Ne perdez pas de temps à regarder avec envie les poissons dans la rivière, rentrez chez vous coudre un filet de pécheur

Article de la deuxième conférence de partage d’expérience de cultivation sur Internet en Chine continentale
 

Salutations au Maître révéré !
Salutations aux compagnons de pratique en Chine et à l’étranger !

Après avoir pris connaissance de l’annonce concernant la deuxième expérience de partage sur Internet sur le site Internet Minghui pour les disciples de Dafa de Chine continentale, je me suis senti très heureux. Mais j’ai aussi ressenti que bien que j’aie tant obtenu de Dafa ces dernières années, ma contribution était trop faible en comparaison. Pendant tout le processus, Maître m’a prêté beaucoup d’attention. J’ai été capable de marcher sur mon chemin de cultivation en douceur. Cela revient entièrement à la protection et au soin compassionné du Maître. J’ai estimé avoir la responsabilité de résumer mes expériences de cultivation et de les faire connaître à notre Maître en me concentrant sur la manière dont j’ai fait les trois choses au cours des dernières années.

1ère partie – Etude de la Loi

1.1. De l’étude de la Loi individuelle jusqu’au groupe d’étude

Après que la perversité ait commencé à persécuter le Dafa le 20 juillet 1999, j’ai abandonné pendant un certain temps l’étude de la Loi. Je me sentais extrêmement mal à cette époque. Je savais que mon état était incorrect. Une fois qu’un disciple s’éloigne de la Loi, il va manifester toutes sortes de comportement d’une personne ordinaire. N’est-il pas à ce moment-là une personne ordinaire ? Avant que la persécution ne commence, j’avais pour habitude de lire presque chaque jour Zhuan Falun et de lire avec l’esprit tranquille. Une fois que j’ai réalisé que mon état de ne pas lire la Loi était erroné, j’ai ressorti Zhuan Falun et d’autres livres de Dafa que j’avais cachés et j’ai recommencé à les lire. Malgré le fait que je lisais la Loi tout seul à la maison , j’ai toujours ressenti de la pression, une pression intangible. Lorsque j’ai lu les paroles de Maître dans 'Eliminer les interférences" de Points essentiels pour un avancement diligent II :

    "La Loi peut briser tous les attachements, la Loi peut briser toutes les perversités, la Loi peut briser tous les mensonges, la Loi peut affermir la pensée juste,"

mes pensées droites sont devenues de plus en plus fortes. J’ai réalisé que ce n’était pas juste si j’étudiais seulement bien la Loi seul. Maître exige de nous de lire en groupe, de partager les uns avec les autres, de cultiver diligemment et d’avancer ensemble.

Au début j’ai essayé de lire la Loi avec ma femme. Ensemble nous avons formé un champ. Nous avons utilisé notre temps disponible pour étudier la Loi ensemble. Mais dans le domaine où elle travaillait elle devait prendre des gardes et ne pouvait pas passer beaucoup de temps avec moi. Plus tard nous avons établi un petit environnement d’étude de la Loi avec des compagnons de pratiques qui vivaient avec nous. Ainsi nos deux familles, y compris les enfants des deux familles, étudiaient la Loi ensemble. Un tel groupe n'attirait pas les soupçons (et était sûr). En six mois, nous nous sommes grandement améliorés et dans un tel environnement nous nous sommes apaisés. Plus tard, en partageant notre expérience de pratique réussie, des pratiquants dans notre région ont établi un grand nombre de petits groupes d’études de la Loi.

Chacun d’entre nous a beaucoup bénéficié en suivant le groupe d’étude de la Loi. Lorsqu’un pratiquant comprenait un principe dans l’étude de la Loi et le partageait avec tous, chacun s’améliorait dans sa compréhension. De même lorsqu’un pratiquant était confus, échouait à comprendre certains principes dans l’étude de la Loi ou pendant la clarification de la vérité, ses problèmes étaient rapidement résolus en discutant les uns avec les autres. De plus tous les pratiquants qui suivaient le groupe de l’étude de la Loi étaient capables d’obtenir les nouveaux articles et les nouvelles conférences de Maître rapidement. Ainsi nous étions capables de nous ajuster et de nous rectifier rapidement. C’était aussi plus facile pour les pratiquants de se coordonner pour la clarification de la vérité et la distribution des documents. Nous étions capable de collaborer les uns avec les autres efficacement. Aussi, le groupe d’étude de la Loi aidait chacun à être plus diligent. Le problème de la paresse que l’on rencontre souvent lorsqu’on étudie la Loi seul ou en envoyant les pensées droites seul pouvait facilement être surmonté dans un environnement de groupe.

