Les pratiquants de Falun Dafa de toute la Russie se réunissent pour étudier et partager leurs expériences

Pendant la période des fêtes de nouvel an, les pratiquants de Falun Dafa de nombreuses villes à travers la Russie se sont retrouvés pour pratiquer les exercices et étudier les enseignements. Les participants étaient de tous milieux et de tous âges, y compris plusieurs générations de familles et de jeunes couples. De nouveaux pratiquants ont partagé leur surprise et leur gratitude de se trouver aujourd'hui en bien meilleure santé et en forme grâce à la pratique de Dafa.


Les pratiquants de Naberejnye Tchelny : Paix et énergie
C'était la première fois que les pratiquants lisaient les enseignements du Falun Dafa ensemble à Naberejnye Tchelny, une grande ville de l'ouest de la Russie. Les pratiquants des régions environnantes de Ijevsk, Kazan et Almetievsk ont aussi rejoint l'activité.


Les pratiquants se sont rassemblés à Naberejnye Tchelny, une grande ville de la république du Tatarstan, à l'ouest de la Russie pour étudier et pratiquer en groupe.
Alsu Khusainova et sa fille ont fait le voyage depuis Kazan.


Alsu Khusainova de Kazan a dit qu'elle pratiquait Dafa depuis moins d'une année. " Mais j'ai déjà constaté une grande différence dans ma vie ", a-t-elle dit. Dans le passé, elle se plaignait souvent que sa mère faisait du désordre et ne gardait pas la cuisine propre. Après avoir appris Dafa, Alsu a dit qu'elle avait arrêté de se plaindre. " Quand ma mère a aussi commencé à pratiquer, elle a commencé à nettoyer la maison, ainsi tout est devenu harmonieux ", a-t-elle ajouté.


Suivre le principe du Falun Dafa, Authenticité-Bonté-Tolérance, a aussi aidé à apaiser les relations entre mère et fille. " À cause de la pression et des difficultés au travail, je lui criais parfois après. Je peux maintenant voir les choses comme des occasions de cultiver. En conséquence, je n'ai plus ni ressentiment ni plaintes ", a-t-elle expliqué. " La relation avec ma fille s'est améliorée, non pas parce que j'essaie de réprimer mes émotions, mais plutôt parce que je n'ai plus de sentiments négatifs. "


Alsu dit que chaque jour lui apparaît à présent frais et nouveau. "Je peux sentir de véritables changements en moi, et ce sont les plus beaux jours de ma vie," dit-elle. "Même si certains problèmes font surface, je sais que c'est une chance pour moi de m'améliorer. Je suis si reconnaissante pour chaque opportunité !"


Elizaveta Sergeeva, 16 ans, de Naberejnye Tchelny, a dit que pratiquer le Falun Dafa l'a aidée à mettre de côté la jalousie.


Elizaveta Sergeeva, 16 ans, a déclaré qu'elle avait beaucoup bénéficié de la pratique du Falun Dafa depuis qu'elle a commencé il y a deux ans. Elle était jalouse de la créativité de son amie. " Les principes de Falun Dafa m'ont aidée à comprendre que le talent de mon amie est un don inné. Même si je ne suis pas très douée pour cela, j'ai d'autres forces ", a-t-elle réfléchi.


Elizaveta a dit qu'elle ressentait une énergie paisible en faisant les cinq séries d'exercices et en lisant les enseignements de Dafa. Elle a aussi commencé à s'entendre avec son jeune frère. " Dans le passé, je perdais facilement patience avec lui car il me semblait toujours tellement immature. Maintenant, j'ai changé et nous apprécions tous les deux notre relation et nos bonnes conversations. "


Sibérie orientale et Extrême-Orient russe

Les pratiquants d'Oulan-Oude ont envoyé leurs vœux de Nouvel An à Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa.


Les pratiquants de Sibérie orientale et d'Extrême-Orient russe se sont rassemblés à Oulan-Oude pour une étude des enseignements en groupe et des discussions. Ils ont été rejoints par des pratiquants de Mejdouretchensk, Krasnoïarsk, Tcheremkhovo, Angarsk et Irkoutsk.


Les pratiquants se sont réunis à Tcheliabinsk pour souhaiter à Maître Li un heureux Nouvel An.


Entre Naberejnye Tchelny et Oulan-Oude, les pratiquants se sont aussi réunis à Tcheliabinsk pour étudier les enseignements et faire les exercices.


Un jeune coupe de Rostov-sur le-Don : Améliorer à la fois l'esprit intérieur et le monde extérieur

Les pratiquants de Rostov-sur le-Don font les exercices.
Alyona Podloznaya (mannequin) et Sergey Tumasyan (joueur de football professionnel)


Un jeune couple de Rostov-sur le-Don du sud de la Russie, Alyona Podloznaya et Sergey Tumasyan, a partagé sa compréhension du Falun Dafa. En tant que mannequin professionnel, Alyona voyage souvent. Quand elle était à New York il y a environ quatre ans, un autre mannequin, Pooja Mor, lui a présenté le Falun Dafa.


" Quand j'ai fait les exercices pour la première fois, j'ai pu sentir une puissante énergie. J'ai su que c'était quelque chose que j'avais cherché toute ma vie ", s'est rappelée Alyona.


