Une Université en Allemagne propose un cours sur le Falun Gong

Par un pratiquant de Dafa allemand

Les actions vertueuses des pratiquants de Dafa en Chine ont largement attiré l’attention de divers cercles en Allemagne. De nombreuses personnes réfléchissent à la question : Qu’est-ce que le Falun Gong ? Pourquoi tant de gens le pratiquent-ils ? Et pourquoi risquent-ils leur vie pour défendre leur croyance ?

Devant le contraste criant entre les paroles vraies du Falun Gong et la propagande du gouvernement Chinois, certaines universités et centres de recherche ont entrepris des programmes de recherche sur le phénomène du Falun Gong.

Au commencement du semestre de cet hiver, un nouveau cours de recherche , “Falun Gong” a été proposé par le Département de Théologie de l’Université de Goettingen. Ce cours est à présent donné deux heures par semaine, et a attiré de nombreux étudiants. Les étudiants dans la classe doivent lire en entier Zhuan Falun et se familiariser avec les sites web du Falun Gong. En même temps, ils analysent le matériel de propagande négative des officiels du gouvernement Chinois. Le but de ce cours est de conclure d’après leur recherche si le Falun Gong est une religion, une philosophie, un mouvement spirituel, ou quelque autre théorie. Le professeur qui accueille ce cours a contacté de sa propre initiative des pratiquants de Dafa pour préparer un symposium pour janvier 2002, afin d’aider les étudiants à mieux comprendre le Falun Gong, et la vraie signification des principes dans Zhuan Falun.


Déjà dès Août 1998, le Falun Gong faisait partie du programme des cours formels offerts chaque trimestre par le Département d’Entraînement Physique à l’Université de Goettingen. Maintenant, en plus, un cours de recherche sur le Falun Gong a été proposé dans cette université.

Source: http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2001/12/16/16849.html

Activities & Stories – Activities Across Europe

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.