De plus, tous les pratiquants qui venaient à l’étude de la Loi partageaient leurs expériences avec d’autres pratiquants et les aidaient à se joindre à l’étude en groupe. L’environnement entier s’est amélioré, ce qui nous a en retour aidés à avancer ensemble dans la cultivation.

Un pratiquant local, avait pendant longtemps abandonné l’étude de la Loi et les partages depuis le début de la persécution le 20 juillet 1999. Il voulait s’évader de la réalité et en même temps voulait gagner plus d’argent. Sa conduite est tombée au niveau d’une personne ordinaire. Après que quelques pratiquants se soient réunis avec lui et aient partagé leurs expériences il a recommencé à cultiver le Dafa mais était encore réticent à suivre l’étude de la Loi en groupe. Il prétendait qu’il était capable d’étudier plus et dans un environnement plus calme à la maison. Nous nous sommes ainsi rendus chez lui pour étudier la Loi avec lui. Après une semaine, il a rapidement réalisé les avantages de l’étude de la Loi en groupe. Il nous a dit qu’initialement il avait toujours cru pouvoir bien étudier la Loi et l’étudier plus lorsqu’il était seul mais que maintenant il avait vraiment ressenti la joie de l’expérience de la lecture en groupe et comprenait des principes de la Loi qu’il n’aurait pas été capable de comprendre par l’étude personnelle. Il a aussi d’avantage compris pourquoi Maître requiert des disciples de Dafa de suivre les études de la Loi en groupe et de partager et de discuter dans un environnement de groupe.

1.2. D’être invité à un groupe d’étude de la Loi et de m’y rendre à ensuite en inviter d’autres à suivre notre étude de groupe

Au début nous étudions la Loi ensemble secrètement à la maison. Nous n’avions pas beaucoup de connections avec les compagnons de pratiques à l’extérieur. Un jour un couple de pratiquant qui avait à peu près le même âge que ma femme est venu pour nous inviter chez eux pour étudier la Loi ensemble. A cause du rude environnement en Chine, c’est seulement à quatre, ma femme et moi et ce couple de pratiquant que nous formions un groupe d’étude de la Loi et nous n’invitions personne d’autre. Nous avons étudié ensemble les samedis et les dimanches matin. Nous avons profondément chéri cette étude en groupe que nous avions établi d’autant plus que la persécution était si terrible dans notre région. Nous avons continué à noous joindre à la lecture en groupe même lorsque le temps était pluvieux et venteux.

Au début nous étions attachés à la peur. Nous avions peur de rencontrer nos connaissances sur le chemin. Toutefois plus nous étions effrayés, plus nous les croisions.

Un jour sur notre chemin d’étude de la Loi, nous espérions ne rencontrer personne de nos connaissances à notre arrivée. Toutefois dès que nous sommes arrivés au bâtiment où se trouvaient les appartements des compagnons de pratique où nous nous rendions, une de nos connaissances nous a appelés par nos noms. Nous étions effrayés, mais nous avons immédiatement réalisé qu’il était erroné d’être nerveux. Après avoir redressé notre état psychologique nous avons salué cette personne. Elle ne nous a rien demandé. Toutefois après avoir étudié la Loi et être descendus une dame du quatrième étage qui nous connaissait aussi, a ouvert la porte au moment même où nous arrivions à son étage. Elle nous a demandé comment il se faisait que nous venions de l’étage du haut et ce que nous faisions ici. Nous lui avons dit que nous avions amené nos enfants avec nous pour jouer avec d’autres enfants ici. Elle a dit "Je sais pourquoi vous êtes ici. Mon enfant joue en bas. J’allais l’appeler et lui dire de venir manger. Maintenant je n’ai pas besoin de descendre. Pourrais-je vous déranger et vous demander de m’aider en lui disant de monter ? "

Après cette rencontre nous avons réalisé notre attachement à la peur et nous nous en sommes débarrassés. Depuis lors nous n’avons jamais rencontré quelqu’un qui nous connaissait lorsque nous partions pour une étude de la Loi en groupe. Nous avons réellement expérimenté la légèreté du coeur lorsque l’attachement de peur est abandonné.

