Des policiers en Suède: "L’environnement est plus calme lorsque vous tenez vos activités ici"

Après qu’il ait plu durant plusieurs jours, un bleu d’azur tacheté de nuages blancs est réapparu dans le ciel de Göteborg en Suède. Les pratiquants de Falun Gong (aussi appelé Falun Dafa) se rassemblés sur la place du centre-ville le 30 août 2020, et ont fait la démonstration des exercices du Falun Dafa au son de leur musique relaxante.


Deux policiers en service se sont arrêtés et ont demandé comment se passait l’activité. Ils ont dit : "Il y a eu des problèmes ici ces quelques derniers jours. Vous devez être prudents. Ils ont aussi demandé combien de temps les pratiquants allaient rester là. Un d’entre eux a répondu : "Nous allons rester ici de 13h à 16h." L’agent a souri en disant : "L’environnement est plus calme lorsque vous êtes là." à quoi le pratiquant a répondu : "Nous allons faire en sorte de tenir d’autres activités similaires ici." Les pratiquants ont offert à la policière une fleur de lotus en papier, qu’elle a acceptée avec un grand sourire.

Des policiers en service discutent avec une pratiquante.

Des gens passaient en un flot continu. Beaucoup ont approché les pratiquants pour leur demander des informations, en majorité de jeunes personnes. Une passante attendait qu’un pratiquant ait fini de parler à à quelqu’un, pour demander des brochures de Dafa. Les jeunes gens qui ont découvert la pratique et pris des brochures à rapporter chez eux venaient de différents pays dont la Suède, l’Afghanistan, la Roumanie et la Chine. Lorsque les pratiquants leur ont tendu une brochure, aucun d’entre eux ne l’a refusée ; La plupart se sont renseignés sur les sites d’exercices, désireux d’apprendre la pratique.

Les pratiquants font la démonstration des exercices dans le centre-ville de Göteborg.
Les pratiquants présentent la pratique pour le corps et l’esprit aux passants.

Deux sœurs originaires du Vietnam faisaient du shopping dans la ville. Lorsqu’elles ont vu les pratiquants faire la démonstration des exercices, elles se sont assises sur un banc à proximité pour faire une pause. Elles ont imité les pratiquants faisant la méditation assise et croisé leurs jambes. La plus jeune a demandé à un pratiquant si elles pouvaient apprendre les exercices. Lorsque ce dernier a répondu par l’affirmative, elle a immédiatement commencé à apprendre les mouvements. Avant qu’elles ne partent, elles ont dit aux pratiquants qu’elles pouvaient se joindre à une séance les mercredi soirs. La plus jeune a demandé l’adresse où avait lieu la pratique et dit qu’elle y serait.


Un jeune homme qui parlait cantonais a regardé les pratiquants faire la série des cinq exercices pendant un bon moment. Il leur a dit. "je pratique aussi une forme de qigong mais il est différent du votre." Après qu’un pratiquant lui ai brièvement expliqué ce qu’était le Falun Gong, il a demandé où étaient donnés les cours car il voulait apprendre la pratique. Un pratiquant lui a donné un dépliant avec le détail des sessions.


Une femme paraissant avoir dans les 80 ans a dit aux pratiquants : "Que devrais-je faire ? Je vis toute seule, et il y a la pandémie de coronavirus." Les pratiquants lui ont dit : "Si vous avez un ordinateur, vous pouvez vous rendre sur le site Internet et télécharger les instructions pour apprendre les exercices. Vous pourrez ainsi les apprendre à la maison. De plus, pourquoi ne réciteriez-vous pas Falun Dafa est bon, Vérité, Bonté, Patience est bon ?" Elle a répété la phrase après avoir écouté les pratiquants et les a remerciés avant de partir.


Traduit de l'anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/9/11/186716.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.