Fahui France 2020- Eliminer mon attachement à la jalousie pour être un véritable pratiquant

Bonjour Maître et compagnons de pratique,


J'ai depuis mon enfance été enclin à me refermer facilement sur moi-même, comme une moule m'avait un jour gentiment dit quelqu'un, quand je me trouve dans un sentiment d'infériorité vis-à-vis des autres.


Ce sentiment d'infériorité peut venir d'une remarque de quelqu'un qui m'a blessé dans mon cœur, ou d'une situation d'échec dans un travail ou un projet de Dafa, ou d'une mésentente ou incompréhension dans une relation avec une personne ordinaire ou un pratiquant, etc. Il s'est traduit le plus souvent par une introversion, un déchirement intérieur et une sorte de tristesse confuse avec du ressentiment et des mauvaises pensées envers l'autre ou les autres.


Regarder en soi pour trouver la nature de la Jalousie
Depuis que je cultive et pratique dans Dafa, j'essaie autant que possible de regarder à l'intérieur et de nommer mes émotions et mes attachements quand ils se révèlent à moi. Je crois que ce sentiment d'infériorité est la contre-partie ou peut-être «la face cachée» de l'orgueil. Extérieurement, quelqu'un pourrait dire que je suis calme et bienveillant, alors qu'au contraire je suis confus intérieurement et mon esprit est perturbé avec de mauvaises pensées de ressentiment.


Je dis «la face cachée» car ce sont les deux extrêmes d'un même comportement déséquilibré.


En lisant et relisant Zhuan Falun, j'en suis venu à comprendre que cette dévalorisation ou sur-valorisation de moi-même m'avait mené à la jalousie.


    «Si on n'abandonne pas l'esprit de compétition, cela mène facilement à la jalousie.» dans Zhuan Falun. 7e leçon. La jalousie


Quel est cet esprit de compétition dont parle Maître ?


Cette comparaison soit envieuse soit méprisante à l'autre a toujours été présente dans ces situations de sentiment d'infériorité (dévalorisation) ou d'orgueil (sur-valorisation). Selon ma compréhension, c'est une des formes de l'esprit de compétition qui mène à la jalousie.


Par exemple, si je fais la clarification de la vérité avec d'autres pratiquants, il y a des moments où je vais regarder comment font les autres et si je fais aussi bien qu'eux. A priori il n'y a rien de mauvais à cela et ce doit être fait de manière positive car nous avons besoin de repères pour savoir où nous en sommes dans notre façon de mener l'activité.


Mais c'est l'impact négatif que cela peut avoir sur moi qui ne va pas, car si je vois que je clarifie moins de personnes que mes compagnons pratiquants, je développe un sentiment d'infériorité et de la jalousie.


Au contraire, si je vois que je clarifie à plus de personnes que d'autres, je vais développer de l'orgueil et mépriser un peu les autres. C'est vraiment un comportement qui s'est enraciné en moi depuis longtemps sans que j'en sois conscient et c'est le fait de faire l'effort de regarder en moi qui m'a permis de le dévoiler.

    «Le problème de la jalousie est très grave parce qu’il implique directement pour nous la question de pouvoir cultiver ou non jusqu’à la plénitude parfaite. Si on ne se débarrasse pas de la jalousie, tout cœur, que l’homme a cultivé et pratiqué devient très fragile.» dans Zhuan Falun. 7e leçon. La jalousie


Alors qu'est-ce qui a fait naître ce comportement déséquilibré d'orgueil ou de sentiment d'infériorité ?


Le sentiment d'infériorité m'a empêché bien des fois de m'exprimer, de reprendre de l'assurance en moi et de retrouver la gaieté et l'enthousiasme? Pourquoi ce ressentiment a-t-il pu durer des jours et des jours parfois?

Si la jalousie a eu cette emprise sur moi depuis longtemps, je crois que c'est parce que j'avais l'esprit trop accaparé par ce qu'on appelle l'égo.


Cet égo n'est pas mon moi véritable ou esprit originel principal. Il s'est construit au fil du temps et des expériences heureuses ou malheureuses. Il a pris beaucoup d'importance au fil des années et il a voulu qu'on le considère, qu'on s'occupe de lui et qu'on lui dise des choses gentilles, qu'on l'admire. Il a voulu de plus se faire valoir, il sait faire tellement de choses qu'on puisse admirer. En fait, c'est mon esprit originel qui sait les faire mais l'égo a repris cela à son compte dans son monde imaginaire construit de toutes pièces. Et quand quelqu'un se moque de lui ou ne lui prête pas d'attention alors qu'il se fait valoir, alors brusquement cet égo est désemparé, tout son monde imaginaire s'effondre, et il se referme sur lui-même, tout honteux.


L'égo est très soucieux de ce que les gens pensent de lui et c'est cela qui engendre dans mon être superficiel une sorte de timidité et un manque d'assurance. L'égo est rempli de toutes sortes de peurs et il n'est pas stable car il n'a pas de racines profondes, il s'est bâti sur un sol mouvant et il ne peut pas avoir de vision sereine et claire de l'avenir. Il vit plutôt au jour le jour.


Je soupçonne qu'il m'a pris beaucoup d'énergie au dépend de mon véritable moi tout au long de ma vie mais ce n'est pas quelque-chose que je peux mesurer.


