me préoccupais trop de ma personne et ma confiance en Dafa était insuffisante. Que peut un individu face aux armes, à la torture et aux chaînes d’un système pervers ? J’avais oublié le pouvoir des pensées droites d’un pratiquant de Dafa et traitais tout cela avec des pensées et des idées humaines. Je n’avais pas pris la Loi au sérieux et me souciais bien peu d’avoir écrit la fameuse Triple Déclaration (" Déclaration de Regret", "Déclaration de Garantie" et "Déclaration d’Intention", toutes renonçant au Falun Gong). Je n’avais pas une compréhension claire de la Loi.

Ce n’est qu’en revenant de mon emprisonnement que j’ai compris que les pensées dans les moments critiques décident que notre système cosmique correspondant reste ou non, qu’il puisse ou non entrer dans le futur, et que les êtres innombrables à l’intérieur puissent ou non être sauvés. Comment cela peut-il ne pas être sérieux ? Mais, j’en suis venu à le réaliser après avoir pris du retard et commis de grandes erreurs.

La raison fondamentale est que je n’avais pas suffisamment étudié la Loi et je n’avais pas étudié la Loi avec un cœur pur. Le Maître dit :

    "La Loi peut briser tous les attachements, la Loi peut briser toutes les perversités, la Loi peut briser tous les mensonges, la Loi peut affermir la pensée juste.." ("Eliminer l’interférence")

Un autre facteur a été ma négligence à coopérer comme un seul corps avec les autres pratiquants. Je ne m’associais à personne et faisais ce que je voulais. Je comprends maintenant que, si une particule s’écarte de l’ensemble, elle sera naturellement affaiblie ; de plus, le corps entier pourrait être fragilisé car les facteurs pervers des différentes dimensions dirigent la persécution envers nous en tant qu’ensemble Ce n’est que quand il y a une forte cohésion et une bonne coopération entre nous que la magnificence et le pouvoir de Dafa peuvent alors se manifester.

Je ferai bien ce je suis supposé faire, de manière à ne pas décevoir Maître et son salut plein de compassion.

Version anglaise :
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2005/12/17/68003.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.