Un secrétaire local du parti communiste chinois le quitte après avoir vu la “pierre aux caractères cachés ”

Sur un site magnifique du canyon de Zhangbu, dans le canton de Pingtang, dans la province du Guizhou, un bloc rocheux sur lequel étaient gravés six caractères chinois a été découvert. Les caractères se lisent "Le Parti communiste chinois périt".


De nombreux experts en géologie ont examiné la pierre après sa découverte en juin 2002 et conclu que les caractères s'étaient formés naturellement. Ils n'ont trouvé aucune trace artificielle et l'ont qualifiée de merveille du monde. La destination de la "Pierre aux caractères cachés" est devenue incontournable dans la région panoramique de la vallée de la rivière Zhangbu, qui attire chaque année un grand nombre de touristes.


Un billet d’entrée pour le Géoparc national de la municipalité de Zhangbu dans le canton de Pingtang, province de Guizhou, comportant une photo de la pierre


De nombreuses personnes ont décidé de quitter le Parti communiste chinois (PCC) et ses organisations de jeunesse après une visite au parc.


Un secrétaire du parti de notre ville, Hua, ne s’est pas contenté d’aller voir lui même la pierre, il a également organisé une visite du site pour une douzaine d’employés du gouvernement municipal. À son retour, il a déclaré sa démission du PCC. Voici l’histoire :


Il a dit que j'avais affiché des informations relatives au Falun Dafa partout et qu'il devait m'arrêter. Je lui ai dit : "J'ai diffusé ces informations pour permettre aux gens de connaître la vérité et clarifier la propagande calomnieuse de Jiang Zemin contre Falun Dafa. Je fais une chose juste. Je suis une bonne personne qui vit selon le principe de Sincérité-Bonté-Patience du Falun Dafa. Ce n'est pas bon pour vous de persécuter une bonne personne".


Vingt jours plus tard, Hua a été arrêté pour corruption et détenu dans le même centre de détention que moi. Les détenus l’ont violemment battu. Après avoir été transféré dans plusieurs cellules différentes, il a fini dans la mienne.


Lorsque j'ai été emmené au centre de détention, les gardiens ont ordonné à deux détenus costauds de me torturer, après quoi j'ai crié : "Falun Dafa est bon ! Falun Dafa est un Fa juste !" Ils m'ont soulevé et m'ont frappé la tête contre le mur encore et encore jusqu'à ce qu'à en être épuisés. Tout le monde pensait que je n’y survivrai pas, mais je n'ai pas été blessé. Tous les détenus étaient stupéfaits. Ils me respectaient et m'ont choisi comme " boss " de la cellule. Je leur ai appris à faire les exercices de Falun Dafa et à étudier les enseignements de Dafa tous les jours.


Après que Hua a été transféré dans ma cellule, je l’ai bien traité. Mes actions ont complètement changé sa perception du Falun Dafa. Comme son inculpation pour corruption impliquait un montant relativement peu important, il a été libéré sans procès mais rétrogradé à un poste au sein d’un comité résidentiel.


Plusieurs mois plus tard, j'ai été convoqué pour un procès. J'ai réfuté les accusations une à une lors de l'audience et j'ai défendu mon innocence de manière digne. À la fin de l'audience, le juge m'a condamné à trois ans avec quatre ans de mise à l'épreuve. J'ai été libéré sur-le-champ. Ce fut une surprise pour beaucoup de gens, qui craignaient que je ne reçoive une lourde peine.


Après ma libération, le tribunal m’a ordonné de faire un rapport à Hua une fois par mois. J’ai profité de l’occasion pour lui parler de la persécution de Falun Dafa. Après lui avoir raconté l’histoire de la " Pierre aux caractères cachés ", il a été choqué et a pensé que je blaguais. Je lui ai dit de vérifier par lui-même s’il n’y croyait pas.


Il a demandé : " Et si ce n’est pas vrai ? "


J’ai répondu : " Je paierai vos frais de voyage. Et si c’est vrai ?"


" Eh bien, je vous inviterai à dîner. Je vais organiser un groupe de personnes pour y aller aussi. "


" Vous n’avez pas à vous préoccuper de m’inviter à dîner, mais vous pourriez sérieusement envisager si vous voulez toujours être le secrétaire du parti. "


Hua a organisé la visite de la pierre pour plus d'une douzaine de fonctionnaires de la ville. Il m'a appelé à son retour pour nous inviter, ma femme et moi, à dîner. Il m'a dit qu'il me considérait comme un ami et m'a remercié de lui avoir dit la vérité sur Dafa au fil des ans. Il a été surpris de voir la pierre en personne. "Il semble que le ciel va éliminer le PCC", a-t-il dit.


"Puisque vous y êtes allé et que vous l'avez vu personnellement, vous comprenez que c'est la volonté du ciel. L'heure des comptes approche, et vous ne voulez pas être tenu responsable [en tant que membre du Parti], n'est-ce pas ? ”


“Bien sûr que non. Je ferai comme vous le dites. Aidez-moi à quitter le Parti. Je ne pense plus vouloir être le secrétaire du Parti. À ce poste, je serais obligé de persécuter le Falun Dafa. Je ne veux pas être frappé par des représailles [karmiques]. ”


Je pouvais comprendre sa peur. Beaucoup de ceux qui, dans notre ville, ont persécuté Falun Dafa ont connu des fins terribles. Le chef de la ville a développé une vascularite et a dû se faire amputer les deux jambes. Il est mort sur la table d'opération lors de la deuxième opération. Un secrétaire du parti du village a crié qu'il n'avait pas peur des représailles karmiques. Il a saccagé les maisons des pratiquants de Falun Dafa et a pris leurs livres de Dafa. Il est mort deux mois plus tard d'une maladie inattendue.


Malgré les récompenses alléchantes pour sa participation à la persécution, Hua a quitté son poste de secrétaire du parti et est devenu un membre ordinaire du personnel jusqu'à sa retraite.


Traduit de l’anglais de :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/7/10/185830.html

Version chinoise
www.minghui.org/mh/articles/2020/6/16/镇政法书记组团参观“藏字石”-声明退党-407707.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.