La seule chose dans laquelle nous ayons un rôle est de sauver les gens

Le Maître a dit :

    " …pour un disciple de Dafa, pour un pratiquant, j’ai dit qu’un pratiquant n’a pas d’ennemi, que vous ne pouvez que sauver les êtres humains, vous ne pouvez pas utiliser les méthodes des êtres humains, les principes des êtres humains pour punir et juger les êtres humains. C’est une question fondamentale ". (" Enseignement de la Loi à la conférence de Loi à la ville de Chicago ")


Parce que les gens en Chine sont confrontés à une catastrophe majeure, c’est la responsabilité incontournable des disciples de Dafa de les sauver. Durant ce processus, certains pratiquants jugent les gens ordinaires, tel ou tel n’est pas sauvable et tel ou tel est si mauvais. Caché dans leurs jugements, ils ont déjà décidé que cette personne mérite d’être d’éliminée. De tels jugements viennent de nos propres notions et ne sont pas reconnus par Dafa. Nous avons encore des notions humaines, ce qui limite notre vision de sorte que nous ne pouvons pas voir à travers beaucoup de choses. Mais nous sommes des disciples de Dafa, donc nos pensées ne devraient pas être influencées par les comportements des gens ordinaires au niveau superficiel ou leurs comportements à un certain moment. Ce que nous devrions faire, c’est faire de notre mieux pour sauver les gens.


Le peuple chinois est en grand danger. C’est une chance pour nous de manifester notre puissante vertu et notre désintéressement. Les chinois ont un proverbe : "Le vrai cœur de quelqu’un se verra dans les catastrophes. " Nos comportements et les actions du parti communiste chinois forment un contraste évident. D’ailleurs, chacun tente de sauver sa propre vie maintenant. Donc les gens croiraient que ce que nous leur disons tant que cela peut aussi aider à les sauver. Donc en ce moment crucial, plus de gens accepteront la vérité de Dafa que nous leur dirons.


Durant ces 20 longues dernières années de persécution du Falun Gong, beaucoup de gens ont été impliqués dans la persécution, activement ou passivement. La peur a fait que beaucoup ont essayé de tenir les pratiquants à distance. Aujourd’hui, la situation est à l’opposé. Lorsqu’ils sont en danger, nous devons faire de notre mieux pour leur offrir de l’aide. Je crois que même les personnes les plus opiniâtres seraient touchées et disposées à apprendre la vérité sur le Falun Gong.


Ce qui précède n’est que ma compréhension personnelle que je voulais partager.


Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/2/7/183133.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.