J’ai assisté à la mort de Wu Baowang due à la torture au Centre de détention de la ville de Shuangcheng

J’ai assisté au meurtre du pratiquant M. Wu Baowang des mains des gardes du Centre de détention de Shuangcheng.

Le 10 avril, j’ai été arrêté et envoyé au Centre de détention de la ville de Shuangcheng, agglomération de Shuangcheng , Province de Heilongjiang. Wu Baowang y était également détenu. En fait, il n’y avait qu’une cellule entre lui et moi. Le numéro de sa cellule était le 6 et la mienne le 8. Le 15 mai 2002, j’ai continuellement entendu des cris à fendre le cœur venant de la cellule de Wu Baowang. Au début très fort, puis de plus en plus faibles. Je l’ai entendu dire « Vous faites cela pour me tuer ! Vous ne voulez pas que je vive ! » Plus tard, c’était complètement silencieux.

J’ai bientôt appris que les gardes l’avaient violemment nourri de force et que le tube avait endommagé son œsophage, mais que le docteur de la prison Liu a quand même versé de l’eau salé par le tube. Le Centre de détention de Shuangcheng est connu pour utiliser une eau à haute concentration de sel pour les gavages forcés. Certains pratiquants vomissaient dans leur cellule après avoir été gavés. Ils vomissaient sur leurs corps et leurs chaussures. Lorsque le liquide avait séché, le résidus était une poudre de sel blanche. Si l’œsophage ou l’estomac étaient endommagés alors le tub était inséré de force, il était impossible d’endurer la douleur de l’eau salée noyant l’œsophage ou l’estomac d’eau salée.

Le jour suivant, environ 50 à 60 d’entre nous avons crié, “Où est Wu Baoyang ? » Le chef politique des gardes a dit « Il a été renvoyé chez lui. » Nous avons dit : « Vous mentez ! Il est mort de votre torture. » Le chef politique a dit, « L’approbation de l’expert médical légal est disponible si vous avez des questions. » J’ai pointé Liu le docteur de la prison en disant « Vous avez tué une personne saine après qu’il ait été envoyé ici depuis seulement 25 jours. Le docteur Liu a dit honteusement : « On continuera à gaver de force ceux qui refusent de manger. »

Les fonctionnaires du centre de détention n’ont pas envoyé Wu Boawang à l’hôpital avant qu’il ne soit déjà en train de mourir. Il est mort à l’hôpital de la torture du gavage forcé, mais le centre de détention a informé les membres de sa famille qu’il avait eu une attaque.

Numéros de téléphone concernés :
Bai Shenggang, Qingling Township Police Station Chief: 86-451-53240616 (Office), 86-451-53115387 (Home), 86-13845018916 (mobile)
Shuangcheng City Police Department: 86-451-53116230
Investigation Department: 86-451-53115024
National Security Section: 86-451-53117733
The No. 428 Special Cases Team in Shuangcheng City, dedicated to persecuting Falun Gong: 86-451-53117733
Zhang Guofu: Shuangcheng City Police Department Deputy Chief, former Chief of the No. 428 Special Cases Team
Zhang Shiyue: Chief of the Political and Security Section at the Shuangcheng City Police Department, former Chief of the No. 428 Special Cases Team
Tong Huiqun: Section Chief of the No. 428 Special Cases Team


Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2005/5/15/101838.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.