Graduellement nous avons ressenti que l’étude en groupe hebdomadaire ne pouvait pas remplir nos besoins. Nous avions besoin de sortir activement pour participer à l’étude de la Loi en groupe. Lorsque nous partions pour étudier la Loi dans un environnement de groupe nous étudions avec beaucoup plus de diligence qu’à la maison. Nous n’avons plus simplement limité nos études de groupe aux week-ends. A chaque fois que nous avions du temps nous sortions pour suivre des lectures en groupe.

De plus en plus de pratiquants se sont joints à notre groupe. Toutefois l’appartement où nous avions l’étude en groupe était petit. A ce moment nous n’avions pas notre propre appartement. Nous n’avions pas non plus beaucoup d’économies. Nous étions inquiets. A cette époque, ce n’étaient que des familles telles que la nôtre où à la fois le mari et la femme étaient des disciples de Dafa qui pouvaient fournir un environnement pour lire la Loi en groupe. Après avoir réfléchi à la question, nous étions déterminés à acheter un appartement pour résoudre ce point. Nous avons emprunté des dizaines de milliers de dollars et acheté un appartement plus grand. Cette année nous avons finalement été capables de rembourser tout l’argent que nous avions emprunté.

Notre appartement est ainsi devenu un lieu d’étude de la Loi. Nous avons invité des compagnons de pratique à nous rejoindre. Au début notre groupe d’étude de la Loi était limité à la journée des week-ends. Plus tard, parce que chacun a besoin d’étudier la Loi et de clarifier la vérité pour sauver les êtres, nous ne pouvions qu’étudier le soir. Les participants comprennent des jeunes et des vieux, des pratiquants vétérans aussi bien que des nouveaux pratiquants, des pratiquants diligents et ceux qui ont suivi des chemins tortueux dans leur cultivation. Par l’étude en groupe et les partages, chacun d’entre nous a progressé. Certains ont même été très rapides. Chacun était diligent dans la cultivation. Nous avions vraiment atteint ce que Maître exigeait de nous : des centaines de méridiens qui s’ouvrent et se mettent en rotation spontanée, aussi bien que des améliorations et des élévations holistiques.

Un pratiquant vétéran âgé, à cause de son attachement, avait, à une occasion, trahi d’autres pratiquants sous la persécution. Après avoir été relâché il n’y avait que très peu de pratiquants qui étaient prêts à l’accepter. Nous avons parlé avec des pratiquants qui le connaissaient bien et nous leur avons demandé de partager avec lui et de l’inviter à suivre notre étude de la Loi en groupe. A la première invitation il n’est pas venu. A la deuxième non plus. Nous avons continué de l’inviter jusqu’à ce qu’il soit d’accord de rejoindre notre groupe d’étude. A travers l’étude de la Loi et le partage il a réalisé qu’il avait suivi un chemin tortueux et a été d’accord d’écrire une déclaration solennelle. Il a commencé à cultiver avec diligence et ses pensées droites sont devenues de plus en plus fortes. Il faisait aussi de mieux en mieux dans la clarification de la vérité ce qui a en retour mobilisé d’autres pratiquants. Une fois un pratiquant local a été arrêté et détenu. Ce pratiquant âgé s’est rendu au centre de détention pour exiger sa libération. A midi (l’heure de l’émission des pensées droite globale) il s’est assis en face du centre de détention et a commencé à envoyer des pensées droites. En conséquence, il a réussi à faire ressortir les compagnons de pratique d’une manière noble et digne. Il y a maintenant de plus en plus de pratiquants tels que lui dans notre région, qui maintiennent des pensées droites et des actions droites lorsque les malfrats persécutent les compagnons de pratique.

