Un député français: la France devrait prendre l'initiative de tenir le régime communiste chinois responsable de la pandémie

Le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti publiait le 18 avril dans le Journal du Dimanche (JDD) une tribune intitulée " La plus grande dictature du monde doit être tenue responsable ".


L’élu y condamne Le Parti communiste chinois (PCC) pour avoir à plusieurs reprises menti sur la question de l'épidémie de coronavirus et souligne sa " responsabilité écrasante" dans l’actuelle calamité. Il appelle la France à " prendre les devants " et à tenir le PCC responsable de ses actions irresponsables.


"Alors que l’onde de choc de la pandémie se propage, plus que jamais la question de l’origine du virus se pose. Une responsabilité étouffée par la dictature maoïste qui depuis des mois s’emploie à faire oublier sa lenteur extrême à réagir, ses mensonges répétés, son déni et son omerta. Propagande, censure, répression, enfermement des médecins lanceurs d’alerte, critique des régimes étrangers, diplomatie du masque… tout est bon pour dissimuler l’origine de ce drame sanitaire mondial." déclare le député


Il souligne que le PCC ment depuis des mois sur les cas d'infection et les décès dus au virus en Chine :
" Comment imaginer qu’un pays d’1,5 milliards d’habitants, premier foyer du Covid19, ne comptabilise que 4 632 morts alors que l’Europe en compte près de 100.000 et les États-Unis plus de 35.000 ? " interroge-t-il .


Pour lui, le PCC n'a pas seulement accéléré la propagation du virus par ses mensonges répétés, mais a également empêché une réponse internationale en refusant de partager la séquence génétique du virus avec le monde.


L’élu met la France face à ses responsabilités et détaille les raisons de son aveuglement :
" … force est de constater que nous partageons une part de cette responsabilité par naïveté et aveuglement. Nous avons pensé naïvement pendant des décennies que le régime chinois, ne pourrait que s’ouvrir à la démocratie grâce au développement de nos échanges commerciaux sans limites."


"Nous avons banalisé de fait la plus grande dictature de la planète, bien aidée par une partie de nos élites et quelques élus peu scrupuleux. Il y a encore quelques semaines on nous vantait encore les mérites de la solution chinoise pour la 5G en Europe, quelle folie ! " poursuit-il.


En raison de la "désindustrialisation et de la délocalisation massives"de la France vers la Chine pour poursuivre des "ambitions commerciales à court terme", elle a également servi de tremplin au PCC pour faire avancer son propre programme de domination du monde.


" Totalement aveuglés par le profit, nous nous sommes liés les mains faisant des Chinois les maîtres de notre avenir industriel et pharmaceutique, mais aussi du cours géopolitique du monde. Le tout en faisant honteusement abstraction de notre attachement à la liberté et à la démocratie. " déplore M. Ciotti.


Il se demande pourquoi la France n'a pris aucune mesure alors que le PCC continue de se livrer à des violations des droits de l'homme et de persécuter son propre peuple, de la Révolution culturelle au Grand Bond en avant, à la Grande Famine, et maintenant à la répression à Hong Kong, la persécution des Tibétains, les camps de concentration des Ouïghours et la surveillance massive de la population chinoise.


Et qu’on pouvait par conséquent s'attendre à ce que le régime qui a causé des millions de morts soit " transparent" et " fasse passer les intérêts sanitaires du monde avant sa propre idéologie ".


" Non, la Chine n'est pas notre alliée et il est grand temps de défendre nos propres intérêts." conclut l’élu, qui termine sur une invitation pressante à une "action en responsabilité" :


"Cette crise marque le tournant du siècle. L’Occident doit relever la tête. La plus grande dictature du monde doit rendre des comptes. La Chine doit répondre de ses actes, économiquement et pénalement devant les juridictions internationales appropriées. Ce serait l’honneur de la France que de prendre la tête de cette action en responsabilité contre le régime chinois."


Version chinoise :
法国议员-问责中共——世界上最大的独裁政权

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.