Lettre du Premier Ministre Danois à l’Association de Falun Gong au Danemark

Copenhagen le 29 octobre 2001
Association de Falun Gong au Danemark
Cher XX:

Merci beaucoup pour votre lettre du 12 octobre concernant Mr Zhao Ming.
Le gouvernement insiste sur le fait que les questions concernant les violations des droits de l’homme en Chine sont constamment sur l’agenda des relations bilatérales avec la Chine, de la collaboration de l’Union Européenne avec la Chine, ainsi que dans le cadre des Nations Unies. Comme vous le dites dans votre lettre, la situation des droits de l’homme en Chine sera discutées lors de la rencontre UE-Chine à Beijing le 25 et le 26 octobre 2001, où des questions d’intérêt général aussi bien que des exemples de cas concrets seront soulevés.


L’objectif de ce dialogue est de parvenir à un progrès concret dans le domaine des droits de l’homme, que nous avons continuellement exhorté le Gouvernement Chinois à aborder ? Au cours de ce dialogue les points de vue de l’Union Européenne sont critiques et ne passeront pas sous silence ? Des questions comme la liberté d’expression le respect de l’intégrité de la personne et la protection des droits des prisonniers, y compris le droit de ne pas être soumis à la torture, y sont en position centrale.

Il est dans l’intérêt du Danemark et des autres pays de l’Union Européenne de poursuivre et de renforcer ce dialogue crucial et d’y inclure, en même temps que des cas individuels, les violations des droits de l’homme


Bien sincèrement,
Poul Nyrup Rasmussen

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.