Histoires de la Chine ancienne : Quelques mots compatissants de Wei Sigong lui sauvèrent la vie


Durant la dynastie Tang, vivait dans la capitale de Chang'an un homme nommé Wei Sigong. Il avait pour amis deux jeunes gens respectivement appelés Dong et Wang. Dans la sixième année de la Période Yuanhe [1] pendant le règne de l’Empereur Xianzong de la dynastie Tang, les trois hommes étudiaient ensemble au temple Yue sur le Mont Song La.


Prés de 100 pas au nord-est du temple se trouvait une cuvette d’eau naturelle sous un rocher. Le bassin rocheux avait un périmètre d’un peu plus de dix pieds. L’eau de source semblait se réapprovisionner elle-même et ne s’asséchait jamais. Chacun dans le temple puisait l’eau du bassin pour son usage quotidien.


Un jour de la mi-juillet, les trois hommes allèrent chercher de l’eau durant leur temps libre. S'attardant près du bassin, ils virent un serpent géant ondulant lentement et rampant dans la cuvette rocheuse. Il mesurait des dizaines de pieds de long et avait un corps noir de jais avec des motifs blancs scintillant sur tout le corps. Les trois hommes furent très effrayés. Après l’avoir observé pendant un long moment, Wang et Dong eurent l’idée de le ramener chez eux pour le manger. Wei Sigong déclara : "Non, nous ne pouvons pas faire cela. Comment pouvez-vous être sûrs qu’il n’y a pas de dragon caché dans cette célèbre montagne et dans cette grande ville ? Ne pensez-vous pas que ce pourrait être un dragon déguisé ? Les écailles de ce serpent sont de fait assez différentes de celles des serpents ordinaires. Nous devons faire attention ! " Ses amis ne l’écoutèrent pas. Ils tuèrent le serpent à coups de pierre et le ramenèrent chez eux, ricanant de Wei Sigong et le traitant d’hypocrite.


Peu après, quelqu’un signala qu'il y avait un autre serpent dans la cuvette rocheuse. Wang et Dong y allèrent immédiatement et voulurent tuer le deuxième serpent. Wei Sigong essaya de les en dissuader de nouveau. Juste alors que Wang et Dong étaient sur le point de lancer une grosse pierre sur le serpent, l'animal se dressa vers le ciel. Lorsque les trois hommes retournèrent au temple, le premier serpent était encore en train de cuire et pas encore prêt a être mangé.


Tout à coup, un énorme fracas éclata dans les montagnes, et la terre commença à trembler. Des rafales de vent et des nuages s'engouffrèrent dans la vallée, du sable et des petits rochers volant dans les airs. En un clin d’œil, le sable et les petits rochers atteignirent le temple. Le ciel devint sombre et tout fût plongée dans une nuit noire. Les personnes dans le temple entendirent au milieu des hurlements du vent une voix émanant des nuages " Ne frappez pas la mauvaise personne." Immédiatement, le feu descendit du ciel et toucha la maison ou vivaient les trois hommes. La maison fut entièrement brûlée. Wang et Dong disparurent tous les deux, seul Wei Sigong avait été laissé dans une pièce sous l'auvent du temple.


Les corps de Wang et de Dong furent retrouvés deux jours plus tard à la porte sud du temple. Plus tard Wei Sigong raconta ce qui s’était passé avant leur mort.


Les gens prêts à tuer devraient tirer une leçon de cette histoire et en tenir compte à l’avenir. Mais avant tout, elle illustre clairement un principe du ciel. Même si Wei Sigong n’était pas constamment bienveillant, il se sauva lui-même de la fureur du dragon pour quelques bonnes paroles en essayant de sauver les dragons. [ Les dragons sont un type de déité dans la mythologie de la Chine antique.]


Quelques mots compatissants ont sauvé la vie de Wei Sugong. Imaginez ce qui attend ceux qui font souvent de bonnes choses.


[1] Encyclopedia Wikipedia : Dynastie Tang

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.