La grenouille dorée

Mantella autantiaca


Note de l’éditeur: Le peuple chinois croit traditionnellement que les phénomènes étranges comme les étoiles filantes ou un comportement anormal ou déraisonnable des animaux, sont des signes avant-coureurs de changement importants dans le monde des humains de cette région.


Basé sur la sagesse de l’ancien peuple chinois il y a des signes inhabituels qui prédisent l’arrivée de possibles changements importants dans la société humaine Nous avons compilé une série de signes inhabituels qui ont été enregistrés dans les registres de l’ancienne Chine et qui pourraient nous aider à interpréter et à comprendre les phénomènes étranges que nous observons ces derniers temps.


L’Empereur Gao Zong de la Dynastie Tang (6506683 A.D.) [2] souffrait d’une migraine terrible et persistante. Il fit appel à plusieurs médecins renommés à travers la Chine, mais aucun ne fut capable de guérir sa migraine.


Un des serviteurs du palais impérial, prétendant qu’il venait d’une famille d'une grande lignée de médecins , demanda à l’Empereur Gao Zong la permission de lui préparer une potion. L’Empereur Gao Zong donna son accord.


Dans l’ancienne Chine, en général un pharmacien creuse un puits dans le sol afin que le vase médicinal reste en équilibre. Pendant que le serviteur de l’Empereur creusait le sol, soudain une grenouille bondit hors de la boue. Sa peau était dorée et elle avait un caractère chinois rouge sur le dos : « Wu ». Le serviteur n’osa pas cacher cet incident étrange à l’Empereur et lui raconta ce qu’il avait vu.


L’Empereur Gao Zong fut étonné et ordonna à son serviteur de mettre la grenouille dans un bassin du jardin impérial. Le serviteur continua donc son travail et cette fois il décida de creuser dans un autre endroit. Cependant une autre grenouille dorée avec le caractère chinois « Wu » en rouge sur son dos sortit à nouveau de la terre. L’Empereur pensant que c’était un présage de mauvais augure ordonna de tuer la grenouille. Cette nuit là le serviteur mourut subitement d’un mal inconnu.


Après la mort de l’Empereur, sa femme Wu Zetian usurpa le trône et est connue dans l’histoire de la Chine comme la première et la seule Impératrice de l’histoire de la Chine [3]


La compagne favorite de l’Empereur Tanggaozong (1) était de toute évidence Wu Zetian (2). Cependant, Wu Zetian enviait la Reine Wang et la concubine impériale Xiao Shu pour leur position dans le ménage royal. Elle monta un coup contre elles, et amena l’Empereur Tanggaozong à les défaire de leur statut royal et à les ostraciser, les envoyant dans un palais isolé (3).


Après quelque temps, Wu Zetian entendit que l’Empereur les tenaient encore dans son cœur. Elle n'en put supporter la pensée et tua brutalement la Reine Wang et Xiao Shu. Cependant, Wu Zetian ne put plus trouver la paix, parce que les esprits de la reine et de la concubine la hantaient dans tout le palais. Ce fut une expérience à donner le frisson, parce que les esprits semblaient effrayants, avec du sang coulant sur leurs corps et les cheveux ébouriffés. Wu Zetian était troublée par les esprits et profondément effrayée. Ainsi, elle déménagea dans un autre palais. Hélas, elle ne put y trouver la paix alors que les spectres la hantaient de nouveau. Après quelque temps elle déménagea dans la ville de Luoyang et ne retourna jamais dans la ville de Chang’an.


Après que Wu Zetian ait pris le pouvoir, elle devint impératrice et encouragea les gens à faire des commérages les uns sur les autres. Elle avait confiance dans les fonctionnaires vindicatifs Zhou Xing et Lai Junchen, qui ont fomenté des complots et tué des personnes innocentes. Leurs méthodes de torture étaient brutales et les gens ne pouvaient les supporter, cherchant plutôt une mort rapide. Les victimes se soumettaient d’elles même aux fausses accusations des tortionnaires, ‘’ comploter pour renverser le régime de l’impératrice’’, et étaient condamnés à des morts rapides. De telles horreurs ont profondément effrayé les employés du gouvernement.


Personne n’imaginait que la situation aurait pu un jour être renversée.


Quelqu’un dénonça le cruel fonctionnaire Zhou Xing et l’accusa de ‘’ comploter pour renverser le régime de l’impératrice.’’ Wu Zetian demanda à Lai Junchen de se charger de la condamnation de Zhou Xing. Comme Lai Junchen s’inquiétait que Zhou n’avoue pas le crime, il pensa lui jouer un tour. Avant que le cas soit entendu, Lai discuta avec Zhou Xing et lui demanda comment faire avouer un crime à un suspect. Zhou Xing enseigna à Lai une méthode de torture inhumaine, que Lai utilisa contre Zhou Xing.


Il prépara une pile de bois, y mit le feu, puis posa un grand récipient d’eau dans le feu. Puis, Lai lut les accusations contre Zhou Xing et lui ‘’demanda’’ de sauter dans le récipient. Zhou Xing ne sauta pas , mais il avoua immédiatement l’accusation. Wu Zetian se rappela que Zoug Xingu lui avait été utile, et ainsi l’envoya à Lingnan plutôt que de le tuer. Sur le chemin pour Lingnan, Zhou Xing fut tué par un de ses ennemis et Lai fut exécuté pour avoir commis un crime. Les ennemis de Lai démembrèrent son corps et mangèrent sa chair.


Portrait de Wu Zetian. Inconnu — Image tirée d'un album de portraits du 18e siècle des 86 empereurs de la Chine, avec les notes chinoises historiques. Originellement publié/produit en Chine, 18e siècle. (British Library, Shelfmark Or. 2231)


Références:

[2] Wikipedia: La Dynastie Tang: http://en.wikipedia.org/wiki/Tang_Dynasty
[3] Wikipedia: L’Impératrice Wu: https://fr.wikipedia.org/wiki/Wu_Zetian
Voir aussi :


Traduit de
http://www.clearharmony.net/articles/200502/24817.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.