Archéologie : La découverte de nains aidera les humains à comprendre les fables et les réalités dans la civilisation humaine

Selon un reportage dans le magazine Nature le 27 Octobre 2004, les archéologues ont récemment trouvé les restes d'un humain adulte tout petit, d’un mètre de haut en Indonésie. Le cerveau de cet humain minuscule fait seulement 1/3 de la taille du cerveau humain normal. Les scientifiques croient qu'ils étaient encore actifs dans cette région il y a au moins 18 000 ans.

Ce reportage dit qu'un archéologue, Peter Brown de l'Université de Nouvelle-Angleterre en Australie, a mené cette recherche. En compilant les découvertes, il était étonné. D’après les analyses scientifiques, cette espèce humaine avait au moins 7 à 8 mille ans d'histoire.

Le reportage mentionnait qu'après cette découverte, les scientifiques ont prévu de faire des recherches dans les régions voisines pour voir s'il y avait davantage de restes d'une telle espèce et pour effectuer davantage d'investigations. De plus, les scientifiques réflêchissent aussi à la relation entre cette espèce d’êtres humains et l‘être humain normal.

Selon le magazine "Scientific American", cette découverte est "la trouvaille paléo-anthropologique la plus spectaculaire du siècle dernier." Sur leurs sites Web, Nature et "Scientific American" ont tous deux donné une introduction détaillée des découvertes déclarant que non seulement les humains ont eu des espèces de grande et de petite taille, mais les archéologues ont également trouvé des os de petits éléphants, de vaches géantes, etc…

Ce qui est plus étonnant est que cette espèce de nains avait également des outils de petite taille. Une autre analyse publiée dans le même numéro du magazine Nature a raporté que les petits outils étaient si fins qu'ils étaient exactement comme ceux des humains normaux. En outre, ces petits outils ont également été trouvés dans les os des petits éléphants. Ceci prouve que les humains de petite taille utilisaient des outils de petite taille pour chasser les petits éléphants.

Scientific American a également présenté le concept que la période de temps où les humains nains sont apparus dans cette région date d’encore plus longtemps que l’apparition des êtres humains normaux.

L'Indonésie, le pays d’Asie du Sud-Est où les os ont été trouvés, se compose de centaines d'îles. Elle s'étend à travers l'équateur et est le quatrième plus grand pays d’Asie en superficie. Elle est appelée : " la nation au milles îles." En fait, une inspection géologique a indiqué qu'elle avait 13 667 îles, et par conséquent ça pourrait être plus approprié de l’appeler la " nation aux dix mille îles." En raison de ces nouvelles découvertes archéologiques, l'archéologue Bert Roberts de l'Université Australienne Wollongong a commenté : "Peut-être que ces îles en Indonésie sont des ‘arches de Noé’, chaque genre d’animal de grande et de petite taille peut être trouvé ici."

Le magazine Nature a publié un article sur son site Web qui suggérait qu'avec la découverte de l’espèce humaine des nains, nous n'avions pas d’autre choix que de reconsidérer certaines questions. Par exemple, dans certaines fables de Malaisie, il y a des histoires au sujet des petits humains. Cependant, ces fables n'ont jamais sérieusement affecté les scientifiques. Néanmoins, le site Web de BBC, le 8 Septembre 2004, a rapporté que des cheveux et des empreintes de pas ont été trouvés en Indonésie et n’appartenaient à aucun être humain connu. Ils étaient très probablement les restes de ce petit humain. En 1292, Marco Polo a également écrit au sujet de l'existence d'une espèce de petits êtres humains.

Il y a de nombreuses archives en Chine et dans les autres pays au sujet de l’espèce humaine des nains et des géants. En Chine, le Sutra de Shanhai, Jing Hua Yuan ( La Relation entre un Miroir et une Fleur ) et les livres dans d'autres pays, tels que Les Voyages de Gulliver, parlent tous des pays de l’espèce des petits humains et de ceux des géants. Toutes ces différentes histoires ont le même thème ; cependant, beaucoup de gens ne les prennent souvent pas au sérieux.

En fait, dans les archives de l'histoire humaine, il y a également beaucoup d’archives qui parlent de tels genres d'êtres humains. Par exemple, L'Histoire des Han, Les Archives Historiques de la Dynastie Han Oriental, Les Larges Archives Paisibles, Les Histoires du Livre des Rêves et Les Archives Historiques de la Dynastie Song, etc décrivaient tous des géants. Les Archives des Historiens, Les Archives de Liezi et de Taipingguang rendent tous compte de petits êtres humains qui étaient grands de seulement quelques pouces. Le livre de la Dynastie Qing, Les Notes Ecrites à la Main de la Chambre en Paille de Yuewei, ont également deux chroniques de l’espèce des petits humains.

En outre Les Archives des Historiens, les découvertes archéologiques modernes ont également trouvé de plus en plus de preuves pour la même chose. Par exemple, si vous regardez les statues en pierre du Putumayo ( rivière de 1577 kilomètres au Nord-Ouest de l’Amérique du Sud coulant du Sud-Ouest de la Colombie jusqu'à l’Amazone dans le Nord-Ouest du Brésil ) en Amérique du Sud, vous verrez que les dinosaures et les géants sont illustrés ensemble. D'ailleurs, la taille des géants et des dinosaures et leurs proportions étaient à peu près identiques dans ces représentations. Dans les vallées de Turquie, beaucoup de fossiles d'os gigantesques ont été découverts.

De ce fait, nous pouvons conclure que jusqu'à présent, la vraie histoire des êtres humains civilisés est toujours un mystère à certains égards. Si le géant de la mythologie grecque antique, Odyssée, a vraiment existé, qu’est-ce que ça signifie ? En fait, bien qu'une fois considérés comme relevant des mythes, des preuves indiquent maintenant que la ville de Troyes, de la mythologie grecque antique, ainsi que l'Arche de Noé dans la Sainte Bible ont probablement existé à un moment donné.

Ces découvertes archéologiques ont déjà poussé les secrets de l'histoire humaine au premier plan et les antiques prophéties comme Les Illustrations Reculées de la Dynastie Tang, le "Poème des Fleurs de Prunier" de la Dynastie Song du Nord, et les Centuries du Français Nostradamus pourraient bien s'avérer être extrêmement précis après plus de mille ans. Ceci fait encore plus réfléchir.

Nier ou éviter ces mystérieuses civilisations historiques n'est pas la juste chose à faire. Parce que peu importe que nous les reconnaissions ou non , l’histoire traite toujours de faits. De plus les faits concernent aussi notre futur.


Version anglaise disponible à :
http://www.pureinsight.org/pi/articles/2004/12/6/2625.html

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.