Soutien public pour la fin de la persécution par le Parti communiste chinois à Hamburg

Les pratiquants de Falun Gong de Hambourg, en Allemagne, ont installé un grand kiosque d’information à ‘Reesendammbruecke’ sous la pluie le 7 décembre 2019. Une pétition soumise aux signatures y appelait à contribuer à mettre fin aux prélèvements d’organes du Parti communiste chinois (PCC) sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Leurs activités ont reçu un grand soutien du public, malgré la pluie, et beaucoup de gens se sont arrêtés pour s’informer davantage et signer la pétition.


Le stand d’information du Falun Gong à ‘Reesendammbruecke’, à Hambourg, Allemagne

Antigo, qui vit à Hamboourg a formulé l’espoir que le gouvernement allemand prenne des mesures concrètes pour aider à mettre fin à la persécution du Falun Gong en Chine.


M. Antigo Oyo, qui travaille dans le domaine de la protection du climat a signé la pétition. Il a dit espérer que les pratiquants de Falun Gong récoltent un grand nombre de signatures et pressent le gouvernement Allemand de prendre des mesures pour améliorer les droits de l’homme en Chine.

Sonja soutient la pétition pour mettre fin aux prélèvements d’organes sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.


Pour Sonja, une infirmière d’origine Suisse, prélever des organes de force sur des gens encore vivants est une violation absolue des droits humains. " Il est difficile d’imaginer qui que ce soit prendre de force des organes sur des gens encore vivants ", a-t-elle dit.


Jana Lillo, une riveraine qui travaille non loin de là, a dit qu’elle était au courant des crimes de prélèvement d’organes en Chine, mais a été choquée d’apprendre que cela durait depuis depuis 20 ans.


"Aucun doute que cela doit cesser ", a-t-elle dit.


Jana a ajouté que le principe du Falun Gong, Vérité-Bonté-Patience résonnait avec elle.


Version anglaise disponible à:
Germany: People in Hamburg Sign a Petition to Support Falun Gong/a>


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.