Les habitants de Stuttgart soutiennent le Falun Gong

Les pratiquants de Falun Gong de Stuttgart et des régions environnantes sont revenus le 27 juin 2020 dans la Rue du Roi [Königstraße] pour y tenir une journée d’information du Falun Dafa. Alors que des pratiquants avaient organisé des activités similaires au même endroit pendant de nombreuses années, plusieurs personnes qui avaient appris les faits concernant la pratique du corps et de l’esprit lors des manifestations passées sont revenues pour signer la pétition appelant à mettre fin à la persécution en Chine.


Des passants s’arrêtent pour lire l’information affichée concernant le Falun Gong
.Des pratiquants parlent aux gens du Falun Gong.

Une femme d'âge moyen s'est approchée du stand d'information et a signé la pétition demandant au gouvernement allemand d'aider à mettre fin au prélèvement forcé d'organes par le régime chinois sur des prisonniers d'opinion (dont la majorité sont des pratiquants de Falun Gong). Elle a dit aux pratiquants qu'elle avait vu des reportages à la télévision concernant les atrocités commises par le Parti communiste chinois (PCC). Étant originaire de Lettonie, elle comprenait clairement la tyrannie et le caractère autocratique des régimes communistes. Elle a déclaré : "Je crois que c'est vrai, et c'est pourquoi je veux signer la pétition".


Une autre femme est restée tranquillement à lire les informations affichées. Les pratiquants lui ont offert un dépliant et présenté le Falun Gong, ils lui ont parlé de la torture à laquelle les pratiquants en Chine faisaient face. Deux jeunes femmes se sont également arrêtées pour écouter. Toutes les trois ont signé la pétition.


Un jeune homme a été attiré par la démonstration des. Il s’est arrêté pour regarder, et a demandé quel était le rapport entre les exercices et les prélèvements d’organes mentionnés dans le dépliant. Il a été très choqué quand les pratiquants lui ont expliqué que les organes des prisonniers d’opinion détenus en Chine étaient prélevés et vendus pour le profit. Il a signé la pétition pour mettre fin aux prélèvements d’organes sur les pratiquants de Falun Gong encore vivants. Il a également manifesté son intérêt pour les exercices et a demandé des informations sur les sites de pratique de la localité.


Un homme âgé a dit qu’il ne croyait pas que le fait de signer la pétition changerait quelque chose, parce que le gouvernement allemand ne se préoccupe que des retombées économiques. Il a dit qu’ils ne se préoccupent jamais des violations des droits de l’Homme en Chine. Les pratiquants lui ont dit qu’au travers de cette campagne de signatures, les gens apprennent les faits sur les choses terribles qui se passent en Chine et ont ainsi l’opportunité de soutenir ce qui est juste. En outre, sans la pression internationale, le PCC continuerait tout simplement à bafouer les droits de l’homme. Un homme non loin de lui a approuvé, et, inspiré par ce qu'il venait d'entendre, a signé la pétition pour montrer son soutien aux pratiquants réclamant justice.


Traduit de l’anglais
Stuttgart, Germany: Residents Support Falun Gong

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.