Cent tortures (illustrations 16 - 18)

16 – Choc électromagnétique

Les pratiquants de Falun Dafa résistent pacifiquement à la persécution encouragée par le gouvernement en chine pour demeurer fidèles à leur fois. Le choc électromagnétique est une des nombreuses formes de torture auxquelles ils sont soumis dans les centres de détention, les camps de travail et les centres de lavage de cerveau.

Afin de torturer les pratiquants déterminés, la police place une sorte d’appareil électronique sur la tête et la poitrine des pratiquants, ce qui les fait s’effondrer instantanément. Cet appareil de torture peut gravement endommager le cerveau et les organes internes, causant la perte de la mémoire, la confusion, le manque d’énergie, une extrême douleur, mais pas de blessures visibles à la surface du corps, parce que le dommage est infligé par des ondes sonores et des vibrations.

L’appareil comprend une aiguille électrique, comme un bâton électrique, connectée à des aiguilles soit plus grandes soit plus petites, ce qui peut causer des convulsions de tous les muscles dans le corps. Mme Zhao Ru dans la ville de Jilin, province de Jilin a été torturée avec cet appareil. Elle s’est effondré instantanément et a du être emportée.

17 – Exposition à un soleil brûlant

Les pratiquants en Chine résistent aux méthodes violentes utilisées par le gouvernement pacifiquement afin de demeurer fidèle à leur croyance. L’exposition à un soleil brûlant est une des tortures à laquelle ils sont soumis.

La police enchaîne les pratiquants détermines dehors sous un soleil brûlant, ce qui résulte en déshydratation, évanouissements, brûlures, etc

Durant certaines classes de lavage de cerveau, la police enferme les pratiquants dans une chambre mal ventilée, suffocante, puis ils augmentent le chauffage pour les torturer.

18 – être traîné derrière un véhicule

Les pratiquants de Falun Dafa resistent pacifiquement à ces méthodes de torture, demeurant déterminés envers leurs croyances. Etre traîné derrière un véhicule est une des tortures à laquelle ils sont soumis dans les centres de détention, les camps de travail, ou les centres de lavage de cerveau.

Les officiers de police et les gardes du camp traînent le pratiquant avec des cordes derrière un véhicule lancé à toute vitesse résultant en des blessures sanglantes tragiques qui parfois mettent les os à nu.

Version chinoise disponible à:
http://minghui.ca/mh/articles/2004/6/16/76666.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.