Mlle Ou Xianyan, une mineure de la province de Guangxi, est condamnée à 4 ans de prison pour sa croyance en Dafa

Mlle Ou Xianyan est une pratiquante de Dafa de la ville de Wuzhou de la province de Guangxi. En 2002, alors qu'elle étudiait dans une école professionnelle de la ville de Nanning dans la province de Guangxi, elle a clarifié la vérité au sujet du Falun Gong à ses camarades de classe. Cependant, ses camarades de classe l'ont dénoncé à l'école. Le département de sécurité de l'école a alors envoyé des gens pour la surveiller et l'interroger, lui demandant d'abandonner sa pratique. Mlle Ou a refusé fermement et a continué à leur clarifier la vérité.

Plus tard, le "bureau 610" de la ville de Nanning a été mise au courant de son cas. Comme elle était très jeune, le fonctionnaire responsable l'a envoyé dans un pénitencier de la ville de Nanning, la détenant là-bas pendant presque un semestre. Elle a été libérée en décembre 2002. Comme elle était restée très déterminée à cultiver Dafa, son école et le "bureau 610" l'ont renvoyé chez elle dans la ville de Wuzhou.

Fin 2003, le "bureau 610" de la ville de Wuzhou a fabriqué des mensonges afin d'incriminer Mlle Ou, cherchant à faire peur aux autres pratiquants de la région. Mlle Ou, une mineure, a été alors officiellement condamnée par le procureur local.

Elle a été condamnée à 4 ans de prison. Elle a été transférée dans la ville de Nanning. On dit qu'elle devrait être envoyée dans la Prison pour Femmes de Nanning.

Avant son arrestation, la mère de Mlle Ou a perdu son travail parce que, elle aussi, est une pratiquante. Une fois en 2002, elle a été enfermée dans un centre de détention de la ville de Wuzhou.

Version chinoise disponible sur http://minghui.org/mh/articles/2004/7/21/79914.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.