2ème partie – envoyer des pensées droites

Lorsque nous avons appris pour la première fois à envoyer des pensées droites, plusieurs d’entre nous se sont assis ensemble et l’ont fait en groupe. En réalité ce n’était pas du tout émettre des pensées droites. Nous avons simplement enduré le temps pour les émissions globales des pensées droites. Aussitôt que nous nous sommes mis en position du double lotus, nous avons commencé à sentir de la douleur dans les jambes et à être mentalement mal à l’aise. Nous avons dit à haute voix les formules de rectification de la Loi, de la transpiration sur toute la tête et une douleur extrême perturbant nos coeur. Ce que nous avions dans notre esprit était " Comment cela se fait-il que ça ne soit pas encore fini ? J’espère que l’alarme retentira bientôt. " A cette époque nous n’étions pas très au clair des principes de la Loi. Nous pensions que c’était dû à notre karma. Toutefois cette douleur était complètement différente de la douleur pendant la méditation assise. La douleur qui durait pendant les 15 minutes d’émission de la pensée droite était beaucoup plus forte que la douleur pendant l’heure de méditation. Du fait que mon oeil céleste n’est pas ouvert, je ne pouvais rien voir des autres dimensions. Parfois je pensais en moi " Est-ce vraiment efficace d’envoyer les pensées droites ? "

Dans " La pensée droite des disciples de Dafa est puissante " Maître a dit

    "En réalité les disciples de Dafa ont chacun des capacités, seulement elles ne se sont pas manifestées dans l’espace superficiel, on croit donc qu’on n'a pas de pouvoirs de Gong. Cependant peu importe qu’elles puissent se manifester ou non dans l’espace superficiel, leur puissance est immense quand une pensée authentique surgit."

Dans " Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi en Floride aux Etats-Unis " Maître a dit :

    "Je vous le dis, actuellement tout ceux qui restent et peuvent persécuter la Grande Loi et les disciples de Dafa, c'est pour des raisons propres à nos élèves. Les élèves qui n'ont pas accordé de l'importance à émettre la pensée droite, les perversités dans les espaces que vous prenez en charge, dont vous prenez la responsabilité n'ont pas encore été éliminées, en voilà la raison. C'est pourquoi vous devez absolument accorder de l'importance à émettre la pensée droite, peu importe que vous-même ressentez ou non si vous en avez la capacité, vous devez tous le faire. Vous éliminez ceux qui sont dans votre pensée, c'est ce qui prend effet dans la limite de votre propre corps, en même temps vous devez éliminer celles qui se trouvent à l'extérieur, ce qui a un lien direct avec l'espace où vous vous trouvez, si vous ne les éliminez pas, dans ce cas elles ne se limitent pas à vous persécuter, à vous restreindre, elles vont aussi persécuter les autres élèves, les autres disciples de Dafa. "

A travers l’étude constante de la Loi j’ai réalisé que cet état provenait de la persécution des forces anciennes et des interférences de la perversité qui causaient la douleur extrême pendant l’émission des pensées droites. J’ai réalisé que les pensées droites de chaque disciple de Dafa sont puissantes. L’ayant compris depuis les principes de la Loi, j’étais clair dans mon esprit quant au but visé en envoyant les pensées droites. A travers les nombreuses émissions des pensées droites, les facteurs qui interféraient avec nous et essayaient de nous persécuter ont été éliminés. Nous n’avons alors plus ressenti la douleur autant qu’auparavant lorsque nous envoyions les pensées droites. Parfois j’envoyais des pensées droites pendant une demi-heure, voire même plus, sans ressentir beaucoup de douleurs dans les jambes.

Bien que la douleur physique fut partie, je me sentais encore peu mal à l’aise psychologiquement pendant l’émission des pensées droites parce que je ne parvenais pas à devenir tranquille. Beaucoup d’attachements remontaient les uns après les autres. En vérité si nous ne parvenons pas à devenir tranquille lors de l’émission des pensées droites, cela revient au même que d’échouer à lire la Loi avec un esprit tranquille. Cela ne signifie-t-il pas que nous avons envoyé les pensées droites en vain ? La cause était une conscience principale qui n’était pas forte. J’ai ainsi intensifié l’étude de la Loi et éliminé les facteurs qui interféraient pour renforcer ma conscience principale. Depuis lors j’ai été capable d’atteindre la tranquillité lorsque j’envoie des pensées droites.

En outre, juste au moment où nous avons commencé à émettre les pensées droites, mon état d’esprit n’était pas stable. Après avoir récité les formules de la rectification de la Loi je visais un grand nombre de facteurs pervers pour les éliminer. J’étais rempli de haine contre les forces anciennes et le PCC pervers. Lorsque nous envoyions les pensées droites pour les compagnons de pratique emprisonnés, j’étais aussi rempli de haine contre les malfrats. Après avoir étudiér le jingwen de Maître "La pensée droite " j’ai eu une compréhension plus claire sur la manière d’émettre les pensées droites et j’ai commencé à savoir comment le faire et pourquoi je devais le faire.

