Quelques réflexions à propos de l'article "Se rappeler de ne suivre que les arrangements du Maître "

L'auteur de l'article " Se rappeler de ne suivre que les arrangements du Maître " s'est éveillé au fait que " … la situation sera ce que vous voulez qu'elle soit. Tout dépend de la façon dont vous y pensez."


J’ai examiné la question sous un angle différent, l’appel du Maître à retourner à la culture traditionnelle.


Les 5000 ans de la culture traditionnelle chinoise ont été un tremplin pour la rectification de Fa d'aujourd'hui. Ils nous fournissent une référence pour nos pensées et notre comportement. Il est difficile de réaliser le contenu de niveau supérieur du Fa du Maître sans avoir la culture traditionnelle comme fondement sous-jacent. Sans elle, on ne ferait que continuellement culbuter et faire face à des tribulations en essayant de dissoudre la persécution.


Le karma de maladie, les arrestations et les détentions illégales nous ont accompagnés pendant ces 20 ans dernières années de persécution. Dès leur naissance, les pratiquants en Chine vivent dans un pays rempli de pauvreté, de mensonges, de massacres et de famine, depuis l'arrivée au pouvoir du Parti communiste chinois (PCC).


La culture traditionnelle en Chine a été détruite par le PCC. Le confucianisme, le bouddhisme et le taoïsme, qui fournissaient tous une orientation morale et comportementale, ont été décriés jusqu'à l'extinction. Les citoyens ont subi un lavage de cerveau sous l'oppression du PCC. Les pensées et les comportements des gens défient l’extrême limite des normes morales que les divinités ont fixées pour nous.


Deux scènes différentes: mauvaises et bonnes
J'ai entendu une histoire liée à la culture traditionnelle en Chine sur Radio Minghui. En gros, elle racontait qu'un taoïste méditait un matin et qu'une personne est passée près de lui. Le taoïste a vu avec son œil céleste que derrière la personne se trouvait une horde de démons grotesques qui gesticulaient et criaient. Un peu plus tard, la même personne est revenue en passant à nouveau devant lui. Cette fois, il était suivi de charmantes divinités, avec de superbes bannières et drapeaux.


Le taoïste était surpris. Il a arrêté la personne et lui a demandé où elle était allée. La personne lui a dit qu'il était allé tuer un débiteur qui non seulement lui devait de l'argent mais refusait de le payer et se moquait de lui. Cependant, en arrivant chez le débiteur, il s'est rappelé que ce dernier avait une femme et une mère âgée. Sa femme et sa mère n'auraient aucun soutien si le débiteur était tué. La personne a donc décidé de ne pas aller jusqu'au meurtre.


Si nous avons grandi dans un système qui honore la culture traditionnelle, nous serons en mesure de comprendre la véritable signification de :

    " La compassion peut faire fondre Ciel et Terre en printemps" ("La Loi rectifie l’Univers", Hong Yin II)

Derrière une personne compatissante et juste, il y a toujours des divinités justes avec drapeaux et bannières. Le mal pourrait à peine se défendre. Il ne pourrait pas contrôler les êtres humains et leur faire arrêter ou emprisonner les pratiquants. Les pratiquants n'auraient alors pas besoin d'éviter la police ou de s'en cacher lorsqu'elle viendrait.


Réprimer le mal
Une pratiquante de notre groupe d'étude du Fa est sur la liste noire des services de police. Elle est toujours souriante. Au cours des 20 dernières années de cultivation, elle a toujours suivi les exigences du Maître - être compatissante et bonne avec autrui.


Elle est allée à Pékin pour voir son fils il y a quelques mois. La police est apparue devant elle dès qu'elle s'est assise à bord du train. Elle avait plus de 100 exemplaires de journaux à propos du Falun Dafa et plus d'un millier de billets de banque avec des informations sur Dafa écrites dessus.


On pourrait imaginer une grande lutte entre le bien et le mal survenant dans ce wagon. Le policier s’est approché d’elle. Elle l’a regardé avec un sourire et des pensées droites. Elle a répondu à ses questions avec gentillesse. Quelques minutes plus tard, le policier est parti satisfait, sans la fouiller.


Cette pratiquante ne savait probablement pas que derrière son aimable sourire et ses pensées droites il y avait des divinités droites avec drapeaux et bannières, et que le Maître l'aidait.


La haine attire les démons
Une autre pratiquante de notre région a été libérée de prison il y a deux ans. Elle se mettait en colère et se battait avec quiconque ne voulait pas l'écouter ou diffamait Dafa lorsqu'elle leur clarifiait la vérité. Elle pensait que c’était protéger Dafa. En conséquence, quelqu'un à qui elle a parlé a appelé la police. Elle a de nouveau été arrêtée, incarcérée et condamnée à la prison. Elle est actuellement toujours en prison.


Si cette pratiquante avait eu la culture traditionnelle comme fondement de sa cultivation et des divinités droites avec drapeaux et bannières (plutôt qu'une horde de démons gesticulants et criants) à sa suite, peut-être que l'arrestation n'aurait pas eu lieu.


La situation est celle que l’on souhaite
Les deux exemples corroborent ce que l'auteur de l'article a déclaré : "… la situation sera ce que vous voulez qu'elle soit. Tout dépend de la façon dont vous y pensez. "


Il y a un autre point que je souhaite ajouter à l'article du pratiquant. Si nos pensées sont basées sur un fondement de culture divine, nous aurons une référence et des normes pour nous guider. Cela sera conforme avec l'exigence du maître de "Retourner à la tradition, c'est le chemin qui mène aux cieux" (Créer à nouveau).


L’auteur décrit des situations qui peuvent amener à vous demander ("si les policiers qui les arrêtent peuvent être ceux auxquels le Maître s'est référé comme étant au-delà du salut" et si le pratiquant pourrait être en danger), ou bien vous rendre confus et incapable de discerner ce qui cessera d’exister. En d'autres termes, se connecter à la culture traditionnelle et à Dafa nous permet d'atteindre plus facilement notre destination et nous donne plus de confiance sur notre chemin de cultivation.


La culture divine enseigne aux gens comment se comporter en tant que personne. Dafa enseigne aux pratiquants comment cultiver. On doit d'abord savoir se comporter comme une personne pour pouvoir être un pratiquant. Ainsi, la culture divine est indispensable pour un pratiquant de Dafa. C'est ce qui est le plus critique.


Le PCC a utilisé son pouvoir et son emprise pour détruire la culture traditionnelle depuis sa création. Le but était d'empêcher le peuple chinois de savoir comment se comporter et de cultiver. Cela a créé l'inverse, transformant le peuple chinois en démons, pleins de haine, et a créé des obstacles qui ont été difficiles à surmonter pour les pratiquants aujourd'hui.


Le Maître a mentionné plusieurs fois le retour à la culture traditionnelle dans ses dernières conférences de Fa. Comment démontre-t-on "Se rappeler de ne suivre que les arrangements du Maître ?"Tout ce qu'il faut faire, c'est simplement de suivre ce que le Maître a dit.


Traduit de l’anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/2/14/183235.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.