Depuis son enfance, elle s'était toujours demandé pourquoi les gens viennent dans ce monde et où ils vont après. Quand elle a grandi, ces questions se sont estompées alors qu'elle se battait pour la réputation et la reconnaissance. Mais la richesse et la réputation ne pouvaient pas compenser ses sentiments de vide et de perte. " Pratiquer le Falun Dafa me donne la paix et une vraie sagesse, qui font que ma vie est lumineuse ", a-t-elle dit. " Bien sûr, je veux partager ceci avec tous mes proches et mes amis. "


Elle a dit avoir beaucoup appris des autres pratiquants. " Une pratiquante m'a raconté son histoire et j'ai appris l'importance de chérir les bénédictions que nous recevons du Falun Dafa. Même quand les choses semblent être difficiles, nous devrions être quand même reconnaissants pour ce que nous recevons constamment ", a-t-elle dit.


Sergey Tumasyan, un joueur professionnel de football, a dit que le Falun Dafa l'a aidé à mieux se comprendre lui-même. "Même quand nous rencontrons des conflits à la maison, nous devrions nous examiner et nous élever nous-mêmes. Les problèmes seront résolus ", a-t-il expliqué. " Le Falun Dafa m'aide beaucoup. Alors que mon esprit intérieur s'élève, le monde extérieur autour de moi devient aussi meilleur ", a-t-il dit.


Il a dit qu'il appréciait l'occasion de participer à l'étude collective et qu'il avait beaucoup appris des autres pratiquants. " Certains pratiquants ont parlé de leurs expériences de cultivation à la maison. Il y a des moments où même les membres de notre famille les plus proches peuvent nous blesser avec leurs paroles et leurs actes. Mais, si nous pouvons demeurer compatissants et traiter tout avec une attitude positive, nous pouvons résoudre les problèmes et tout devient paisible ", a-t-il expliqué.


"Après tout, le Falun Dafa développe en nous une véritable compassion, laquelle est tellement puissante qu'elle apporte à la fois le bonheur et la sagesse – tant pour soi que pour les gens autour de nous."


Les pratiquants de Saint-Pétersbourg : Dafa bénéficie à toute la famille

Exercices en groupe à Saint-Pétersbourg
Nina Nikolaevna Klimova a participé à l'activité avec sa fille et ses deux petits-enfants.


Du 5 au 7 janvier, les pratiquants ont participé à trois jours d'étude collective à Saint-Pétersbourg, la deuxième plus grande ville de Russie. Nina Nikolaevna Klimova a rejoint l'activité avec sa fille et ses deux petits-enfants. En raison d'une série de maladies qu'elle avait il y a 18 ans, elle souffrait d'un nerf coincé dans la colonne vertébrale, d'un trouble musculaire et d'ulcères gastriques. Frustrée par ces conditions, elle est devenue dépressive et colérique. Son état a ensuite entraîné des problèmes avec son système endocrinien et immunitaire.


" Grâce au Falun Dafa, toutes mes maladies sont résolues ", a-t-elle dit. " Le principe Authenticité-Bonté-Tolérance m'enseigne aussi à être une meilleure personne qui prend soin des autres. " Elle s'est aussi rappelée qu'elle avait l'habitude d'être impatiente durant les longs voyages en voiture, faisant constamment des suggestions au chauffeur. Les membres de sa famille ont dit qu'elle était devenue plus aimable et tolérante après avoir commencé à pratiquer Dafa.

La fille de Nina, Ksenia, est mère de deux enfants et attribue au Falun Dafa le bonheur de sa famille, qui comprend ses enfants, Yana et Timur, ainsi que son mari. Dans le passé, elle était souvent anxieuse et avait des crises de panique. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, elle peut maîtriser les situations de tension beaucoup plus facilement. " Je ne sais pas comment j’y arrivais avant ", a-t-elle dit. " Maintenant, chaque fois que je rencontre des problèmes, je m'examine moi-même au lieu de me plaindre de mon mari ou de mes enfants. Mes enfants ont aussi commencé à pratiquer. " En conséquence, les deux enfants ont commencé à mieux faire à l'école. Ils sont aussi devenus plus énergiques et moins attachés à naviguer sur le net.


Sa fille Yana a dit que le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance est très précieux dans sa vie quotidienne. " Mon professeur de musique est aussi fier de mes progrès en flûte ", a-t-elle dit.


Tatyana Salakhi et ses filles


Tatyana Salakhi, de Moscou, est une maman de six enfants. Elle et ses filles ont participé à l'étude collective à Saint-Pétersbourg. Pendant sa grossesse il y a dix ans, sa santé a décliné et son cousin lui a recommandé de pratiquer le Falun Dafa. Alors, j'ai commencé à lire les livres et à faire les exercices. Je me suis sentie beaucoup mieux et l'accouchement s'est fait en douceur, s'est-elle rappelée. Même si sa petite fille avait des problèmes de reins, elle a récupéré en trois mois avant l'opération prévue. " J'ai su que ma pratique de Falun Dafa bénéficiait aussi à ma famille", a-t-elle dit.


Tatyana a dit que ses relations familiales s'étaient radicalement améliorées. Son mari ne pratique pas Dafa, mais il est impressionné par la santé de leurs enfants et leur famille heureuse. Tatyana dit qu'elle lui raconte souvent des histoires au sujet de la cultivation et que son point de vue a aussi changé.


Elle a dit que l'environnement de l'étude collective bénéficie non seulement aux adultes, mais aussi aux jeunes pratiquants. " Mes enfants ont appris à distinguer le bien du mal et ils ont appris la tolérance et à avoir une moralité élevée. Ma fille aînée étant devenue une meilleure personne, ses plus jeunes frères et sœurs suivent aussi son exemple et ils se sont beaucoup améliorés ", a ajouté Tatyana.


Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/1/19/182232.html

Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2020/1/17/399028.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.