Dans " La pensée droite " Maître nous a enseigné :

    " Pendant cette période historique particulière, que les disciples de Dafa afin de réduire la persécution que les vies perverses infligent à Dafa, aux disciples de Dafa et aux gens de ce monde, émettent la pensée droite a joué un rôle extrêmement crucial. Une grande quantité de la perversité a été éliminée à temps avant l'arrivée du courant de la rectification de la loi, cela a de beaucoup réduit les pertes. Cependant la perversité a déjà vu sa fin, elle se montre de plus en plus frénétique. Les disciples de Dafa sont déjà devenus le seul et unique espoir pour que les êtres soient sauvés, donc afin de déployer au mieux l'effet de la rectification de la loi, en même temps que vous tous clarifiez la vérité, il faut absolument accorder de l'importance à l'émission de la pensée droite, éliminer à temps la perversité et les problèmes qui vous sont propres, afin d'éviter que la perversité profite de vos lacunes. "

Le but d’émettre les pensées droites est d’éliminer tous les facteurs qui interfèrent. Toutefois nous devrions secourir les êtres humains.

Dans "La pensée droite des disciples de Dafa est puissante" Maître a dit :

    " Parce que nous cultivons la Loi juste, nous devons protéger et sauver les vies et les gens bienveillants, donc quoi que nous fassions nous devons agir avec bienveillance, mais le traitement des vies perverses qui manipulent les gens pour détruire l’humanité a également pour but de protéger l’humanité et les êtres. Dafa transmis avec ampleur, sauve tous les êtres. Bien que les vies perverses complètement incurables et perverses ne puissent plus être sauvées, on ne peut pas les laisser agir avec une cruauté sans limites, persécutant ainsi Dafa et les disciples, et les gens de ce monde. Donc, éradiquer la cruauté est rectifier la loi, et également sauver les gens de ce monde et les êtres. "

3ème partie – Clarifier la vérité

3.1. Abandonner l’attachement à la peur et mûrir lors de la distribution des documents de clarification de la vérité

Je me souviens lorsque je suis allé afficher un document de clarification de la vérité, je tremblais de peur. Je ne parvenais pas même à contrôler mes quatre membres. A cette époque, je n’avais pas encore eu connaissance de l’émission des pensées droites. J’ai seulement pris un autocollant et essayé de le coller à l’entrée du portail de la cour où je vivais. J’ai regardé autour de moi pour être sur que personne n’était dans les alentours. Aussitôt que je l’ai collé quelqu’un est apparu et s’est dirigé vers moi d’une distance d’une dizaine de mètres. Je suis immédiatement parti en courant et je n’ai osé revenir que bien plus tard.

Après cette première expérience je suis devenu plus courageux. En même temps, nous utilisions au mieux notre temps pour lire la Loi et nous améliorer en nous basant sur les principes de la Loi. A chaque fois que nous sortions pour distribuer des documents nous étions complètement préparés. Pour commencer, nous lisions le contenu de nos documents de clarification de la vérité. Puis nous pliions les prospectus qui n’étaient pas bien pliés essayant de notre mieux de mettre la partie la plus attractive visuellement à l’extérieur. Nous mettions les documents de clarification de la vérité dans des sacs en plastique, préparions bien la route à suivre avant de sortir pour distribuer les différents documents dans les différents lieux tels que les paniers sur les vélos, les portes résidentielles, les cours, les boites à lait, les boites pour les journaux, les bureaux, les présentoirs dans les supermarchés, les cordes à linge, les poches de vêtements dans les supermarchés, les classes dans les écoles, des parcs, des trains (lorsque nous étions en voyage d’affaire), les bus, les poteaux électriques, et les carrefours principaux. Nous placions des documents de clarifications de la vérité dans tous les endroits atteignables.