Bien sûr, depuis le début de mon xiulian dans Dafa, tout ce qui concerne ou se rattache à la jalousie, se révèle peu à peu au grand jour et est éliminé de plus en plus. Mon esprit originel principal reprend la barre et redonne à mon être entier le sens et la mission de mon passage sur Terre.


Prêter attention à soi-même pour mieux valider Dafa

    «Si vous êtes capable de vous libérer des émotions, plus personne ne pourra vous toucher, la mentalité des gens ordinaires ne parviendra plus à vous émouvoir, c’est la compassion qui prendra leur place, c’est quelque chose de beaucoup plus noble.» dans Zhuan Falun. L'élévation du xinxing. 4e leçon


Au cours de mon xiulian, progressivement, en me cultivant et en comprenant plus profondément le Fa, je me suis tourné vers les autres, et mon égo s'est considérablement réduit aussi. Je prête maintenant plus d'attention aux autres. Si je prête attention à moi-même, c'est dans le but d'être dans les meilleures conditions pour valider Dafa et sauver les êtres.


Prêter attention à moi-même, c'est par exemple bien organiser ma journée pour pouvoir faire les 5 exercices et lire Zhuan Falun et d'autres enseignements de Maître. C'est aussi veiller à faire toutes choses dans la vie ordinaire en adéquation avec le Fa, car les gens que je côtoie vont me juger avant tout sur mes actes et non pas sur ce que je peux leur dire de Dafa


J'ai une compréhension plus claire maintenant du fonctionnement de ce monde intérieur fait de pensées et de conceptions anciennes et cela m'aide à retrouver mon authenticité.


Traiter mon petit-fils avec la compassion au lieu du sentiment
J'ai un petit-fils qui a bientôt trois ans et pour moi, bien-sûr, il est adorable. J'ai beaucoup de plaisir à être avec lui, c'est très touchant cette innocence d'un petit enfant et cet émerveillement de la découverte du monde, qui lui est propre. Et en même temps, je m'aperçois du rôle positif ou négatif que je peux avoir sur lui par ce que je lui transmets moi-même.


Cela peut m'amener aussi à développer un sentiment (qing) excessif pour lui et je dois faire attention à être clair et me maîtriser à ce niveau-là pour ne pas engendrer un nouvel attachement.


J'ai déjà ressenti un manque quelquefois de ne pas être en sa présence.
Il y a quelques temps, j'ai du choisir entre rester avec lui tout un après-midi ou participer à une réunion pour Dafa. J'ai choisi résolument d'aller à la réunion, mais çà été un déchirement intérieur, d'autant qu'en cette période de confinement les occasions de se voir sont très limitées. Quand j'ai repris la route pour renter chez moi, j'étais très triste. Au bout d'un moment, je me suis dit que là j'étais en train de développer un attachement. Pour me sortir de cela, je me suis posé une question: est-il triste lui (mon petit-fils) que je sois parti ? C'est ce que j'avais cru voir de lui quand j'étais parti. En réfléchissant à cela, il m'est apparu évident que mes pensées et ma façon d'être avaient influencé son état intérieur à ce moment précis de la séparation.


Donc c'était ma responsabilité de faire que les choses se passent avec légèreté au niveau du sentiment (qing) aussi bien pour moi que pour lui. Ayant fait le point la-dessus, j'ai repoussé cet attachement naissant et je me suis senti le cœur beaucoup plus léger .


La société humaine est imprégnée de sentiment. En tant que pratiquant je dois regarder ces situations d'un niveau plus élevé, me replacer dans le Fa, me détacher du sentiment.


Ne pas être attaché à des façons habituelles de clarifier la vérité

Malgré des avancées bien réelles au cours des dernières années, je m'inquiète, de ne pas bien faire les trois choses. Pourtant je participe à plusieurs projets importants des pratiquants de Dafa. Objectivement, je passe plusieurs heures par jour sur l'ordinateur pour le travail sur des projets de Dafa. Dans mon esprit Dafa est presque toujours présent.


Avec le confinement actuel, il y a moins d'occasions de clarifier à l'extérieur, c'est peut-être une des raisons de cette inquiétude. Je m'aperçois que les personnes apprécient et répondent positivement à ces informations pour la plupart d'entre elles. J'en suis revenu presque toujours le cœur léger, avec une énergie renforcée par Dafa.


Peut-être suis-je attaché encore à la recherche du résultat rapide et bien visible, alors que le travail dans les projets de Dafa requiert plutôt la coopération, la patience, l'humilité, la constance et la persévérance.


Il y a d'autres moyens que j'apprends à utiliser pour clarifier la vérité maintenant: réseaux sociaux, courriels et lettres postales, téléphone.


Ma compréhension est que Maître ne pourra rien faire, à part me donner des signes pour me rectifier, si je fais les choses comme une personne ordinaire, avec un esprit de recherche de résultat, ou l'esprit de me faire valoir.

    «Les véritables disciples de Dafa sont tous dotés d’énergie, c’est vous-mêmes qui pouvez éliminer le karma, éliminer les bactéries, vous avez la mission de sauver les êtres à la fin du kalpa, sauver les gens, clarifier la vérité, vous savez tous le faire avec la raison.» dans «Rationalité.»

Merci Maître et compagnons de pratique.


[Partagé à la Conférence de partage d'expériences 2020 en ligne, en France]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.