Un habitant du Liaoning meurt à l’âge de 40 ans après avoir purgé 10 ans pour la pratique du Falun Gong

Un résident de la ville de Huludao, dans la Province du Liaoning, est mort le 7 août 2020, deux ans après avoir été libéré d’une peine de dix ans pour la pratique du Falun Gong, une ancienne discipline spirituelle et de méditation qui est persécutée par le Parti communiste chinois depuis 1999. Il avait 40 ans.


M. Zhang Chongyue a été arrêté tôt dans la matinée du 25 février 2008. La police est entrée par effraction à son domicile avant qu’il ne se lève. Son ordinateur, son imprimante, et d’autres effets personnels ont été confisqués. Il a été détenu au Centre de détention du Canton de Suizhong.


La police est retournée à son domicile trois jours plus tard lorsqu’il n’y avait personne, et a confisqué tous les objets de valeur.


M. Zhang a été jugé par le Tribunal du canton de Suizhong au cours de deux jours, les 12 et 13 mai 2008, et il a été condamné à dix ans de prison.


Il a été détenu à la Prison de Jinzhou durant trois mois, avant d’être transféré à la Prison de Panjin.
M. Zhang a été soumis à une torture constante dans la Prison de Panjin. Il a développé de l’hypertension et est très faible et émacié. Il éprouvait des difficultés à marcher et avait souvent des vertiges. Mais la prison a refusé de le relâcher pour raison médicale.


En 2012, M. Zhang a été transféré à la Prison N.1 de Shenyang et de nouveau torturé.


M. Zhang a été libéré en février 2008 et est décédé en août 2020. Sa femme a lutté les 10 dernières années pour joindre les deux bouts en s’occupant de leurs deux filles, l’aînée ayant seulement 10 ans, ainsi que de sa belle-mère. La mort de M. Zhang a été un autre coup dur pour sa famille.


Version chinoise :
https://www.minghui.org/mh/articles/2020/9/5/历经十年冤狱摧残-辽宁兴城市张崇跃含冤离世-411385.html

Traduit de l’anglais
https://en.minghui.org/html/articles/2020/9/6/186652.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.