J’ai un collègue a qui j’avais parlé de la véritable histoire du Falun Dafa. Dans le but de faire connaître à tous les autres collègues la vérité, j’ai mis des documents de clarification de la vérité sur sa moto avant qu’il sorte pour faire des commissions. Une fois de retour il a apporté le document de clarification de la vérité et m’a dit " j’ai reçu un exemplaire des documents de votre groupe. Aimeriez-vous y jeter un coup d’oeil ? " J’ai saisi cette opportunité et je l’ai lu à haute voix pour tous mes collègues. Après cela ils ont tous voulu lire le document par eux-mêmes.

Parfois je posais des CD de clarification de la vérité aux portes des appartements de mes collègues. Ils les apportaient souvent au bureau et me disaient qu’ils avaient reçu des informations sur Dafa. J’utilisais l’opportunité pour montrer le VCD devant tout le monde dans notre bureau. L’effet est beaucoup plus fort que d’essayer de clarifier la vérité par moi-même directement.

Tant que nous mettrons nos coeur dans les efforts de clarification de la vérité, nous agirons de mieux en mieux. Nous deviendrons de plus en plus matures et remplis de sagesse.

3.2. Mes progrès dans la clarification de la vérité : des membres de la famille, aux connaissances et graduellement à tous les êtres

Clarifier la vérité aux personnes verbalement est beaucoup plus difficile que de distribuer les documents de clarification de la vérité. Au début j’étais attaché à la peur. Nous avons ainsi commencé à le faire avec les membres de la famille. A ce moment, d’un côté nous voulions faire connaître la vérité aux membres de nos familles sur Dafa de telle sorte qu’ils puissent être sauvés et d’un autre côté il était aussi relativement sûr de parler aux membres de la famille sur la vérité de Dafa, car ils ne nous dénonceraient pas à la police. De plus lorsque nous avions essayé de clarifier la vérité à des inconnus ils nous demandaient souvent "Est ce que les membres de votre famille ont accepté ce que vous leur avez dit ? " Nous avons commencé à accumuler une bonne expérience par cette clarification aux membres de la famille car leur attitude envers Dafa était similaire à la plupart des non pratiquants, leurs inquiétudes étaient aussi le point focal d’autres personnes. Leurs confusions étaient aussi ce sur quoi la plupart des non pratiquants n’étaient pas au clair. Nous avons ensuite commencé à clarifier la vérité à nos collègues, camarades de classes et amis. Au début nous ne parlions qu’avec ceux qui d’après nous ne nous mettraient pas en danger. Plus tard nous avons clarifié la vérité à toutes les personnes que nous rencontrions.

Lorsque nous clarifions la vérité, il y avait ceux qui voulaient écouter et ceux qui refusaient d’écouter. Il y avait les gens qui acceptaient la vérité et ceux qui la refusait. Il y avait des gens qui nous soutenaient et aussi des gens qui faisaient objection. C’était comme Maître l’a décrit dans le Zhuan Falun :

    "Le vagabondage est très dur, il erre dans la société, mendiant sa nourriture, rencontrant toutes sortes de gens qui se moquent de lui, l’insultent et profitent de lui ; il va affronter toutes sortes de choses. "

Au début j’étais en colère contre ceux qui refusaient d’écouter ou refusaient d’accepter la vérité. A travers l’étude de la Loi nous avons réalisé que c’est la responsabilité des pratiquants de Dafa d’aider les gens à connaître la vérité. Si quelqu’un refusait d’accepter la vérité après une série de clarification, nous lui parlions une deuxième fois. Si la deuxième fois ne le changeait pas nous faisions une troisième tentative. Nous avons continuellement clarifié la vérité à de telles personnes et nous leur donnions des documents de clarification de la vérité. Pour différents types de personnes – des personnes avec une éducation et des connaissances différentes, des statuts sociaux différents, ayant différentes opinions, des hobbies différents, dans des environnement de travail différents – nous avons essayé de passer à travers par différentes approches. Nous n’avions qu’un seul but – les aider à apprendre la vérité.

De par mon travail, je suis capable d’avoir des contacts avec un grand nombre de personnes. Parmi eux il y avait une veille femme de 80 ans, des enfants qui n’avaient pas encore l’âge d’aller à l’école, des fonctionnaires du gouvernement, des policiers, des juges, des employés, des paysans, des docteurs, des enseignants et des étudiants, des lycéens et des écoliers, des hommes d’affaires, des chauffeurs, des coiffeurs et même des prostituées. J’ai essayé d’utiliser différentes approches et des angles différents pour clarifier la vérité. Je leurs ai parlé de la véritable situation de Dafa et je les ai persuadés de renoncer au parti pervers parce qu’ils sont tous des êtres qui attendent d’être sauvés.

