Les pratiquants de Falun Gong d’Israël sensibilisent le public à l'occasion du 75ème anniversaire de la libération d'Auschwitz

La tante de cet enfant a été torturée pendant deux ans dans un camp de travail de Pékin.(Tel Aviv le 22 juillet 2013.)


Les pratiquants de Falun Gong d’Israël sensibilisent le public à l'occasion du 75ème anniversaire de la libération d'Auschwitz


Le cinquième Forum mondial sur l'Holocauste du 23 janvier 2020, intitulé "Se souvenir de l'Holocauste : Combattre l'antisémitisme", s'est tenu au musée Yad Vashem en Israël.


L’événement était programmé pour coïncider avec le 75e anniversaire de la libération du camp de concentration nazi d'Auschwitz-Birkenau par l'Armée rouge, et la Journée internationale de commémoration de l'Holocauste. En préparation de l'événement, les pratiquants de Falun Gong d'Israël ont recueilli des signatures pour une pétition visant à sensibiliser l'opinion à la persécution continue des pratiquants de Falun Gong en Chine.


La pétition se lit comme suit :

"Nous avons juré - Plus jamais ça !


"L'holocauste du peuple juif a choqué l'humanité et a porté la dépravation sans fond du mal humain à un niveau sans précédent. Aujourd'hui, nous assistons à un événement historique au cours duquel les dirigeants du monde entier se rassemblent et reconnaissent les atrocités inimaginables qui ont eu lieu dans les années 1940.


"Lorsque la vérité sur ce qui s'était passé dans les camps de concentration a été révélée, personne n'aurait jamais pu imaginer qu'un tel mal existait. Si certains des dirigeants du monde avaient à l'époque fait face au mal avec la même détermination qu'ils le font aujourd'hui, combien de souffrances et combien de vies auraient pu être épargnées ?


"Des atrocités ont lieu aujourd'hui en Chine - une campagne meurtrière contre des millions de civils chinois innocents - pratiquants de Falun Gong, Tibétains, Chrétiens, Ouïghours - menée par le régime chinois lui-même. En outre, le prélèvement forcé d'organes sur des prisonniers d’opinion innocents se fait à très grande échelle, dans certains cas alors que les victimes sont encore en vie. Les témoignages sont horrifiants et le mal dépeint est inconcevable.


"La Chambre des représentants des États-Unis et le Parlement européen, ainsi que de nombreuses autres instances dirigeantes , ont déjà condamné ce crime, néanmoins de nombreux dirigeants mondiaux agissent comme leurs prédécesseurs pendant la Seconde Guerre mondiale et ignorent la question.


"Il n'y a aucune comparaison entre l'Holocauste du peuple juif et l'horreur qui se produit en Chine aujourd'hui. Cependant, nous devons mettre en œuvre l'une des principales leçons que le monde devrait tirer de l'Holocauste du peuple juif - ne pas rester sans rien faire et garder le silence.


"Nous vous demandons, dirigeants du monde, de ne pas commettre les mêmes erreurs que celles commises par les dirigeants du monde pendant la Seconde Guerre mondiale. Reconnaissez les souffrances des victimes du génocide qui a lieu en Chine en ce moment même et prenez une position morale contre ce crime odieux.


"L'histoire se souviendra de ceux qui s'expriment et ne restent pas silencieux face aux horreurs".


---

La pétition a été signée par des médecins, des rabbins, des universitaires, des intellectuels et des artistes.


La pétition a également été envoyée au président d'Israël, M. Reuven Rivlin, et à tous les participants de l'événement. Les pratiquants de Falun Gong d'autres pays ont également envoyé la pétition à leurs dirigeants.


Les dirigeants de 45 pays ont participé à la conférence. Vingt-six présidents, dont les présidents d'Allemagne, de France, de Russie, d'Italie, de Croatie, du Monténégro, de Serbie et d'Autriche ; quatre rois, dont les rois d'Espagne, de Hollande, de Belgique et le Grand-Duc de Luxembourg ; le vice-président des États-Unis, Mike Pence ; le prince héritier de Grande-Bretagne (Charles, prince de Galles) et le prince héritier de Norvège ; les gouverneurs généraux du Canada et de l'Australie, quatre premiers ministres, dont les premiers ministres de Monaco et du Danemark ; trois présidents de parlement, dont le président de la Chambre des représentants de l'UE.S. et les présidents des parlements du Belarus ; un représentant du Vatican ; et les présidents du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne.


Le Forum - "Se souvenir de l'Holocauste : Combattre l'antisémitisme" - a été l'un des plus grands sommets de l'histoire de l'État d'Israël.


L'une des principales questions abordées a été le fait que les nations du monde sont restées silencieuses face aux atrocités infligées au peuple juif pendant l'Holocauste. Les pratiquants de Falun Gong en Israël ont vu cela comme une opportunité de sensibiliser à la persécution continue des pratiquants de Falun Gong qui a lieu actuellement en Chine, et à la question du prélèvement forcé d'organes sur les pratiquants de Falun Gong vivants en Chine.


La pétition a suscité l'intérêt des principaux médias en Israël et a été publiée sur plusieurs sites d'information. Un praticien israélien a été interviewé à la radio et a donné des précisions sur le sujet.


Traduit de l'anglais
Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2020/2/11/183198.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.