Le chef du Bureau 610 du champ pétrolifère de Jianghan meurt du coronavirus

Note de l’éditeur: À la fois dans les cultures occidentale et chinoise, le principe de rétribution karmique, c’est-à-dire le fait d’être tenu responsable de ses propres actes, est largement accepté. L’enseignement fondamental du Falun Gong est la caractéristique de l’univers, ‘Vérité-Bonté-Patience’. L’univers récompensera les actes qui sont en harmonie avec ce principe, alors que les actions telles que le fait de battre, de torturer ou de tuer les gens entraîneront une rétribution karmique. Dit d’une autre manière, les bonnes actions seront récompensées par le bien, et les mauvaises actions entraîneront une rétribution.


Des articles tels que celui-ci servent de rappel compatissant de ce principe pour ceux qui commettraient des méfaits. Alors que beaucoup de ceux qui persécutent le Falun Gong ne font que ‘suivre les ordres’, la loi universelle exige qu’ils soient, eux-aussi, tenus responsables pour leurs actes et c’est seulement s’ils inversent le cours de leurs méfaits qu’ils pourront échapper à la rétribution.


Xu Wendou, le directeur du " Bureau 610 "du Champ Pétrolifère de Jianghan dans la Province du Hubei, est décédé récemment du coronavirus.


Dès juillet 1999, Xu avait participé activement à la persécution du Falun Gong. Un grand nombre de pratiquants de Falun Gong de cette région ont été emprisonnés et ont subi d’autres injustices à la suite de fausses accusations fabriquées par Xu Wendou et ses complices.


Xu travaillait originellement en tant qu’employé dans un camp de travaux forcés. Il a été transféré pour travailler au commissariat du Champ Pétrolifère de Jianghan en 1999 après une restructuration organisationnelle.


Dès que le Parti communiste chinois (PCC) a lancé sa persécution nationale à l’encontre du Falun Gong en juillet 1999, Xu est devenu un sbire audacieux et il a été promu chef du "Bureau 610" local, une agence extralégale créée avec l’unique but de persécuter le Falun Gong.


Auparavant, la pratiquante de Falun Gong Mme Zhou Aiping avait toutes sortes de maladie. Elle a retrouvé rapidement une bonne santé après avoir appris le Falun Gong et a commencé à vivre selon le principe de Sincérité-Bonté-Patience. ( Zhen-Shan-Ren


Cependant, elle a subi beaucoup de harcèlement et de persécution de la part de Xu.
Le 15 mai 2008, vers 8 heures du matin, des policiers ont pénétré par effraction au domicile de Mme Zhou et l'ont arrêtée sur ordre de Xu.


Elle a été une nouvelle fois arrêtée illégalement en 2012 et détenue au Camp de Travaux Forcés pour Femmes du Hubei durant 15 jours. La police a dit à sa famille qu’elle serait libérée le 16 novembre, mais qu’ils sont allés la chercher, ils ont constaté que Mme Zhou avait été secrètement transférée dans un autre endroit la nuit précédente. Les autorités ont refusé de lui révéler où elle avait été transférée.


Mme Zhou a été ultérieurement libérée puis de nouveau arrêtée à plusieurs reprises pour avoir refusé de renoncer à sa croyance en Falun Gong.


Le Champ Pétrolifère de Jianghan est une grande entreprise publique, et de nombreux employés ont des membres de leur famille qui pratiquent le Falun Gong.


Profitant de ce fait, Xu a assigné des "tâches" à chaque unité de travail de l'entreprise pour obliger les membres de la famille de ses employés qui pratiquaient le Falun Gong à renoncer à la pratique. Si les membres de la famille refusaient, les employés voyaient leur emploi et leur salaire suspendus. Par exemple, si les parents d'un employé pratiquaient le Falun Gong, l'entreprise suspendait l'employé de son travail jusqu'à ce que ses parents renoncent à la pratique. Les parents seraient alors détenus.


Xu n’a pas économisé ses efforts en envoyant un grand nombre de pratiquants de Falun Gong dans des centres de lavage de cerveau, et plus de 1000 pratiquants de Falun Gong ont subi en conséquence une terrible persécution. Presque chaque pratiquant ayant dans la trentaine a été condamné à de la prison.


Le PCC a récompensé Xu en lui offrant des privilèges et des récompenses monétaires pour ses "mérites" dans la persécution du Falun Gong. Alors, bien qu’il travaillait dans la ville de Tier 3 de Qianjiang , il a pu acheter une maison dans la capitale de Wuhan pour sa famille, où le coût de la vie était comparable à celui de Shangaï (ville de Tier 1).


Tout au long de ces années, les pratiquants de Falun Gong locaux et étrangers ont essayé de convaincre Xu de cesser de prendre part à la persécution, mais en vain, Même après avoir pris sa retraite, il a continué à conseiller son successeur dans la persécution du Falun Gong.


Xu a contracté le coronavirus lorsqu’il est retourné chez lui à Wuhan durant la période du Nouvel An Chinois. Bien qu’il a réussi à avoir un lit d’hôpital et a subi une opération à cœur ouvert alors qu’il était extrêmement difficile pour une personne moyenne d’obtenir un lit, il est finalement mort du virus. Il avait dans les 60 ans.


Traduit de l’anglais
Version en anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/6/2/185333.html
Version chinoise :
https://www.minghui.org/mh/articles/2020/5/29/湖北省江汉油田610头子徐文斗染中共病毒死亡-406990.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.