Les pratiquants de Falun Gong manifestent devant le bureau de liaison de Hong Kong

Le 1er octobre 2020, les pratiquants de Falun Gong à Hong Kong ont organisé des activités à l'extérieur du bureau de liaison de Hong Kong pour soutenir les 360 millions de Chinois qui se sont retirés du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées.


Désintégrer le PCC, mettre fin à la tyrannie
Cette année, le 1er octobre, jour de la fête nationale du PCC, le PCC et le gouvernement de Hong Kong ont mobilisé plus de 6 000 policiers pour mettre fin aux manifestations. Le bureau de liaison, qui représente le PCC à Hong Kong, avait une forte présence policière à l'extérieur.


Respectant la limite de quatre personnes pour les rassemblements publics, les pratiquants de Falun Gong ont marché du poste de police de l'Ouest jusqu'au bureau de liaison par groupes de quatre. Devant le Bureau de Liaison, ils ont tenu des banderoles sur lesquelles on pouvait lire "Falun Dafa est merveilleux" et "Soutenez les 360 millions de personnes qui ont quitté le PCC".

Les pratiquants de Falun Gong organisent une manifestation pacifique devant le bureau de liaison de Hong Kong

Cette année, le 1er octobre, jour de la fête nationale du PCC, le PCC et le gouvernement de Hong Kong ont mobilisé plus de 6 000 policiers pour mettre fin aux manifestations. Le bureau de liaison, qui représente le PCC à Hong Kong, avait une forte présence policière à l'extérieur.


Respectant la limite de quatre personnes pour les rassemblements publics, les pratiquants de Falun Gong ont marché du poste de police de l'Ouest jusqu'au bureau de liaison par groupes de quatre. Devant le Bureau de Liaison, ils ont tenu des banderoles sur lesquelles on pouvait lire "Falun Dafa est merveilleux" et "Soutenez les 360 millions de personnes qui ont quitté le PCC".


Liu Huiqing, porte-parole de l'Association Falun Dafa de Hong Kong, a appelé les gouvernements et le public à mettre fin à la persécution brutale des pratiquants de Falun Gong par le régime chinois.

Liu Huiqing, porte-parole de l'Association Falun Dafa de Hong Kong, a lu une déclaration près de l'entrée principale du bureau de liaison. Elle a appelé à la désintégration du PCC et à la fin de son règne tyrannique.


Dans sa déclaration, elle a dit qu'au cours de l'année écoulée, au milieu des protestations contre la loi d'extradition, le PCC a incité à la haine et à la violence à Hong Kong.


Elle a également déclaré que le régime du PCC a imposé la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, détruisant la promesse de "un pays, deux systèmes".


Elle a souligné que l'Université d'Oxford en Angleterre a récemment autorisé les étudiants qui se spécialisaient dans les études chinoises à remettre leurs thèses de manière anonyme pour se protéger contre la possibilité de représailles en vertu de la loi sur la sécurité nationale.


Les pratiquants de Falun Gong ont résisté à la persécution en utilisant des moyens pacifiques pendant de nombreuses années et ont également aidé de nombreux ressortissants chinois à quitter le PCC et ses organisations affiliées afin de se distancer du régime. Les États-Unis ont récemment décidé d'appliquer les interdictions aux membres du PCC d'immigrer dans le pays, ce qui a encore accéléré la tendance à quitter le PCC.


Les pratiquants de Falun Gong résisteront jusqu'à la fin
Mme Zhou, une pratiquante de Falun Gong, a dit qu'elle continuerait à aller au bureau de liaison pour protester aussi longtemps que la persécution continue. "Pendant 21 ans, le PCC a torturé impitoyablement les pratiquants. De nombreuses preuves montrent qu'ils ont pris les organes des pratiquants par la force et les vendent pour d'énormes profits ", a-t-elle dit.

Mme Zhou appelle les citoyens chinois à renoncer à leur adhésion au PCC.


Depuis 2015, plus de 200 000 pratiquants ont intenté des poursuites pénales contre Jiang Zemin. Les pratiquants d'outre-mer ont également intenté des poursuites contre lui et ses complices sous le régime du PCC devant les tribunaux internationaux pour crimes de génocide.


"De nombreuses personnes ont retrouvé la forme et une bonne santé en pratiquant le Falun Gong. Ils ont amélioré leur caractère moral. L'ancien chef du PCC, Jiang Zemin, était jaloux que le nombre de pratiquants dépasse le nombre de membres du parti et a lancé la persécution ", a-t-elle dit.


Mme Zhou a dit qu'elle n'avait pas peur de participer aux manifestations après la promulgation de la loi sur la sécurité nationale. "Nous vivons selon les principes de Vérité-Bonté-Patience. Notre conviction ne peut que profiter à la société ", a-t-elle déclaré.


Elle a également appelé ceux qui ont rejoint le PCC à renoncer rapidement à leur adhésion.


Un citoyen admire l'esprit inébranlable des pratiquants de Falun Gong
M. Cen est membre d'une organisation démocratique, l'Alliance de Hong Kong pour le soutien des mouvements démocratiques patriotiques de Chine. Il est venu rejoindre les manifestations contre le PCC ce jour-là. Il a exprimé son admiration pour l'esprit inébranlable des pratiquants face à tant d'années de persécution.


Il a dit que les 360 millions de retraits du PCC étaient une tendance croissante. "L'histoire a démontré qu'il n'y a pas de pouvoir politique qui puisse durer éternellement. Un régime totalitaire qui opprime son peuple n'ira pas loin." Il a appelé les ressortissants chinois à voir à travers la tyrannie du PCC et à aller de l’avant pour le bien des générations futures.


Bien que des policiers aient été déployés partout sur l'île ce jour-là, contrôlant les gens et arrêtant les manifestations, M. Cen a dit qu'il continuerait à sortir. "Je dois faire quelque chose pour le bien des générations futures", a-t-il déclaré.


Version anglaise :
Falun Gong Practitioners Protest Outside the Hong Kong Liaison Office
Version chinoise :
香港法轮功学员中联办前办反迫害活动

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.