L’Art de Zhen Shan Ren montre le courage et l’espoir

L'Exposition internationale L'Art de Zhen Shan Ren s'est tenue à Offenbach, en Allemagne, du 5 au 25 février 2020. Les participants ont été émus par la droiture, le courage et l'espoir se dégageant des peintures.


Toutes les œuvres de l'exposition ont été peintes par des pratiquants de Falun Gong qui sont des artistes professionnels. Elles montrent les pratiquants de Falun Gong suivant le principe de Vérité-Bonté-Patience et leur courage sans compromis face à la persécution brutale du Parti communiste chinois (PCC).


L'exposition a déjà été présentée dans plus de 300 villes et 50 pays dans le monde entier. Elle a reçu le soutien de représentants élus, d'organisations de défense des droits de l'homme et d'autres artistes.


L'exposition à Offenbach a été organisée avec le soutien d'Oliver Stirböck, membre du conseil municipal d'Offenbach, et de Felix Schwenke, maire de la ville. Plusieurs réunions du gouvernement municipal se sont tenues dans la salle de conférence jouxtant la salle d'exposition, et les participants ont eu l'occasion de voir les peintures. Nombre d'entre eux ont salué l'exposition.


Admirer la puissance de la foi
Anne Teubert a assisté au vernissage de l'exposition. "Certaines peintures vous font pleurer", a-t-elle dit. "Le PCC persécute brutalement les personnes qui croient en la Vérité-Bonté-Patience. C'est difficile à tolérer".


Mme Teubert a ajouté qu'il pouvait être difficile pour des gens normaux d'imaginer comment le PCC traite brutalement des personnes qui ont des opinions différentes. Elle espère que les pratiquants de Falun Gong resteront fermes dans leur croyance.


Elle a dit avoir été particulièrement émue par une chanson chantée par un pratiquant de Falun Gong du nom de Tang lors de la cérémonie d'ouverture. Elle a souhaité être prise en photo avec Tang. Mme Teubert a expliqué avoir fait l'expérience du pouvoir de la foi à travers les chansons écrites par les pratiquants de Falun Gong.


Heinz-Jürgen et Erna Weydmann, un couple de retraités qui vit à Offenbach, ont reçu un dépliant sur l'exposition d'un pratiquant de Falun Gong et ont décidé d'assister à la cérémonie d'ouverture. Après avoir parlé aux pratiquants, ils ont acheté un exemplaire de Zhuan Falun, le livre principal du Falun Gong, afin de pouvoir commencer à apprendre la pratique.


L'exposition leur a laissé une profonde impression. Mme Weydmann a dit avoir le sentiment que la foi des pratiquants de Falun Gong leur donnait les moyens de faire face à la persécution. Elle a formulé le souhait que les pratiquants gardent leur courage et leur foi.


Heinz-Jürgen Weydmann et son épouse Erna Weydmann ont assisté à la cérémonie d'ouverture de l'exposition. (Elke, Minghui.org)


Admirer le courage des pratiquants
Marie Cavelier, une peintre française, a assisté à la cérémonie d'ouverture avec deux de ses amis. Elle a déclaré que le tableau intitulé "Qui je suis" était son préféré. La jeune femme représentée dans le tableau est détendue, pure et extraordinaire.


Après avoir vu toutes les œuvres, Mme Cavelier a exprimé que tandis qu'un tel grand groupe de personnes était persécuté si cruellement, le monde ne savait pas quoi faire. "Je suis triste et en colère", a-t-elle dit. "Comment les humains peuvent-ils être si cruels ?"


"Les pratiquants de Falun Gong continuent à adhérer à leur foi face à la persécution, c'est très courageux." a-t-elle dit. " Bien qu'ils soient confrontés au danger de la détention et de la torture, ils continuent à diffuser des dépliants d'information pour résister à la persécution".


Marie Cavelier (à gauche) et ses amis Joachim Heine et Marie-Louise Heine à l'exposition. (Elke, Minghui.org)


Joachim Heine est ingénieur dans une grande entreprise. "La persécution inhumaine que montrent ces tableaux ne peut se produire qu'en Chine sous le contrôle d' un régime totalitaire. C'est horrible" a-t-il dit. Il espérait qu'un immense changement survienne en Chine.


Son épouse Marie-Louise Heine est à la retraite. Elle était traductrice de l'anglais et du français. Elle a dit que la persécution était horrible et inconcevable pour elle. Elle a loué les principes de Falun Gong de Vérité-Compassion-Attention.


Elévation spirituelle
Anita d'Offenbach et Jasmin de Francfort ont regardé toutes les peintures. Anita a dit qu'elle avait deux sortes de sentiments. D'une part, elle était choquée par la persécution du Falun Gong en Chine, et d'autre part, elle ressentait une forte lumière et une force vertueuse dans les peintures, qui était bien plus grande que les forces du mal.


"C'est le pouvoir que montre cette exposition ", a-t-elle déclaré. "Je peux sentir le pouvoir très positif derrière ce groupe de personnes. En sortant de cette exposition, j'ai l'impression de m'être élevée [spirituellement]".


Anita (à gauche ) et Jasmin à l’exposition. (Elke, Minghui.org)

Jasmin a déclaré qu'elle avait fait l'expérience de la bonté et de la force de l'exposition et que les peintures donnent de l'espoir aux gens. D'une part, les œuvres montrent la cruauté de la persécution ; d'autre part, elles montrent le courage des pratiquants.


"La foi des pratIquants montre sa grâce", a déclaré Jasmin. "Malgré les souffrances qu'ils ont endurées sous la persécution, ils sont toujours pleins d'espoir et de force, et continuent d'adhérer à leur foi".


Traduit de l’anglais
Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/3/17/183672.html<:A>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.