Des informations complémentaires sur le décès d’une pratiquante – torturée à mort par gavage forcé en novembre 2001- dans le centre de détention de Dongcheng à Beijing

Clearwisdom.net a rapporté en mai 2004 qu’on suspectait qu’une pratiquante de Falun Dafa avait été persécutée à mort en novembre 2001 dans le centre de détention Est de Beijing. Je peux confirmer la validité de cette publication parce qu’à cette époque j’y étais détenue. J’ai été enfermée dans une cellule du centre de détention Est de la ville de Beijing le 2 novembre 2001, à cause de ma détermination dans la cultivation du Falun Dafa. J’y ai appris par les détenues qu’il y avait une pratiquante qui venait juste d’être torturée à mort.

Ci-dessous, je donne un bref compte rendu de ce que je sais de cet événement. Le 4 novembre 2001 aux environs de minuit, deux détenues ont découvert une pratiquante de Falun Gong souffrant de crampes dans tout le corps et dont l’état physique était terrible. Elles ont essayé de la réveiller mais elle continuait de murmurer « Je veux rentrer à la maison. » Après que son cas ait été signalé aux autorités du centre de détention, cette pratiquante a été emportée à 4 heures du matin. A l’aube il a été dit que cette pratiquante était décédée. Dans la chambre des urgences, les surveillants ont ordonné aux détenues de ne pas divulguer quelque information que ce soit sur cette pratiquante. Lorsque je demandais plus de renseignements à son sujet, les détenues n’ont rien osé dire.

Selon les détenues, la pratiquante était restée couchée depuis quelques temps. Lorsque j’ai entamé une grève de la faim pour protester contre ma détention illégale, une détenue en larmes m’a dit « ne fais pas cela, tu seras tuée par le gavage de force. » La détenue tremblait de peur pendant qu’elle prononçait ces quelques mots. J’ai pu imaginer à quel point le traitement des pratiquantes de Falun Gong –dont ces détenues avaient été témoins- devait avoir été brutal et vicieux.

Une autre source a rapporté que le 5 novembre 2001, une jeune pratiquante de Falun Gong dont le corps était tout rouge, était proche de la mort dans la cellule 2 du camp de détention est de la ville. Son état était dû au gavage de force aux piqûres infligées avec aiguilles électrifiées par le docteur du centre de détention. L’identité de cette pratiquante et son adresse demeurent inconnues. Le soir, les détenues ont signalé son état aux gardiens et elle a été emportée hors de la cellule pour ne jamais y revenir. Les détenues de la cellule en question ont dit qu’elle était morte. Les gardiens ont strictement bloqué les informations, séparant les détenues de la cellule et leurs interdisant tout contact entre elles.


Date de la traduction en français; 23/07/2004
Version chinoise disponible à ; http://www.minghui.org/mh/articles/2004/7/5/78727.html
Version anglaise disponible à ; http://clearwisdom.net/emh/articles/2004/7/20/50460p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.