Une fille de quinze ans détenue dans un camp de travail pour ses croyances

Une annonce de Minghui plus tôt cette année indiquait que le gouvernement des États-Unis prévoyait de restreindre l'approbation des visas pour les violateurs de droits humains. Même ceux qui ont déjà obtenu leur visa (y compris les visas permanents ou "green card") pourraient, selon l’annonce, se voir refuser l’entrée.


L'annonce demandait aux pratiquants de Falun Gong de soumettre des listes d'auteurs impliqués dans la persécution du Falun Gong.


Falun Gong, aussi connu sous le nom de Falun Dafa, est système de méditation basé sur le principe de Vérité-Bonté-Patience. Depuis que le Parti communiste chinois (PCC) a commencé à réprimer la pratique en 1999, un grand nombre de pratiquants ont été arrêtés, détenus, emprisonnées et torturés pour leurs croyances.


Ci-dessous une information récemment reçue par le site Minghui.org au sujet de la détention d'une mineure pour sa pratique du Falun Gong. Mme Chu Binbin, une résidente de 34 ans du département de Cang, dans la province du Hebei, a été détenue pendant plusieurs mois en 2001, alors qu'elle n'avait que 15 ans.


En voyant que de nombreuses personnes avaient bénéficié de la pratique du Falun Gong, à la fois physiquement et spirituellement, Mme Chu est devenue pratiquante en 1998, à l'âge de 13 ans. En suivant le principe de Vérité-Bonté-Patience, elle est devenue plus ouverte d'esprit et plus attentionnée avec les autres.


Après que la persécution a commencé en juillet 1999, Mme Chu et certains pratiquants locaux sont allés à Pékin faire appel pour le Falun Gong le 27 octobre 2000. Ils ont vu la police arrêter les pratiquants qui étaient arrivés avant eux à l’extérieur du bureau des appels. Ils sont allés sur la Place Tiananmen pour dénoncer la propagande de haine contre le Falun Gong. Un groupe de policiers les ont frappés avec des matraques et arrêtés.


Après avoir été détenue au Centre de Détention de Haidan pendant une journée, Mme Chu a été renvoyée au Centre de Détention du Canton de Cang et détenue avec des adultes pendant plusieurs mois. En 2001, Mme Chu, qui avait alors 15 ans, a été transférée au Camp de Travail pour Femmes de Tangshan, qui, à l'époque, était rempli de pratiquantes détenues et n’a pas voulu l’accepter. Mme Chu a été par la suite ramenée dans le canton de Cang et continuellement détenue. Elle a entamé une grève de la faim de protestation et a été relâchée cinq mois plus tard.


Un jour du mois d'août 2001, des agents de la Division de Sécurité Intérieure du canton de Cang et du Commissariat de police de Dachucun ont arrêté Mme Chu chez elle et l'ont envoyée de nouveau au Centre de Détention du canton de Cang. Quelques jours plus tard, elle a été envoyée au Camp de Travail pour Femmes de Tangshan le 7 août pour y purger une peine de deux ans. Les gardiens ont ordonné aux détenus de se relayer pour la surveiller. Ils l’ont privée de sommeil et forcée à écrire des déclarations abjurant sa foi. Mme Chu n’a été relâchée que le 31 mai 2002.


Les principaux responsables de la détention de Mme Chu

Les personnes suivantes sont responsables de la détention de Mme Chu dans le canton de Cang.
Pang Bingshan (庞炳山), directeur adjoint du Département de Police du canton de Cang chargé de la répression du Falun Gong, Pan Xuezhi (潘学支), directeur du Centre de Détention du canton de Cang, Yang Guofu (杨国富), directeur du Commissariat de Dachucun, Guo Yuanbao (郭元宝), directeur adjoint du Commissariat de Dachucun.


Version en anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2019/11/23/180827.html

Version chinoise :
信仰真善忍 十五岁少女被非法劳教的经历

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.