Falun Dafa offre de nouvelles perspectives sur la vie et la paix de l'esprit à de nouveaux pratiquants en Belgique

Les villes de Hasselt et Genk dans le nord-est de la Belgique ne sont distantes que d'environ 14 km (9 miles), mais elles sont bien différentes. L'une s'enorgueillit d'avoir une histoire de plus de 1 000 ans, tandis que l'autre se vante d'une culture diversifiée avec plus de la moitié de ses résidents originaires de différents pays. La seule chose qu'elles ont en commun, c'est qu’il y a un site de pratique de groupe du Falun Dafa dans chacune d’elles. Cette paisible pratique de méditation originaire de Chine est ouverte à tous ceux qui s'y intéressent depuis 2001.


"Falun Dafa est génial ", dit Wilfried, résident et pratiquant local. "Les exercices améliorent notre santé et les principes d’Authenticité, Bonté et Tolérance apportent l'harmonie à nos familles. C'est pour ça que toute ma famille l'aime tant." ¨Pour partager les bienfaits du Falun Dafa avec la collectivité, son épouse Carine et son fils Lorenz, qui sont aussi des pratiquants, il coordonne les deux sites de pratique degroupe depuis 18 ans.


Depuis le mois de mai de cette année, la famille a affiché l'information sur les sites d'exercices sur Facebook, ainsi qu'un lien vers le site Web de la pratique, www.FalunDafa.org. Beaucoup de gens de la région ont été intéressés et sont venus apprendre les exercices. Voici quelques-unes de leurs expériences.

 
 
De nouveaux pratiquants apprennent les exercices sur les sites de pratique de Hasselt et de Genk.

Soulager l'anxiété après un AVC

Bogaerts, gestionnaire de programmation d'une entreprise d'énergie, est venue apprendre les exercices en mai. En décembre 2018, elle souffrait de dysplasie fibromusculaire (FA), une affection cardiaque qui a entraîné un AVC. Souffrant d'anxiété et de stress au cours des mois suivants, elle a cherché des moyens de réduire le stress. "J'ai vu le message sur Facebook. Mon amie aussi l'a vu et m'en a parlé, parce qu'elle savait que je voulais essayer la méditation ", se souvient-elle.


Plusieurs semaines après le début de la pratique, elle a constaté que son état s'était considérablement amélioré. "Bien que mon rétablissement soit toujours en cours, Falun Dafa m'a déjà aidée à me détendre et à nettoyer mes pensées. Plus spécifiquement, Zhuan Falun, le livre principal de Dafa, fournit de nouvelles perspectives sur la vie et sur ce qui nous aide et ce qui ne nous aide pas.


"La pratique, y compris les exercices, m'aide à me calmer. Tout me semble si naturel et si proche de mon cœur. Je suis si heureuse ! dit-elle.


 
 
Le deuxième exercice du Falun Dafa, La position debout du Falun

Aider les collègues de travail

Janien Moyens, administratrice dans un hôpital, a rejoint le groupe il y a six semaines. Après avoir lu Zhuan Falun une première fois, elle le lit maintenant une deuxième fois. Elle a dit que le livre est très inspirant et qu'elle continuera à le lire.


"Les principes de Vérité, de Bonté et de Tolérance sont très profonds et peuvent s'appliquer dans notre vie quotidienne, a-t-elle dit. Une de ses collègues a tendance à travailler seule et ne s'entend pas bien avec les autres. "Après être devenue pratiquante de Falun Dafa, j'y ai réfléchi et me suis demandée si je pouvais l'aider. J'ai donc discuté avec elle comme je le fais avec tout le monde, sans aucune notion négative ou critique. La conversation s'est étonnamment bien passée", dit-elle.


Moyens a trouvé que les exercices l'aidaient aussi à réduire son stress. "C'est une expérience merveilleuse parce que vous n'êtes pas inquiète ou dérangée par des pensées aléatoires ", dit-elle.


Un esprit paisible

Kristien Martens est doyen des affaires étudiantes à l'université. Ayant pratiqué pendant plus de deux ans, elle a déclaré que le Falun Dafa et ses principes profitent à ses pratiquants mais aussi à la société dans son ensemble. "Il y a toujours des tonnes de choses à gérer au travail, donc je me sentais toujours si fatiguée. Maintenant, je suis capable de voir les choses d'un point de vue nouveau. Pour moi, avoir un esprit paisible est la clé", explique-t-elle.


"Pratiquer avec le groupe aide aussi beaucoup ", ajoute-t-elle. En plus de se rendre sur ce site de pratique, elle prévoit d'aller dans une autre ville pour faire les exercices avec un groupe deux fois par semaine.


Wilfried s'est dit heureux que les résidents locaux s'intéressent aux exercices et à la pratique. "Même pour quelqu'un qui vient pour la première fois et qui fait de son mieux pour apprendre les mouvements, y compris la longue méditation assise, je n'ai encore vu personne partir au milieu," dit-il.

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.