J’ai découvert que tous les êtres ont leur côté qui sait et qu’ils veulent tous entendre la vérité. Plusieurs ont voulu renoncer au parti pervers après avoir appris la vérité. Bien sur il y en avait certains qui avaient été profondément empoisonnés par le PCC. Ils ne connaissaient pas la vérité et n’avaient pas non plus envie de l’écouter. Même certaines de mes connaissances m’ont menacé " Si tu continues de nous parler de cela nous te dénoncerons. " J’ai toutefois maintenu un état d’esprit calme et j’ai éprouvé de la compassion pour eux. J’ai pensé en moi, il connaîtra finalement la vérité. Tant que son esprit devient clair avant que la rectification de la Loi atteigne le monde humain, il aura un espoir.

J’ai deux collègues qui forment un couple. La femme voulait m’écouter lorsque je lui clarifiais la vérité et j’ai continué un grand nombre de fois à le faire. Elle était complètement consciente de la véritable situation. Son mari toutefois était un membre du PCC et profondément empoisonné. Il a refusé de m’écouter et refusait de me croire peu importe mon approche. Il a détruit un CD de clarification de la vérité qu’un autre pratiquant avait laissé chez lui. Plus tard il a eu une la leucémie. Sa femme et moi-même avons essayé de lui clarifier la vérité une fois de plus. Il n’a plus fait d’objection et a accepté de renoncer au PCC pervers. Rapidement sa leucémie est devenue inoffensive. Peu de temps après, une consultation a montré qu’il ne souffrait plus de leucémie. Il a rapidement retrouvé la santé. Sa femme m’a continuellement remercié. Je lui ai dit " Si vous voulez montrer votre gratitude, témoignez la à notre Maître et à Dafa. "

3.3 De compter sur les autres pour produire des documents de clarification de la vérité à produire les documents soi-même

Tout au début, tous les documents provenaient de nos compagnons de pratique. Soit ils venaient chez nous apporter le matériel soit nous allions chez eux. Peu importe la quantité qu’ils nous donnaient nous l’utilisions pour le distribuer aux gens. Quand il n’y avait plus de documents nous n’avions plus rien à faire. Notre attitude était passive. Nous attendions l’aide des autres, nous étions dépendant des autres et recherchions l’aide des autres. Plus nous avons lu les conférences et les jingwen de Maître, plus clairement Maître nous a enseignés à ce sujet, plus nous pouvions ressentir que notre responsabilité était grande. Il y a tellement d’êtres qui comptent sur nous pour être sauvés. De l’autre côté la perversité essayait fortement de nuire à nos efforts de clarification de la vérité. Beaucoup de sites de production de documents de clarification de la vérité, particulièrement les grands sites ont été détruits les uns après les autres, ce qui a provoqué d’énormes pertes pour nos efforts à valider la Dafa et à sauver les êtres. Pour ce qui est des sites de production de document, le site Minghui a publié un article conseillant aux pratiquants en Chine continentale d’atteindre l’état de " fleurs qui s’épanouissent partout ; " "ensemble il y a une forme et vu séparément il y a les particules" et finalement atteindre l’état "sans méridiens énergétiques ou points d’acupuncture. "

Toutefois ce qui concerne les sites de production de documents est un sujet très sensible parmi les pratiquants. Entre compagnons de pratique, nous n’avons jamais discuté de ce sujet. J’ai toujours ressenti que quelque chose était erroné à ce niveau. Je pensais que pour la source des documents, nous pouvions la garder secrète, mais que nous pouvions partager notre compréhension sur cet aspect. Maître nous a dit que sur les points importants, les pratiquants doivent prêter attention à l’attitude de Minghui.net.

A cette époque les logiciels qui permettaient de passer à travers le blocage Internet n’étaient pas encore répandus. Il était très difficile d’obtenir un tel logiciel. C’était sur la base de ma ferme croyance en Maître et mon souhait de sauver les êtres que j’ai finalement obtenu les logiciels pour passer à travers le blocage Internet avec l’aide d’un compagnon de pratique. Lorsque la page Internet de Minghui est apparue en face mes yeux, j’étais si heureux. Je pouvais enfin visiter le site Minghui, notre site Internet, à nous les pratiquants de Dafa, créé pour nous. Ma joie et mon excitation étaient au-delà de toute description !

