Des chinois à Paris : "Tout ce que vous dites est vrai"

Cet été 2020, de mi-juillet à fin août, les pratiquants de Falun Dafa ont organisé des activités dans la principale communauté chinoise de Paris. Tous les après-midi, sauf le dimanche et le lundi, quand les magasins sont fermés, les pratiquants font une démonstration des exercices, parlent de la pratique aux gens et aident les Chinois à renoncer à leur adhésion au Parti communiste chinois (PCC) et à ses organisations affiliées.


Les pratiquants ont présenté la discipline spirituelle du Falun Dafa et ont parlé aux gens de la persécution lors d'activités hebdomadaires dans le quartier chinois de Paris de la mi-juillet à la fin août 2020.


Tout ce que vous dites est vrai
Un jour, une Chinoise de la ville de Wenzhou, Province du Zhejiang, en Chine, a déclaré aux pratiquants : "En raison de la propagande anti-Falun Dafa du gouvernement chinois, j'ai toujours eu peur de vous parler. Je ne cessais de lire les informations que vous distribuez, mais je me demandais si ce que vous dites est vrai. Puis la pandémie a éclaté et j'ai réalisé que tout ce que vous dites est vrai. Le PCC est vraiment mauvais. À cause de sa dissimulation du virus, tant de personnes dans le monde ont été touchées".


Elle a dit aux pratiquants qu'elle les soutenait et a décidé de ne plus être membre du PCC.


"Tout le monde devrait censurer le PCC"
Un jour, alors qu'il était presque temps pour les pratiquants de remballer pour la journée, une Française du nom de Dominique leur a posé des questions sur leurs activités. Elle a déclaré : "J'ai entendu parler du prélèvement forcé d'organes [des prisonniers de conscience en Chine] dans le passé, mais je ne voulais pas y croire. Aujourd'hui, en vous voyant en personne et en entendant vos explications à ce sujet, je crois que c'est vrai. Je ne peux pas imaginer qu'une telle chose puisse arriver en Chine. Seules des bêtes feraient cela."


Un pratiquant a expliqué que la persécution du Falun Dafa dure depuis 21 ans et que les pratiquants ont sensibilisé les gens à ces atrocités pendant tout ce temps.


Dominique a ajouté : "Tout le monde devrait censurer le PCC. Ce que le gouvernement français fait en ce moment ne suffit pas". Elle a demandé une copie de la pétition pour demander la fin de la persécution, et après l'avoir signée, elle a dit qu'elle avait l'intention de l'envoyer à son membre du gouvernement local. "Je suis très bouleversée de lire cela. Je veux vraiment vous aider. Vous devez continuer à faire ce que vous faites", a-t-elle déclaré.


"Je peux témoigner que tout cela est vrai"
Une femme asiatique a pris une brochure en passant. Elle a fait demi-tour alors qu’elle était déjà loin : "Je suis cambodgienne. Je veux signer votre pétition. Je connais très bien le PCC". Elle a dit aux pratiquants que de nombreux Cambodgiens ont connu la tyrannie du régime communiste et qu'il est très douloureux de se rappeler ce qui s'est passé dans le passé.


Après avoir signé la pétition, elle l'a remise à plusieurs femmes françaises en train de lire l’information affichée à côté d'elle, et leur a dit : "Vous devez signer ceci. C'est vrai et je peux en témoigner. J'ai été persécutée par les communistes. Signez la pétition et aidez ces gens". Les trois femmes ont immédiatement signé la pétition.


Espoir pour l'avenir
Un Français à la retraite faisait une de ses promenades habituelles lorsqu'il est passé devant le kiosque d'information. Il a dit aux pratiquants : "Je vois beaucoup de problèmes dans la société. Que pouvons-nous faire ? "


Les pratiquants lui ont suggéré de lire Zhuan Falun le livre principal des enseignements de Falun Dafa, car ce livre traite de l'importance des valeurs morales et du fait que tous les problèmes auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui sont causés par la dégénérescence de ces valeurs.
"L'humanité a-t-elle un avenir ? Y a-t-il vraiment un espoir pour l'humanité ?" a-t-il demandé. Un pratiquant a répondu : "Si les gens améliorent leur moralité, il y a de l'espoir pour le futur".


Des passants veulent apprendre les exercices
Une femme a longuement discuté avec un pratiquant. Elle a dit qu'elle cherchait une forme de cultivation-pratique. Elle était ravie de rencontrer des pratiquants de Falun Dafa et a dit que c'était ce qu'elle cherchait.


Un professeur qui enseignait l'éducation physique a filmé les mouvements des pratiquants. Il s'est rendu compte par la suite qu'il y avait des instructions vidéo gratuites en ligne. Il a dit qu'il parlerait de cette pratique de l'esprit et du corps à tous les membres de son cercle social.


Une autre femme a acheté des rafraîchissements pour les pratiquants après les avoir regardés faire les exercices, distribuer des informations et parler aux gens. Elle a déclaré : "Ça doit être très dur, car il fait si chaud. Je vous ai acheté ces boissons glacées. S'il vous plaît, continuez à parler aux gens".


Les pratiquants ont vécu plusieurs expériences de ce genre chaque jour - des gens exprimant leur gentillesse et leur soutien.


Version anglaise:
- Chinese in Paris: “Everything You Say Is True”
Version chinoise :
- 巴黎华人:你们说的都是真的(图)


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.