Clarifier la vérité aux membres du personnel d'un consulat chinois

Les pratiquants de Falun Dafa de notre région ont clarifié la vérité avec détermination devant le consulat chinois pendant plus de six ans. Je souhaiterais partager avec vous plusieurs histoires que j'ai vécues.

1. Éveiller la conscience d'un jeune homme du consulat chinois

Cet incident s’est produit à 8 heures du matin il y a plusieurs mois de cela. Alors que j'émettais de fortes pensées droites, quelqu'un m'a demandé, "Combien gagnez-vous pour venir ici tous les jours?" J'ai ouvert les yeux et j'ai vu un jeune homme vêtu de couleur noire à l’occidentale. Je l'avais déjà vu plusieurs fois auparavant, et je pensais qu'il devait travailler comme agent secret pour le consulat chinois.

Je lui ai directement demandé, "Je connais les crimes qui sont perpétrés contre le Falun Gong aujourd'hui et je sais ce qui se passera dans le futur pour ceux qui ne se repentent pas de leurs crimes. Je dis cela aux gens de façon à ce qu'ils soient sauvés et qu'ils aient un bon futur. Maintenant dites-moi, qui me donnerait de l'argent pour cela? En outre, cent millions de pratiquants de Falun Dafa risquent leur vie chaque jour pour clarifier la vérité. S'ils ont besoin d'argent pour cela, admettons que chacun veuille un yuan par jour, donc six ans après, combien de billion de yuan devrait-on les payer tous? Dîtes le moi donc, où y a-t-il une personne aussi riche pour payer tout cet argent?"

Il est resté silencieux. Puis j'ai sorti un exemplaire des Neuf Commentaires sur le Parti communiste et le lui ai donné. J'ai dit : "S'il vous plaît, lisez-le. Vous devez faire les choses avec conscience. Le ciel nous regarde!" Il n'a pas dit un mot, mais a acquiescé de la tête. Il a pris les Neuf Commentaires et a fait le tour de la cour avant de partir. J'ai senti que sa conscience s'éveillait.

2. Clarifier la vérité à quelqu'un qui prenait une photo de moi

Au matin d'un vendredi du mois d'octobre de cette année, à 11 heures, le compagnon de pratique qui devait me remplacer n'était pas encore arrivé. J'ai pensé : "Ce doit être parce que Maître a arrangé que quelqu'un me rencontre. Attendons !"

Peu après, j'ai vu un jeune homme que je n'avais jamais rencontré auparavant, également habillé en noir à l'occidental, se tenant debout de l'autre côté du consulat chinois, me prenant constamment en photo, de différents angles. Je clarifiais la vérité à des gens et je n'ai pas prêté attention à lui. J'ai attendu jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne qui sorte du consulat chinois et je me suis approché de lui calmement et gentiment, et lui ai directement demandé, "A quoi bon prendre une photo d'un vieil homme de soixante-dix ans? Allez-vous l'utiliser pour l'échanger contre de l'argent ou du pouvoir? C'est trop tard, mon enfant. Il y a de cela plusieurs années, mon nom a déjà été mis sur la liste noire du consulat chinois. Ne faites-vous pas cela pour rien? D'autres personnes telles que M. Chen Yonglin et M. Hao Fengjun (qui travaillaient dans les systèmes diplomatiques et judiciaires chinois et qui ont fait des déclarations ouvertes pour renoncer au PCC) marchent vers la lumière tandis que vous rampez dans l'obscurité. Cela n'en vaut pas la peine. S'il vous plaît, lisez les Neuf Commentaires et vous comprendrez alors quelle erreur vous faites."

Il a accepté les Neuf Commentaires et a dit à voix basse, "Merci." Depuis, je ne l'ai jamais revu.

3. Clarifier la vérité aux autres personnes du consulat chinois

Il y avait un jeune homme du consulat chinois qui aimait toujours nous demander : "Combien êtes-vous à pratiquer le Falun Gong à Toronto?" Je lui ai répondu calmement, "Nous n'avons pas d'adhésion ou de liste de noms. Il y a approximativement cent millions de pratiquants à travers le monde." Je lui ai également dit, "En fait, tout ce que vous voulez savoir se trouve sur le site Internet Minghui. Si vous pouviez lire plus souvent le site, vous ne feriez pas de choses imbéciles et ne diriez pas non plus de choses aussi ignorantes. Laissez-moi vous donner un exemplaire du livre des Neuf Commentaires. S'il vous plaît, lisez-le et vous comprendrez encore mieux."

Récemment, quelqu'un du consulat chinois, qui avait pris un exemplaire des Neuf Commentaires plusieurs jours avant, est venu me demander, "Est-ce que cela fonctionnera si je renonce au PCC (Parti communiste chinois) en utilisant un nom d'emprunt?" J'ai dit, "Oui, cela marchera! Le ciel va éliminer le PCC. Les divinités connaissent toutes les pensées que possède un être humain. Pour ceux qui renoncent au PCC, les divinités assureront leur salut."

Version chinoise disponible sur :
http://minghui.ca/mh/articles/2005/12/12/116357.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.