J’ai passé beaucoup de temps à étudier la Loi. En même temps, j’apprenais constamment la technique des ordinateurs et je lisais beaucoup d’articles techniques écrits par des compagnons de pratiques. J’ai acquis les connaissances techniques pour produire des documents et les techniques de sécurité sur Internet. C’est exactement à travers le processus d’apprentissage que j’ai réalisé que la manière la plus sûre est d’étudier la Loi davantage et d’envoyer les pensées droites plus fréquemment.

Cette année nous avons finalement économisé 5000 yuans. Notre Xinxing était au niveau requis lorsque nous avons eu l’argent et notre maîtrise technique était suffisante pour commencer un site de production de documents. Nous avons utilisé toutes nos économies pour acheter une imprimante et un PC avec un graveur de VCD. Ainsi un petit site de production de matériel venait de s’établir ! Nous n’avions plus besoin d’attendre l’aide d’autres pratiquants ou de dépendre de leur aide. Auparavant nous obtenions les nouvelles conférences de Maître et le Minghui hebdomadaires deux semaines après leurs publications. Maintenant nous les avons le jour même. Nous sommes capables de produire des documents de clarification, des cartes de clarification à n’importe quel moment et la quantité désirée. C’est la même chose en ce qui concerne les VCD de clarification sur les neufs commentaires sur le parti communiste chinois et toutes sortes de brochures.

De ma propre expérience et compréhension j’ai réalisé qu’en tant que pratiquant de Dafa nous devrions, avant tout, bien étudier la Loi. C’est la précondition et l’exigence de base pour toute autre chose. Envoyer des pensées droites revient à assurer de pouvoir mener à bien notre mission. Sauver les êtres en clarifiant la vérité est notre but ultime et notre responsabilité. Mener à bien les trois choses englobe tous les aspects de la cultivation. Les améliorations personnelles viennent de bien faire les trois choses. Nous ne pouvons pas négliger une seule de ces trois choses. Bien que la responsabilité et le but des pratiquants de Dafa est de sauver les êtres, la condition préalable est notre amélioration personnelle et la plénitude parfaite. C’est la raison pour laquelle Maître nous dit d’étudier la Loi, d’étudier plus la Loi et de bien étudier la Loi et de ne pas négliger notre cultivation personnelle. Si nous ne pouvons pas atteindre la plénitude parfaite tout finira pour rien. Toutefois la cultivation des pratiquants de Dafa est au-delà de la plénitude parfaite personnelle. Notre responsabilité est grande. Nous sommes venus dans ce monde avec la mission de sauver les êtres. Dans " Voyage en Amérique du Nord pour enseigner la Loi "(traduction non officielle). Maître a expliqué les trois différentes origines des pratiquants de Dafa et notre mission historique. Nous ne devons pas seulement bien nous cultiver, mais aussi être capables de sauver les êtres. Nous devrions essayer de sauver les êtres au mieux de nos capacités.

Ce que nous avons fait est simplement ce que les pratiquants sont supposés faire. Comparé à des compagnons de pratique diligents, nous sommes loin derrière. Toutefois tant que nous mettons nos coeurs dans ce que nous sommes supposés faire, pour suivre les enseignements de Maître, toutes les difficultés, tribulations et épreuves auront une fin. Etudions la loi sérieusement, regardons en nous sincèrement, cultivons nous bien et clarifions solidement la vérité pour sauver les êtres.

Comme le dit le proverbe " Ne perdez pas de temps à contempler avec envie les poissons de la rivière, rentrez chez vous coudre un filet de pêcheur. " Si chacun de nous peut bien faire les trois choses qu’il doit faire avec solidité, c’est bien mieux que d’admirer ou d’envier d’autres compagnons de pratique qui font bien dans la cultivation. Tous les résultats que nous essayons d’obtenir sont englobés dans les trois choses que Maître nous demande de faire.

Des remerciements sincères au vénéré Maître !
Heshi.

Traduit le 25/12/2005 en Suisse de l’anglais


Version anglaise disponible à :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2005/12/1/67426.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.